Le Saviez-Vous ► 14 animaux à l’intelligence hors-pair


L’intelligence animale existe bel et bien. Certains d’entre-eux sont capables de faire des choses étonnantes.

Nuage


14 animaux à l’intelligence hors-pair


Des études ont mis en lumière les capacités mémorielles des border collies. Jusqu'à sa mort en …

De NATASHA DALY

Photographie De VINCENT J. MUSI

La mesure de l’intelligence est un processus si complexe qu’il est impossible de comparer l’intelligence d’un animal à celle d’un autre.


Kanzi, un bonobo de 39 ans, est devenu célèbre pour ses compétences langagières. Il peut communiquer …

Kanzi, un bonobo de 39 ans, est devenu célèbre pour ses compétences langagières. Il peut communiquer à l’aide de centaines de symboles comparables à des mots.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Comme tous les cochons, le cochon vietnamien est un animal hautement social. Des études ont montré …

Comme tous les cochons, le cochon vietnamien est un animal hautement social. Des études ont montré qu’il était capable de tromper ses congénères pour les tenir éloignés de sa nourriture.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Certains poissons cichlidés africains natifs du lac Tanganyika en Afrique de l'Est sont capables de faire …

Certains poissons cichlidés africains natifs du lac Tanganyika en Afrique de l’Est sont capables de faire la différence entre un poisson familier et un étranger grâce à leurs caractéristiques faciales. Des études ont montré qu’ils passaient plus de temps à surveiller les mouvements des étrangers que ceux des poissons qu’ils connaissent.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Le geai buissonnier, un oiseau natif de l'Amérique du Nord occidentale, est capable de se souvenir …

Le geai buissonnier, un oiseau natif de l’Amérique du Nord occidentale, est capable de se souvenir de plus de 200 lieux différents où il a stocké de la nourriture ainsi que de l’aliment spécifique qu’il a déposé dans chaque cachette.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Des études ont mis en lumière les capacités mémorielles des border collies. Jusqu'à sa mort en …

Des études ont mis en lumière les capacités mémorielles des border collies. Jusqu’à sa mort en juillet 2019, une femelle border collie nommée Chaser était capable d’identifier 1 022 jouets par leurs noms et de les retrouver. Elle disposait de la mémoire la plus importante qui n’ait jamais été testée chez les chiens.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Les chercheurs ont documenté une large palette de comportements chez les éléphants d'Asie qui démontrent une …

Les chercheurs ont documenté une large palette de comportements chez les éléphants d’Asie qui démontrent une certaine intelligence, notamment la capacité à utiliser des outils et à imiter des sons.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

À l'état sauvage, les ouistitis, un type de singes que l'on trouve en Amérique du Sud, …

À l’état sauvage, les ouistitis, un type de singes que l’on trouve en Amérique du Sud, sont très coopératifs. Ils lancent souvent de petits cris destinés à garder une trace de leurs positions respectives et partagent leur nourriture avec les membres de leur groupe.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Artisans hors pairs (ils peuvent par exemple transformer des bâtons en crochets pour creuser), les corbeaux …

Artisans hors pairs (ils peuvent par exemple transformer des bâtons en crochets pour creuser), les corbeaux calédoniens originaires, comme leur nom l’indique, de Nouvelle-Calédonie, sont capables d’anticiper les différentes étapes qui leur permettront d’accéder à de la nourriture.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Dans la nature, des populations individuelles d'orangs-outans ont développé des comportements uniques, comme celui d'utiliser des …

Dans la nature, des populations individuelles d’orangs-outans ont développé des comportements uniques, comme celui d’utiliser des branches feuillues en guise de « parapluie » qu’ils transmettent de génération en génération.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Les dauphins tursiops sont indubitablement considérés comme une espèce hautement intelligente. Le jeu fait partie intégrante …

Les dauphins tursiops sont indubitablement considérés comme une espèce hautement intelligente. Le jeu fait partie intégrante de leur vie sociale et jouerait même un rôle essentiel dans leur développement cognitif.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Une étude parue en 2009 montrait que le cacatoès à huppe jaune, comme celui-ci, pouvait synchroniser …

Une étude parue en 2009 montrait que le cacatoès à huppe jaune, comme celui-ci, pouvait synchroniser ses mouvements au rythme d’une musique.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Les pieuvres géantes du Pacifique ont appris à ouvrir des pots, à imiter d'autres pieuvres et …

Les pieuvres géantes du Pacifique ont appris à ouvrir des pots, à imiter d’autres pieuvres et à résoudre des labyrinthes lors de tests menés en laboratoire.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Des études ont montré que les moutons étaient capables de se reconnaître mutuellement et de se …

Des études ont montré que les moutons étaient capables de se reconnaître mutuellement et de se souvenir des visages d’autres moutons au fil du temps.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

Les perroquets gris du Gabon sont célèbres pour leur capacité à imiter le discours humain. Des …

Les perroquets gris du Gabon sont célèbres pour leur capacité à imiter le discours humain. Des études ont également montré qu’ils pouvaient faire preuve de raisonnement abstrait lorsqu’ils se mettaient en quête de nourriture.

PHOTOGRAPHIE DE VINCENT J. MUSI, NAT GEO IMAGE COLLECTION

https://www.nationalgeographic.fr/e

Ce caca­toès invente ses propres pas de danse, selon ces cher­cheurs


Il est possible de montrer à certains animaux de danser sur une musique. Le cacatoès à crête jaune en plus imité des pas de danse, il a la capacité d’inventer sa propre chorégraphie
Nuage


Ce caca­toès invente ses propres pas de danse, selon ces cher­cheurs


Crédits : Irena Schulz / PA

Suzanne Jovet

Snow­ball maîtrise 14 pas de danse origi­naux. Ce caca­toès démontre ainsi que l’art de la choré­gra­phie n’est pas exclu­si­ve­ment humain, révèle une étude du 8 juillet relayée par le Guar­dian.

Publiée dans la revue Current Biology, cette étude montre que le caca­toès à crête jaune ne se contente pas d’imi­ter son proprié­taire. Il peut réagir impul­si­ve­ment à la musique, en créant lui-même diffé­rents pas.

La danse ne serait donc « pas simple­ment un produit de la culture humaine », conclut Aniruddh Patel, psycho­logue à l’uni­ver­sité Tufts et à l’uni­ver­sité Harvard. « Le fait de l’ob­ser­ver chez un autre animal suggère que, si vous avez un cerveau doté de certaines apti­tudes cogni­tives et neuro­nales, vous êtes prédis­posé à la danse. »

Alors que certains animaux peuvent être entraî­nés à se dépla­cer sur la musique, une étude réali­sée en 2009 sur Snow­ball a montré qu’il anti­ci­pait le rythme d’une chan­son. Sa proprié­taire, Irena Schulz, a par ailleurs remarqué que l’oi­seau expé­ri­men­tait de nouveaux mouve­ments. Elle estime donc qu’en plus de se caler sur le rythme, il choi­sit des pas adap­tés.

« Il a un réper­toire incroyable, ses mouve­ments sur la musique sont extra­or­di­nai­re­ment variés », ajoute Patel.

Source : The Guar­dian

https://www.ulyces.co/

Un caca­toès se révolte et arrache tous les pics anti-oiseaux d’une rue


Un cacatoès ne semble pas aimer les dispositif anti-oiseaux. Il est surpris en train d’enlever une lignée de ces dispositifs. En fait, plusieurs de ces oiseaux en Australie Occidentale se sont pris à une église et d’autres bâtiments on enlever ces pics pour être en mesure de faire leur nid.
Nuage


Un caca­toès se révolte et arrache tous les pics anti-oiseaux d’une rue


Crédit : Isaac Sher­ring-Tito

par  Suzanne Jovet 

Une vidéo publiée par Isaac Sher­ring-Tit sur Face­book le 1er juillet dernier montre un caca­toès perché sur le rebord d’une fenêtre, qui arrache les pics anti-oiseaux des rues de Katoomba, dans l’État austra­lien de Nouvelle-Galles du Sud, rapporte le Guar­dian

https://www.ulyces.co/


Le cacatoès noir, seul animal à utiliser «un instrument de musique»


Le cacatoès a une façon bien a lui de séduire sa douce, par la musique ! Avec une simple branche, il tape à la manière d’un musicien qui joue de la batterie avec un rythme régulier
Nuage

 

Le cacatoès noir, seul animal à utiliser «un instrument de musique»

 

Les oiseaux et des baleines émettent des sons ressemblant à de la musique humaine mais les cacatoès noirs sont les seuls animaux à utiliser un instrument, en l’occurrence un bâton de bois, pour produire des sons rythmés, selon des chercheurs.

Ces grands perroquets peureux du nord de l’Australie ont même leur style et cadence propres qui les distinguent de leurs congénères à l’instar des batteurs humains, ont déterminé des chercheurs dont les résultats de l’étude ont été publiés mercredi 28 juin dans la revue américaine Science Advances.

« Ce grand perroquet gris-noir façonne des baguettes à partir de branches, les agrippe avec ses pieds et tape en cadence sur des troncs pour séduire des femelles », explique le professeur Robert Heinsohn de l’Australian National University, principal auteur de cette recherche.

« Ils tapent avec des cadences presque parfaitement régulières et ce pendant très longtemps, comme des humains jouant de la batterie en maintenant un rythme régulier », précise-t-il.

Les capacités de batteur de ces perroquets sont connues depuis longtemps mais c’est la première recherche à avoir pu enregistrer leurs performances dans la nature pour les analyser scientifiquement, ajoute le chercheur.

Armés de caméras vidéo, ces scientifiques ont patiemment traqué dans la forêt vierge près d’une vingtaine de cacatoès pendant plus de sept ans.

« Chacun des 18 mâles cacatoès noirs de l’étude, qui sont difficiles à approcher, avait son propre style », pointe le professeur Heinsohn. « Certains étaient toujours rapides tandis que d’autres battaient lentement ou aimaient un peu de fantaisie en commençant à frapper le tronc d’arbre », poursuit-il.

« De tels styles personnels de production des sons devraient permettre aux autres perroquets de reconnaître qui jouait à une longue distance », pense ce scientifique.

 La percussion fait partie chez le cacatoès noir d’un rituel de séduction des femelles.

Cette recherche s’inscrit dans le cadre d’une étude plus étendue de ces perroquets pour déterminer les mesures nécessaires de protection de cette espèce menacée par un faible taux de reproduction et la fragmentation de l’habitat dans la péninsule du cap York, à l’extrême nord du Queensland à cause des activités minières

http://quebec.huffingtonpost.ca

Le propriétaire dit au cacatoès qu’ils vont chez le vétérinaire


Les animaux peuvent comprendre assez vite qu’ils ont un rendez-vous chez le vétérinaire et peuvent fortement démontrer leur désaccord. Ce cacatoès ne vraiment pas y aller, il commence par se cacher et dit « je n’irai pas » et « je te l’avais dit » . Puis sort de sa cachette en faisant un va et viens en signe de protestation. Cependant, je trouve toujours dommage que ce genre d’oiseau ne vivent pas en liberté
Nuage

 

Le propriétaire dit au cacatoès qu’ils vont chez le vétérinaire

 

Des cacatoès qui ouvrent des coffres-forts!


Les oiseaux sont petits et leur cerveau n’est peut-être pas très gros, mais pourtant, ils sont beaucoup plus intelligents que l’on pense … Juste a regardé ce cacatoès avec patience ouvrir les verrous, ils sont très agiles et étonnants
Nuage

 

Des cacatoès qui ouvrent des coffres-forts!

 

Le système 

Photo :  Université Oxford

Les cacatoès peuvent résoudre des problèmes mécaniques complexes qui visent à ouvrir une série de verrous afin d’atteindre une récompense.

Le Pr Alex Kacelnik de l’Université Oxford et ses collègues de l’Université de Vienne estiment que leurs recherches montrent sous un nouveau jour les capacités intellectuelles des oiseaux.

Le système Photo :  Université Oxford

Les travaux

L’équipe européenne a présenté à 10 cacatoès (Cacatua goffini) une boîte contenant une noix de cajou, un fruit qu’ils pouvaient atteindre après avoir déverrouillé cinq dispositifs différents.

En détail, le perroquet devait retirer une goupille, retirer une vis, enlever un boulon, puis tourner une roue et passer un loquet sur le côté.

Le spécimen Pipin a réussi à ouvrir la boîte sans aide en deux heures. Plusieurs autres oiseaux ont réussi à résoudre le casse-tête mécanique après en avoir observé d’autres réussir avant eux.

« Le progrès des oiseaux vers un objectif est inchangé par le fait que le but soit éloigné. Nous ne pouvons pas prouver que les oiseaux comprennent la structure physique du problème comme un humain par exemple, mais nous pouvons déduire par leur comportement qu’ils savent que des objets peuvent agir les uns sur les autres. »— Alex Kacelnik

Les observations montrent qu’un individu qui a réussi les épreuves une fois s’en souvient toujours par la suite sans faire aucune erreur.

La séquence de verrous a ensuite été modifiée afin de tester les habiletés cognitives de ces perroquets. Les chercheurs ont constaté que, au lieu de se concentrer sur ce qu’ils avaient appris, les oiseaux ont rapidement modifié leurs gestes et se sont concentrés sur la première étape nécessaire à l’ouverture de la boîte.

« Ils n’ont pas seulement répété les gestes qu’ils avaient appris et qui menaient à une récompense, mais ils ont créé une nouvelle série d’actions sans aucun entraînement. »— Alex Kacelnik

Le détail de ces travaux est publié dans la revue PLoS One.

FigaroFigaro Photo :  Université Oxford

Le saviez-vous?


L’
année dernière, la même équipe de recherche avait observé un cacatoès fabriquer et utiliser spontanément des « outils » pour atteindre de la nourriture et des objets hors de sa portée.

http://www.radio-canada.ca