Un message dans une bouteille vieux de 108 ans


Ce n’est pas la première fois que l’on trouve des bouteilles à la mer, qui flottaient depuis des décennies, mais cette bouteille est vraiment particulière. En fait, elle fait partie d’un lot qui avait été mit en mer pour des expériences marines, il y a plus d’un siècle
Nuage

 

Un message dans une bouteille vieux de 108 ans

 

Un message dans une bouteille vieux de 108 ans

La bouteille, à gauche, et l’auteur du message qu’elle contenait, à droite.Capture d’écran Gentside

Retrouver une bouteille à la mer est déjà en soi particulièrement excitant, mais lorsque le message qu’elle contient s’avère être parmi les plus vieux en son genre, la découverte devient historique. L’incroyable trouvaille a été réalisée par un couple, sur une plage de l’île allemande d’Amrun, en mer du Nord.

Marianne Winkler et son mari étaient venus y passer des vacances au mois d’avril et auront emporté avec eux ce fantastique souvenir. Selon leTelegraph, la découverte n’a été relayée que très récemment car la femme, «intimidée par l’impact médiatique», a mis un certain temps avant de se confier aux journalistes.

DES INSTRUCTIONS À SUIVRE

À l’intérieur de la bouteille, un morceau de papier contenait les instructions suivantes: «Casser».

«Mon mari Horst et moi-même avons soigneusement essayé de récupérer le message en le faisant passer à travers le goulot, mais c’était impossible. Nous avons donc dû faire comme il était indiqué,» a raconté Marianne Winklern.

Le couple a trouvé un manuscrit écrit en anglais, allemand et néerlandais, demandant aux personnes ayant découvert la bouteille de la retourner à l’association de biologie marine (MBA) de Plymouth, moyennant un shilling de récompense, soit environ 0,11 $ CAD.

«Nous avons suivi les instructions, et l’histoire a suivi son cours,» a expliqué l’auteure de la découverte.

Le couple a pris soin d’envoyer le message dans une enveloppe de manière à ne pas l’endommager.

UN VASTE PROJET ÉTUDE SUR LES COURANTS SOUS-MARINS

Quelques jours plus tard, l’Association britannique de biologie marine a pris connaissance de l’incroyable découverte. L’institution a rapidement identifié la nature du manuscrit. Celui-ci avait été écrit il y a plus d’un siècle dans le cadre d’une étude des courants sous-marins.

Au total, 1020 bouteilles de ce genre auraient été jetées en mer du Nord dans cet objectif entre 1904 et 1906.

À la tête du projet: George Parker Bidder, célèbre biologiste marin britannique qui a ensuite assumé le rôle de président de l’association entre 1939 et 1945.

Les bouteilles ont été spécialement conçues pour flotter juste au-dessus du fond de la mer, de sorte qu’elles puissent être transportées par les courants sous la surface.

«Nous pensons que celle-ci fait partie de l’un des derniers lots envoyés en 1906, de sorte qu’elle daterait de 108 ans», a déclaré Guy Baker, directeur de la communication à la MBA.

Selon lui, il pourrait s’agir du plus vieux manuscrit jamais trouvé dans une bouteille jetée à la mer.

«Nous attendons la confirmation du Livre Guinness des records», a-t-il ajouté.

En attendant, l’association a tenu à récompenser symboliquement Marianne Winkler et son mari en leur offrant comme convenu… Un ancien shilling!

http://fr.canoe.ca/

Une bouteille à la mer a été retrouvée 101 ans après !


Ce n’est pas la première fois qu’une bouteille contenant un message est retrouvée en mer, mais en trouver une pendant que la bouteille a erré 100 ans plus tard  dans l’océan et qu’il réussit a trouver la trace d’une descendante cela est un record de ce genre d’évènement connu
Nuage

 

Une bouteille à la mer a été retrouvée 101 ans après !

 

Un record vient d’être battu : 101 ans après avoir été jetée à la mer, une bouteille retrouve la petite fille de son expéditeur grâce un pêcheur.

« Au début, nous ne pouvions pas y croire », a témoigné lundi Angela Erdmann, à Berlin avant de rajouter« C’était un moment fort en émotions ».

Et pour cause, c’est 101 ans après qu’elle a retrouvé la bouteille de bière ainsi que le message qu’elle contenait que son grand-père avait jeté à la mer.

C’est grâce à un pêcheur que le plus vieux message au monde placé dans une bouteille a été retrouvé puis donné à un généalogiste. Ce dernier a ainsi pu retrouver la descendante de son expéditeur, alors située à Berlin comme l’annoncent les journaux allemands Tagesspiegelet Berliner Morgenpost.

Et s’il s’agit d’un record selon le Guiness Book, l’histoire est d’autant plus belle que cette magnifique découverte a réuni la famille après avoir été placée au Musée International de la Marine. Alors, si vous voulez voir la plus vieille bouteille jetée à la mer, vous savez ce qu’il vous reste à faire : vous rendre à Hambourg,!

http://www.meltybuzz.fr/

Bouteilles à la mer


Des bouteilles lancé intentionnellement a la mer serait une pratique plus courante que l’on pense .. soit un message d’amour ou pour la science, ou encore par simple curiosité des milliers de bouteilles se dérivent .. D’un côté je trouve cela impressionnant mais d,un autre côté, quand elles se brisent quels dégâts que cela pourraient faire aux poissons et toutes créatures vivants dans les mers
Nuage

 

Bouteilles à la mer

 

ILLUSTRATION LA PRESSE

JUDITH LACHAPELLE
La Presse

Le principe est vieux comme l’écriture : un message enfermé dans une bouteille et lancé à la mer dans l’espoir que quelqu’un le trouvera. La plupart du temps, les « vaisseaux de verre » errent dans la mer sans rencontrer âme qui vive. Mais il arrive parfois, par des coïncidences extraordinaires, qu’un message soit trouvé…

1. Shetland, Écosse

C’est le record Guinness de la plus vieille bouteille à la mer: 97 ans et 309 jours. Il a été établi il y a deux semaines par un pêcheur écossais, Andrew Leaper, qui a eu la surprise, en avril, de découvrir une bouteille dans le filet de pêche qu’il venait de remonter. À l’intérieur de la bouteille, une carte postale demandait au destinataire d’indiquer l’emplacement de la découverte et de la renvoyer au capitaine CH Brown de l’École de navigation de Glasgow. En juin 1914, ce capitaine avait lancé 1890 bouteilles autour de l’Écosse pour étudier les courants marins. Seulement 315 de ses bouteilles ont été retrouvées.

2.. Île Coats, Nunavut

En 1959, à l’occasion de son bicentenaire, la brasserie irlandaise Guinness a entrepris une opération de marketing assez inusitée : la dispersion dans l’Atlantique de 150 000 bouteilles scellées avec, à l’intérieur, un message promotionnel. Mais l’un des bateaux chargés de larguer des bouteilles vers les buveurs canadiens semble avoir tardé à s’acquitter de sa mission… En 2002, le directeur photo québécois Marc Gadoury, en tournage dans l’île de Coats, a trouvé plusieurs bouteilles encore intactes sur la plage.

« Le bateau qui les transportait s’en allait à Churchill, au Manitoba », racontet- il.

Gadoury en a rapporté une dizaine dans ses bagages. Les bouteilles Guinness n’ont peut-être pas rejoint les buveurs visés, mais l’opération de marketing reste un succès.

« La preuve, c’est qu’on en parle encore ! »

3. Philippines

 

Ceci est la note incluse dans les bouteilles flottantes lancées en 2003.

 

Il est plus probable qu’u ne bouteille trouvée sur une plage ait été lancée par un scientifique plutôt que par un naufragé… L’océanographe canadien Ed dy Carmack, instigateur d’une étude des courants marins réalisée depuis 2000 à l’aide de bouteilles lancées à la mer, a estimé qu’une seule de ses bouteilles sur 25 a des chances d’être trouvée. L’ une d’elles, lancée en 2007 au nord de l’Alaska, a traversé l’océan Arctique, a suivi la côte est du Groenland, a croisé l’Islande avant de s’échouer récemment en Norvège. D’autres ont traversé le Pacifique, du Mexique aux Philippines, nous a écrit M. Carmack cette semaine.

« Nous avons découvert que, sur la Terre, nous ne sommes qu’à un jet de bouteille les uns des autres. »

4. Tignish, Île-du- Prince-Édouard

Au bout du fil, Harold Hackett ne s’étonne plus qu’un journaliste demande encore à entendre son histoire. Depuis 1996, ce résidant de Ti gnish, à l’Île-du-PrinceÉdouard, a lancé plus de 6000 bouteilles à la mer !

« Encore ce matin, j’en ai lancé 80 », dit-il.

Il précise qu’il doit attendre que le vent souffle vers l’ouest pour que ses bouteilles de plastique prennent le large. Il avait justement reçu une réponse lorsque nous l’avons joint cette semaine :

« C’est un Néo-Écossais qui a trouvé une bouteille que j’avais envoyée en 2001. »

Cette réponse s’ajoute à celles reçues des Îlesde- la-Madeleine, de la côte est américaine, mais aussi d’Islande, de Grande-Bretagne, des Pays-Bas, de France, et même du Maroc.

5. Essex, Angleterre

 

Le 9 septembre 1914, le soldat britannique Thomas Hugues, 26 ans, s’est embarqué pour la France.

« Ma chère épouse, a-t-il écrit à sa femme, Elizabeth, j’écris cette note sur ce bateau et je la lance à la mer juste pour voir si tu la recevras. Inscris la date et l’heure de la réception et ton nom [sur la note] et garde-la précieusement. Ta -ta sweet (a u revoir ma douce). Your Hubby. »

La bouteille verte dans laquelle le soldat Hugues avait mis sa lettre a été trouvée 85 ans plus tard, en 1999, sur les côtes de l’Essex. La lettre a été remise à la fille du soldat Hugues, Emily, qui avait 2 ans lorsque son père est parti à la guerre. Elle n’a jamais pu le connaître : le soldat Hugues est mort deux jours après avoir lancé sa bouteille à la mer.

http://www.lapresse.ca/