Pourquoi mon chien a-t-il des nœuds ?


Les chiens peuvent avoir des noeuds dans leur poils, plutôt dans leur sous-poils. Le brossage régulier est un bon moyen pour prévenir ce genre de noeud
Nuage

 

Pourquoi mon chien a-t-il des nœuds ?

 

brosse chien furminator

    Démêler le pelage de son chien est rarement une partie de plaisir… a fortiori quand l’animal en question ne se montre pas très coopératif. Mais connaissez-vous vraiment l’origine de ces nœuds ?

    Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les nœuds ne se forment généralement pas dans le poil (sauf pour les chiens aux poils vraiment longs) mais dans… le sous-poil.

    Le sous-poil, qu’est-ce que c’est ?

    La fourrure du chien est constituée de deux composants :

  • Le « poil de couverture » ou « jarres », qui est d’une longueur variable, d’une densité moyenne, généralement lisse, brillant et imperméable.

  • Le « sous-poil » est un court duvet, laineux et se situe sous le poil. Sa couleur est plus claire, il est plus dense et perméable. En revanche, c’est un bon rempart contre les poussières, l’eau et les saletés.

Le sous-poil forme des bourres !

Lorsque votre chien a le poil emmêlé, c’est généralement son sous-poil qui en est la cause. Certaines parties de son corps sont particulièrement sujettes aux nœuds : l’arrière des oreilles, les joues, sous le cou, les aisselles, la culotte, la queue, le ventre, l’intérieur des pattes…

Comment lutter contre les nœuds ?

La meilleure façon de lutter contre les nœuds est tout simplement de les prévenir. Il est conseillé de brosser régulièrement son chien, au moins une fois par semaine, mais plus souvent si sa fourrure le nécessite. C’est un entretien indispensable auquel il vaut mieux habituer son chien dès son plus jeune âge : plus il sera habitué à être brossé, plus ce soin sera facile à lui prodiguer… voire agréable !

Le brossage est aussi une question d’hygiène : c’est à cette occasion que l’on peut remarquer les plaies, infections sur la peau de votre chien ou encore les parasites que vous allez retrouver dans son pelage.

Pour démêler les poils de son chien, il faut l’outil adéquat !

Pour bien brosser son chien, encore faut-il avoir les bons outils. La brosse Furminator est idéale : elle possède une tête en acier inoxydable conçue pour pénétrer facilement dans le pelage du chien sans lui faire mal, et retirer ainsi poils morts et sous-poils tout en douceur. Pour vous, c’est tout aussi simple : dotée d’un bouton-poussoir, la brosse Furminator vous permet de brosser sans effort. Il existe différents modèles adaptés toutes les tailles de chien. Elle est un accessoire efficace pour prendre soin de votre chien tout en partageant un moment de complicité !

https://wamiz.com/

Tout savoir sur la mue printanière du chien


Comme les chats, la belle saison amène chez les chiens une grande perte de leur poil pour affronter les températures plus hautes. Il est donc important de bien brosser les chiens pour qui en plus sera un atout pour leur circulation sanguine
Nuage

 

Tout savoir sur la mue printanière du chien

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Jason Fontana

La belle saison arrive, et avec la hausse des températures vos toutous, si ce n’est pas déjà le cas, ne vont pas tarder à renouveler leur pelage. En effet, deux fois par an les changements de climat provoquent une mue chez le chien. Et c’est au printemps que les pertes de poils sont les plus impressionnantes, car votre animal délaisse son épais pelage d’hiver pour s’adapter aux températures plus douces.

Des mues parfois très différentes

Il existe plusieurs types de pelage chez le chien, par conséquent nos compagnons à quatre pattes ne muent pas tous de la même façon. De manière générale, les animaux au sous-poil abondant et épais pourront muer en grande quantité. C’est le cas par exemple pour les chiens nordiques, comme le Husky. De la même façon certaines races perdront leurs poils de manière homogène alors que d’autres, comme le Shar Pei, pourront les perdre par plaques.

Autre facteur pouvant affecter la mue des chiens : leur mode de vie. En effet, les toutous vivant beaucoup en intérieur sont susceptibles de perdre beaucoup de poils toute l’année. Ce phénomène, appelé « fausses mues », est dû aux changements fréquents de températures (entre un intérieur chauffé et l’extérieur, par exemple) et de luminosité, conséquences de notre propre rythme de vie.

Bien préparer la saison des mues

Dans tous les cas à l’arrivée du printemps mieux vaut être prêt à faire face à la chute des poils de vos compagnons. Pour limiter leur prolifération dans les recoins de votre maison, il est recommandé de brosser plus régulièrement votre toutou. En plus d’éliminer une partie des poils morts, le brossage aidera à la circulation sanguine de votre chien, et aidera sa peau à mieux respirer.

Attention cependant, la perte des poils ne doit pas non plus être trop importante. Si vous voyez la peau de votre animal par exemple, mieux vaut consulter un vétérinaire.

En effet, des chutes trop importantes de poils peuvent être causées par un parasite, un problème rénal ou encore par le stress. Enfin, si vous le souhaitez, il vous est possible de profiter de la repousse des poils de votre compagnon pour lui faire une cure de vitamines et lui garantir un nouveau pelage brillant de santé.

http://wamiz.com/

Un brin de toilette SVP!


Les animaux domestiques ont besoin de toilettage. Leur poils peuvent loger beaucoup de saleté sans compter qu’un animal a poils long a tendances a faire des noeuds
Nuage

 

Un brin de toilette SVP!

 

 

Autant pour les chiens que pour les chats,... (Photo : Getty Images)

Autant pour les chiens que pour les chats, le toilettage est indispensable pour que l’animal garde une saine hygiène de vie. La fréquence varie toutefois selon le poil de minou ou de pitou.

PHOTO : GETTY IMAGES

STÉPHANIE VALLET
La Presse

Partie de plaisir pour certains ou véritable cauchemar pour d’autres, le toilettage est, pour toutou comme pour minou, indispensable afin de le débarrasser à la fois des poussières et de problèmes de peaux divers. Qu’il soit professionnel ou maison, il doit au minimum être effectué une fois par saison afin de garantir une saine hygiène de vie à votre compagnon, comme à vous.

Selon votre mode de vie et le poil de votre animal, la fréquence du toilettage ne sera pas tout à fait la même: les chiens à poil long comme le caniche auront besoin de plus d’entretien (une fois par mois) alors que ceux à poil court en demanderont un peu moins (deux fois par an).

Mais de manière générale, chez le chat comme chez le chien, un petit tour dans la baignoire tous les 30 jours avec un shampoing hypoallergénique est salutaire! Attention tout de même aux bains à répétition (plusieurs fois par mois) qui pourraient retirer la couche de sébum présente sur la peau de l’animal, celle-ci la protégeant contre les problèmes cutanés et les agressions extérieures.

Brosser, brosser et… brosser!

Il n’existe aucune solution miracle pour éviter ou enlever les noeuds dans les poils de votre animal. Le brossage reste votre meilleur allié et doit impérativement être effectué avant le bain.

«Il faut brosser votre animal une fois par semaine, mais aussi utiliser un peigne pour un démêlage en profondeur qui enlèvera le surplus de poils morts qui empêche d’avoir une bonne aération et favorise les hot spot, des infections de la peau à l’odeur nauséabonde», explique Catherine Tonton, toiletteuse à la Clinique vétérinaire de l’île des Soeurs.

«On a tendance à frotter en lavant et en séchant, et le chien bouge beaucoup quand il est content, alors on se retrouve avec plein de noeuds!», ajoute-t-elle.

Une fois lavé, l’animal doit être bien séché, au séchoir électrique à basse température afin d’éviter que l’eau ne macère sous le poil.

Bien que le chat ait la réputation de faire sa toilette lui même, sachez qu’il doit lui aussi être toiletté et brossé tous les deux jours pour éviter les noeuds.

Raser ou couper?

De manière générale, la fourrure du chien à poil long le protège des agressions extérieures, à l’exception du yorkshire, qui lui, a des cheveux.

Il est donc important de ne pas trop raser son animal l’été pour le protéger du soleil. Mais certains propriétaires de Labrador par exemple doivent raser leur chien afin d’éviter les «hot spot», causés par l’eau restée dans la fourrure et provoquant des plaies. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire à ce sujet.

«Je rase aussi beaucoup de carlins, car même s’ils ont le poil court, ils le perdent beaucoup. C’est aussi le cas des huskies à la fin de l’été. Il faut également rester alerte aux odeurs qui sont synonymes de problèmes de peau», précise la toiletteuse.

La coupe aux ciseaux est essentielle pour les pelages frisés, car la tondeuse les rendra plus épais et donc beaucoup plus difficiles à brosser.

Gardez en tête qu’il est préférable de confier votre animal au même toiletteur. Ils bâtiront une véritable relation de confiance essentielle à un bon toilettage. Outre le fait de couper ses griffes, de nettoyer ses oreilles et de laver ses dents, le toiletteur videra également au besoin les glandes anales de votre animal.

Pour les bains à la maison, n’oubliez pas d’installer un tapis antidérapant au fond de la baignoire et de prévoir une serviette à proximité!

http://www.lapresse.ca