Le Silence


La nuit été comme hiver, je met le ventilateur pour couper le bruit de l’extérieur et pourtant, le silence est un besoin a certains moment
Nuage

 

Le Silence

 

 

« Le silence se meurt, le bruit prend partout le pouvoir ; c’est la seule calamité écologique dont personne ne parle.  »

Alain Finkielkraut

Le bruit: calamité écologique


L’homme moderne a peur du silence,  et pourtant le silence est tellement difficile a trouver .. car la nuit on met la radio pour dormir .. ou l’éventail pour couper le bruit extérieur, on met la télé pour un fond de bruit, on se promène avec le bruit de la circulation .. des gens au travail … et quand on peut enfin avoir le silence, il y a un son constant qui pas naturel qui scille quelque part
Nuage

 

Le bruit: calamité écologique

 

 

« Le silence se meurt, le bruit prend partout le pouvoir ; c’est la seule calamité écologique dont personne ne parle.  »

Alain Finkielkraut

Sondage Léger Marketing ►La température a perdu le nord


Avec l’hiver bizarre que nous avons, il est clair que la météo nous intéresse ne fut que pour prévoir un peu a l’avance comment on s’habiller et sur cette année, se demander si on ajoute un article insolite en plein mois de Janvier.. le parapluie. Les tempête de neige nous y sommes habitués et c’est normale mais le verglas et la pluie devient un gros problèmes pour plusieurs d’entre nous ..
Nuage

 

 

Sondage Léger Marketing ►La température a perdu le nord

 

La température a perdu le nord

Crédit photo : Agence QMI

Selon un sondage effectué par Léger Marketing, la pire des météos pour les Québécois n’est pas le froid extrême, mais les précipitations de pluie verglaçante. Voici les résultats d’un sondage effectué du 17 au 18 janvier 2012 et auquel 500 personnes ont répondu.

L’enfer du verglas

Pour les Québécois la pire calamité n’est pas le froid extrême ni même la chaleur intense, mais bien le verglas causé par les variations rapides de température. La neige, la canicule, l’humidité, la pluie, les orages ou même la « sloche » sont des désagréments secondaires par rapport au verglas.

(photo: Journal de Montréal)

Quelle est la température

Est-ce qu’on sort aujourd’hui ? Comment je m’habille ? Est-ce qu’ils prévoient de la neige ? Peux-tu augmenter le chauffage ? Combien de temps cela me prendra pour me rendre à mon travail ce matin ? Les variations de température nous obligent à nous poser ces questions tous les jours.

La météo est devenue le sujet de l’heure au Québec bien avant le sport et la politique. 80% des gens consultent la météo tous les jours et plus de 90% en parlent avec leur entourage.

Croire aux prévisions?

Les prévisions météorologiques sont de plus en plus précises. Dans une vaste étude, Météo France estime que 94% des prévisions d’un jour sont exactes et 70% des prévisions trois jours aussi. Ils affirment que la prévision à trois jours a la même qualité aujourd’hui que la prévision à un jour qu’ils faisaient dans les années 80.

(photo: Journal de Montréal)

Mais les Québécois demeurent encore sceptiques. Seulement 59% croient aux prévisions météo alors que 35% n’y croient pas, mais ils vont quand même y jeter un coup d’oeil, au cas où.

Vive le soleil!

Les trois quarts des Québécois affirment qu’ils sont plus heureux lors d’une journée ensoleillée. Qu’il fasse chaud ou qu’il fasse froid, pourvu que le soleil soit au rendez-vous. Il y a en moyenne 102 heures de soleil par mois en janvier, 124 heures en février et 159 heures en mars et cela augmente jusqu’à 274 heures en juillet. Au moins, on s’en va dans la bonne direction.


(photo: Journal de Montréal)
Le secret de l’hiver

L’hiver divise le Québec en deux. Ceux qui font du sport extérieur aiment l’hiver alors que ceux qui se protègent à l’intérieur haïssent l’hiver. C’est simple au lieu de subir l’hiver, apprivoisez-le. Sortez, bougez, amusez-vous et profitez de l’hiver. Et vous allez retrouver le sourire et … le Nord.

http://tvanouvelles.ca