20 photos d’animaux réconfortantes montrant que l’amour est partout


Les animaux peuvent représenter tous les sentiments reliés a l’amour, l’amitié, les sentiments, la sécurité par leur tolérance d’une inter espèce, pour les petits moments entre eux
Nuage

 

20 photos d’animaux réconfortantes montrant que l’amour est partout

 

1- On a l’un et l’autre, cela devrait aller!

1002705-900-1449753517-AT-111213-penguins-holding-hands-whalen

CATERSNEWS

2- Paris, ville de l’amour!

1002755-900-1449753517-HM-20137182363864834528

500PX

3- Le bonheur c’est d’avoir quelqu’un qui vous rend heureux quand vous rentrez chez vous!

1002805-900-1449753517-9fff23cb2c8d9536f5b82ac292281ffa_qc3VAJukBazSOdNxMTLihjjg

IMGUR

4- Nous restons ensemble de toutes les manières possibles!

pinterest

PINTEREST

5- « Mon chéri, tout le monde regarde! »

1002955-900-1449753517-14parejasdeanimales4998mf

500PX

6- Quand on ne peut plus attendre!

1003005-900-1449753517-image

500PX

7- Lorsque vous vous sentez à l’aise en compagnie de quelqu’un d’autre, c’est l’amour!

1003055-900-1449753517-NationalGeographicApes

NATIONALGEOGRAPHIC

8- La réconciliation c’est aussi l’amour.

1003105-900-1449753517-stock-photo-96544291

500PX

9- Prendre soin d’un être cher, c’est ça la vie!

1003155-900-1449753517-zabavnye_zveryata_chast_39_2090106

500PX

10- Partager la vie avec quelqu’un est la chose la plus étonnante du monde!

1003205-900-1449753517-Souris-heureuses-qui-sourient

500PX

11- La famille est la chose la plus importante dans le monde!

1003255-900-1449753517-photo-43583994

500PX

12- Parfois, le fait de montrer son amour suffit …

1003305-900-1449753517-NCSOMw7

FLICKR

13- … ce qui ne devrait pas être oublié d’être fait au quotidien!

1003355-900-1449753517-14parejasdeanimales14998mf

500PX

14- L’amour nous fait faire face à tous les défis de la vie!

1003405-900-1449753517-14parejasdeanimales9998mf

BOREDPANDA

15- Même en groupe.

animals-in-love-2

SABAHAT M

16- C’est aussi se reposer dans un endroit sûr.

cute-animal-friends-2

TOP13

17- La meilleure chose dans le monde est quand on se sent en sécurité!

cute-animal-friends-3

REDDIT

18- Ce sentiment est le plus merveilleux du monde!

cute-animal-friends-5

METRO.CO.UK

19- Parfois un câlin rapide est suffisant.

gIIZJ

IMGUR

20- D’autres fois, nous ne pouvons pas nous éloigner de l’autre!

IRzWgZQ

REDDIT

http://incroyable.co

Vous aimez faire des câlins à votre chien? Lui peut-être moins


Même si cet exposé sur les câlins face aux chiens n’est pas scientifiquement établi, cela mérite quand même d’y porter attention. Pourquoi ? Tout simplement que malgré tout, certains signes d’inconfort, de stress sont reconnus chez les chiens et donc, il se peut fort bien que les chiens n’aiment pas nécessairement les câlins et envoient des signes à leur maître qui ne comprend pas le message
Nuage

 

Vous aimez faire des câlins à votre chien? Lui peut-être moins

 

CHIENS CALINS

Humane Society of Greater Rochester/flickr

C’est un des arguments préférés des fans de chiens quand ils débattent avec les amoureux des félins : les canidés sont plus câlins que les chats. En plus, quand ils sont imposants, c’est souvent avec amour que les enfants aiment les enlacer.

Mais si faire un câlin à des chiens peut réduire le stress des humains, l’inverse n’est pas vrai, affirme Stanley Coren, professeur de psychologie spécialiste du meilleur ami de l’homme, dans sa chronique sur Psychology Today.

Très connu aux États-Unis, le chercheur a voulu prouver quelque chose qu’il considère comme logique en utilisant des photos de chiens enlacés par des humains. Et quoi de mieux pour cela qu’Internet?

«J’ai décidé d’analyser un échantillon aléatoire de 250 photos» où des enfants faisaient un câlin à un chien, explique-t-il.

82 % des chiens n’aiment pas les câlins

Si son «étude» n’a pas été publiée dans une revue scientifique, il a tout de même décrit sa méthodologie, très carrée. Il n’a choisi que des photos où la tête du chien était clairement visible et a évacué les photos où une source de stress externe était visible (par exemple, le fait de porter un gros chien).

Et les résultats de sa petite expérience sont sans appel : 81,6 % des chiens analysés montrent au moins un signe d’inconfort.

«Seules 7,6 % des photos montrent un chien qui était à l’aise avec le fait d’être enlacé», précise-t-il.

Enfin, pour 10,8 % des photos, les signes étaient trop ambigus pour se prononcer.

Justement, sur quels éléments le psychologue s’est-il basé pour affirmer que 8 chiens sur 10 n’aiment pas les câlins?

«Les signes de stress et d’anxiété chez le chien sont bien connus et facilement observables», explique-t-il.

Bien avant d’arriver à un niveau où il finit par grogner ou montrer les dents, un chien stressé va, par exemple, avoir les oreilles baissées, éviter le contact ou avoir les «yeux en demi-lune» (quand on peut voir le blanc). Comme sur cette photo :

calins chiens

Ou encore avoir les yeux clos ou mi-clos, sortir la langue (voire lécher le visage), comme sur cet autre exemple proposé par le chercheur :

calins chiens

De même, le fait de lever la patte ou de bailler peut également être un signe d’anxiété.

Peu d’études sur le sujet

Stanley Coren a réalisé cette petite expérience à la suite d’une anecdote. Lors d’une journée consacrée à la détente avec les chiens sur un campus universitaire, une femme a fait un câlin au chien du chercheur, qui lui a dit que les canidés n’appréciaient pas. Ce que l’étudiante en psychologie n’a pas compris, car de nombreuses études montrent que hommes, femmes et enfants aiment les câlins, qui aident à se détendre.

Pour Stanley Coren, cela semblait pourtant tomber sous le sens. Mais quand il a regardé les publications scientifiques sur le sujet, il n’a trouvé que deux articles qui montraient que «le fait d’être mordu au visage arrivait plus souvent quand vous faisiez un câlin ou embrassiez un chien».

«Pourtant, les auteurs des deux études suggéraient que c’est la proximité de la tête de la personne avec la gueule du chien qui était la cause la plus importante, plutôt que le câlin en soi», explique le chercheur.

Si les données qu’il a analysées ne sont peut-être pas assez encadrées pour justifier un article scientifique, les résultats sont tout de même étonnants. Espérons qu’un chercheur aura l’idée de pousser un peu plus loin dans cette direction pour confirmer ce fait.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Les chats sont-ils hypocrites ?


Les chats sont-ils vraiment hypocrites ? Bah, peut-être ! Ceux qui aiment les chats acceptent malgré tout cet échange de services entre l’alimentation et les câlins. C’est un échange de bons procédés et le chat comme l’être humain y gagnent
Nuage

 

Les chats sont-ils hypocrites ?

 

Sébastien Bohler

 

Les chats sont-ils affectueux pour obtenir à manger ? La corrélation entre la faim et les comportements câlins vient en tout cas d’être établie.

Si vous avez un chat, peut-être avez-vous noté qu’il est plus câlin et affectueux… quand il a faim. Ce qui vous incite à le gâter en le nourrissant. Le chat et l’homme seraient-ils liés par un marché tacite : « je te donne à manger, tu me donnes de l’affection ? » Un indice à l’appui de cette notion vient d’être livré par une équipe de vétérinaires de l’université d’Ithaca, dans l’état de New York. Avec l’aide de 47 maîtres désirant initialement faire maigrir leur chat en surpoids, ils en ont profité pour mesurer le changement de comportement des animaux au cours d’un régime étalé sur 4 semaines. Résultat : plus de 90 % des chats devenaient plus affectueux sur cette période, sautant plus souvent sur les genoux de leurs maîtres, ronronnant davantage et se frottant plus souvent contre leurs jambes.

Je te donne de l’affection, tu me donnes à manger

Il est difficile de savoir si les chats manipulent leurs maîtres à dessein pour obtenir à manger ou si ce comportement relève de l’instinct. Il y a deux ans, la première étude génomique comparative sur plusieurs races de chats a laissé penser que leur domestication a probablement commencé il y a 9000 ans. Les auteurs de cette large étude avaient reconstitué le processus en imaginant que les premiers chats domestiques étaient hébergés chez des peuples néolithiques dont ils protégeaient les réserves de grain contre les rongeurs. Au-delà de cette symbiose, des échanges d’une nature nouvelle se seraient développés, les humains « payant » les chats pour ce service avec de la nourriture supplémentaire.

Cette relation ressurgit dans des situations de survie, comme l’a illustré très récemment le cas de soldats ukrainiens cohabitant, sur le front, avec des chats errants :

« Nous avons une relation mutuellement bénéfique: les chats capturent les souris, et nous les nourrissons. Ils nous réchauffent, et on les réchauffe aussi ».

Ils résument ce qui aurait pu se passer chez nos ancêtres du néolithique : au-delà de la relation initiale de services rendus, ceux-ci auraient sélectionné les chats les plus doux et les moins farouches pour leur bien-être. Si votre chat se frotte à vous quand il a faim, c’est peut-être cette longue histoire qui se répète.

http://www.pourlascience.fr/

Pour leur éviter un stress inutile, ne caressez pas trop vos chats !


Les chats malgré qu’ils ont été domestiqués aiment leur indépendance. Rester avec des humains à un prix pour eux, car ils peuvent être stressé pour plusieurs raisons. Le fait de cohabiter avec d’autres animaux et d’être soumis à nos câlins. De toute manière, un chat qui veut des caresses trouvera le moyen de vous le faire savoir
Nuage

 

Pour leur éviter un stress inutile, ne caressez pas trop vos chats !

 

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Mwezibou – Flickr

Vous pensez rassurer votre chat, l’aider à se détendre en le couvrant de câlins et de caresses ? Ne le faites plus ! C’est ce que conseille vivement l’association britannique Cats protection behavior après avoir réalisé un sondage révélant que la majorité des propriétaires de chats caressent leurs félins pour apaiser leur stress. Chose qu’il ne faudrait surtout pas faire.

Besoin d’espace et de paix

« Etre tenu dans les bras ou caressé pendant trop longtemps peut-être très stressant pour certains chats » affirme Nicky Trevorrow, comportementaliste de l’association. « L’espace et la paix sont souvent ce dont ils ont besoin – ils ne sont pas de petits humains à fourrure et ce qui nous réconforte nous ne les réconforte pas eux » souligne-t-elle.  

L’enquête menée par l’organisme révèle en outre que les propriétaires de félins ignorent combien il peut être angoissant pour un chat de devoir partager son espace avec un autre animal.

Comment savoir si un chat est stressé ?

Les chats n’expriment pas leur mal-être de la même façon que nous et il peut être très difficile de détecter cette angoisse.

Mais quelques signes doivent vous alerter. Parmi eux, un toilettage excessif, un état léthargique, des problèmes de propreté, une inhabituelle agressivité ou encore une modification du comportement alimentaire.

Les mises en garde de Cats protection behavior rejoignent les conclusions de plusieurs études publiées ces dernières semaines.

John Bradshaw, un anthrozoologue britannique reconnu spécialiste de la communication félin expliquait ainsi récemment comment nous stressons nos chats en les prenant pour ce qu’ils ne sont pas. Sarah Ellis, une chercheuse de l’Université de Lincoln, prône quant à elle la politique du chat unique pour le bien-être des félins urbains.

http://wamiz.com

Un faon qui n’a pas l’intention de quitter les bras de cet ouvrier


Tout le monde aime les câlins, même les animaux sauvages, mais espérons qu’il retrouvera sa maman
Nuage

 

Un faon qui n’a pas l’intention de quitter les bras de cet ouvrier

 

Un peu de douceur dans un mode de brute. Des travailleurs sont tombés un faon en bordure d’un bois.

 

Justin Lewis explique que lui et son collègue ont trouvé l’animal pris dans des branchages alors qu’ils élaguaient des arbres: Justin le tient dans ses bras et lui grattouille le ventre. Mais à chaque fois qu’il veut le reposer par terre, le faon n’a pas l’air d’accord.

 

 

http://www.idee2genie.fr

Quand un chat et un cheval se font un gros câlin


Un chat qui a trouver un compagnon idéal pour faire des câlins. De quoi à être jaloux de ce petit moment de détente
Nuage

 

Quand un chat et un cheval se font un gros câlin

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Youtube – Vinz Barrachin

Comment pourrait-on rester de marbre devant la complicité et la tendresse qui lient ce chat et ce cheval par exemple ?

Le joli matou blanc comme neige se frotte avec bonheur contre le museau de son copain, et le laisse lui faire délicatement sa toilette comme le ferait une maman chat, avec un plaisir son dissimulé.

Un simple et beau moment de bonheur, qui nous l’espérons, saura vous réchauffer le coeur !

 

http://wamiz.com/

Des chats et des bébés


On s’entends que les chats sont sûrement dégriffés et que des adultes surveille un chat avec un bébé. Il est conseillée de ne jamais laissé; un chat seul avec un bébé qui dors pour évité qu’il l’étouffe en se couchant sur son cou
Nuage

 

Des chats et des bébés

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : DrunkerFail – Youtube

Non, les chiens ne sont pas les seuls à aimer les enfants. Les chats aussi peuvent être de merveilleux compagnons pour les bambins, et des babysitters hor paire !

La preuve ? Découvrez-la dans cette adorable compilation de moments de tendresse, de jeu et de complicité entre des félins et des bébés. Une vidéo tout simplement baptisée « Cats love Babies » (les chats aiment les bébés), et qui fera sans aucun doute  fondre votre petit coeur !

Joueurs, câlins, taquins : ces duos sont tout simplement irrésistibles. Et quelque chose nous dit que nous assistons là à la naissance de belles et longues amitiés.

 

http://wamiz.com

Les bébés devinent quand vous allez les câliner


C’est quelque chose si vraiment les bébés anticipent le moment ou ils vont recevoir des câlins. Ce sont des moments tellement important pour les poupons qu’ils savent quand c’est le moment de préparer leur corps pour être dans des bras de quelqu’un
Nuage

 

Les bébés devinent quand vous allez les câliner

 

maman_caline_bébé

© digital_vision

Dès l’âge de 2 mois, les bébés sont capables d’anticiper quand vous allez les prendre dans vos bras.

Est-ce l’instinct ou simplement l’expérience acquise au fil de vos tête-à-tête avec bébé ?

 Quoi qu’il en soit, dès l’âge de 2 mois, les nourrissons sont capables d’anticiper le moment où vous allez les prendre dans vos bras et ils se mettent en position pour mieux se laisser attraper et cajoler. C’est ce qui ressort d’une étude menée par les chercheurs de l’Université de Portsmouth, qui vient d’être publiée dans le magazine de psychologie PLOS ONE.

Pour cette étude, dirigée par le Professeur de Psychologie du comportement Vasudevi Reddy, les chercheurs ont étudié deux groupes de bébés : l’un composé de 18 bébés âgés de 3 mois et l’autre de 10 nourrissons ayant entre 2 et 4 mois. Tous étaient installés sur des tapis de sol afin de pouvoir étudier la position de leurs corps à trois moments bien précis : lorsque leur maman leur parlait, lorsque leur maman s’approchait d’eux avec l’intention de les prendre dans leurs bras puis au moment où elles les prenaient dans leurs bras.

« Nous nous sommes rendus compte qu’à l’approche de leur maman, les bébés raidissaient leur corps et se mettaient en position d’être portés » explique le Pr Reddy.

« Lorsque leur maman s’approche, ils anticipent le fait d’être pris dans les bras et ajustent leur corps pour être plus compacts. Certains, même, lèvent carrément les bras. Des mouvements qui apparaissent chez les bébés de 2 mois qui sont beaucoup plus évidents encore chez les bébés de 4 mois » insistent les chercheurs.

http://www.topsante.com

ALLEZ… ON SE FAIT UN CÂLIN?


On fait souvent des câlins aux tout petits mais même en grandissant parents, enfants et toutes personnes a besoin de câlins qui ont des effets bénéfiques pour la santé … en autant qu’on soit réceptif aux personnes qui offrent un câlins
Nuage

 

ALLEZ… ON SE FAIT UN CÂLIN?

 

Les câlins sont bons pour la santé

Eh oui, et c’est scientifiquement prouvé!

Les câlins font baisser la pression artérielle et améliorent le fonctionnement du système immunitaire.

C’est facile à expliquer biologiquement – nous sommes des animaux qui aiment être touchés.

Un contact intime, comme un câlin, modifie notre équilibre hormonal. Le cortisol diminue, et l’ocytocine est plus présente. En d’autres termes, notre stress diminue et une sensation de bien-être s’installe, pour plus longtemps que la durée du câlin lui-même.

Ces effets physiques s’ajoutent à la signification culturelle et psychologique du câlin. Celui-ci sert en effet à exprimer des sentiments positifs: empathie, absence d’agressivité, etc.

Telles sont en tout cas les conclusions des auteurs d’une étude publiée ce mois-ci dans le journal Comprehensive Psychology.

On peut ajouter à cela que le câlin comme mode de salutation, tel qu’il est pratiqué aux États-Unis, permet d’éviter la poignée de main qui est très susceptible de propager des maladies!

Un câlin oui, mais pas à tout prix

Évidemment, les bienfaits physiques et psychologiques du câlin dépendent de l’état d’esprit de celui ou celle qui le reçoit.

Les personnes qui ne sont pas fans de contact physique seront plutôt stressés par le câlin, et n’en tireront donc pas le même bénéfice, au contraire. Est-il utile de vous rappeler que si vous voulez faire plus de câlins, il faut d’abord vérifier que ceux qui vous entourent doivent aussi être volontaires?

Par ailleurs, le câlin n’est pas socialement acceptable dans toutes les circonstances – la plupart des milieux professionnels exigent plus de formalité.

Mais même en tenant compte de ces exceptions, il y a sûrement chaque jour des câlins qui se perdent.

En faites-vous assez à votre conjoint(e)? À vos enfants ou vos parents? Vos frères et sœurs?

Cherchez bien et si le cœur vous en dit, faites plus de câlins! Il n’y a pas meilleur moyen de se réchauffer au cœur de l’hiver…

Article publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/01/2013

Ce billet fait partie du blog de Marion Garteiser, journaliste santé, Le blog de la Rédaction

http://www.e-sante.be