Le Saviez-Vous ► Le bleu : évolution à travers l’histoire et signification


Le croirez-vous que le bleu a déjà été une couleur de deuil avant même que cette couleur porte le nom de bleu ?
Nuage

 

Le bleu : évolution à travers l’histoire et signification

 

Parlement du Dauphiné

Crédits : Milky

par Louison

Michel Pastoureau est un éminent historien spécialiste de l’héraldique médiévale. Sa principale mission est donc d’étudier les blasons, entre autres les modifications et les couleurs qui sont utilisées. Ainsi, il a écrit de nombreux ouvrages parlant de l’histoire des couleurs. Ici, il nous parle de la couleur bleu.

Selon lui, nos ancêtres n’avaient pas de mot ou d’expression pour parler du bleu. Au début de son exposé (disponible en bas de page), il nous rappelle que les perceptions autour de cette couleur ont changé. Le bleu est passé d’une couleur mal-aimée et parfois méprisée durant l’époque antique, à la couleur préférée en occident. Cela est rendu possible grâce à plus de 2 000 ans d’histoire, de symboles, etc.

L’étude de l’histoire du bleu permet de voir qu’il n’y avait pas de mot précis pour parler de cette teinte en grec. Ainsi, kyaneos désignait le noir des vêtements de deuil, mais aussi le bleu de la mer et des yeux. Un autre exemple est le mot glaukos qui désigne la pâleur. Ce mot était utilisé aussi bien pour le bleu du ciel que le vert d’une feuille d’arbre.

mer et ciel bleu

Crédits : Pixabay

En fait dans la Grèce Antique, les couleurs étaient avant tout nommées sur un plan “métaphorique”, et pas direct. Ainsi, le bleu est apparu en Europe par le biais de trois facteurs : la Vierge Marie, le roi de France et l’idée de Morale.

Jusqu’au XIIe siècle, la Vierge est représentée en bleu, en noir ou en vert pour marquer le fait qu’elle porte le deuil de son fils sur la croix. Même si la signification est encore triste, la couleur se popularise en même temps que l’Église. Ensuite, Louis IX (plus connu sous le nom de Saint-Louis) fut le premier roi à utiliser le bleu comme une couleur à part entière pour ses vêtements. Là encore, la couleur gagne en réputation, mais pour d’autres raisons que le chagrin. En effet, Saint-Louis est un roi que le peuple aime. S’ajoute à cela un courant philosophique et religieux moraliste, qui utilise le bleu pour représenter l’idée de la Morale. Cela revient à associer le bleu aux idées et préceptes défendus par le Christ.

Avec cela, le bleu a commencé à conquérir l’Europe de l’Ouest. Ainsi, au fur et à mesure des siècles, le bleu va passer d’une couleur qui n’est jamais citée, à une teinte qui est énormément utilisée.

https://lesavaistu.fr/

L’origine des yeux bleus se précise


Selon les chercheurs danois, tous nos ancêtres avaient les yeux bruns. Tous ? Non, selon eux, toutes les personnes ayant les yeux auraient le même d’un seul ancêtre
Nuage

 

L’origine des yeux bleus se précise

 

Un seul ancêtre serait responsable de l’apparition de la couleur bleue des yeux.

Un seul ancêtre serait responsable de l’apparition de la couleur bleue des yeux. Photo : iStock

Un seul et unique ancêtre serait à l’origine de la couleur des yeux bleus, indiquent les travaux de chercheurs danois qui estiment aussi que la mutation génétique « fondatrice » à l’origine de ce trait physique est survenue il y a entre 6000 et 10 000 ans.

Un texte d’Alain Labelle

Les scientifiques savent depuis 1996 que le gène OCA2 code pour la protéine P, dont l’activité est responsable de la production de la mélanine, le pigment qui donne la couleur de nos yeux, mais également des cheveux et de la peau.

« À l’origine, nous avions tous les yeux bruns », affirme le Pr Hans Eiberg, du Département de médecine moléculaire de l’Université de Copenhague.

Ses travaux montrent aujourd’hui qu’une mutation située dans un gène voisin, le HERC2, a mené à la création d’un « interrupteur » affectant la présence du OCA2 dans les chromosomes. Cet interrupteur permet ainsi de désactiver la capacité de produire des yeux bruns.

Mais il ne désactive pas complètement OCA2. Il limite plutôt son action pour réduire la production de mélanine dans l’iris. Cette altération mène ainsi aux différentes colorations des yeux, allant du brun au vert.

Les chercheurs ont également établi que l’effet de l’interrupteur sur le gène OCA2 est très précis. En fait, si le gène OCA2 était complètement éteint chez les humains, ceux-ci n’auraient pas de mélanine dans les cheveux, les yeux ou la peau, une condition connue sous le nom d’albinisme.

La variation du brun au vert dans la couleur des yeux s’explique par la quantité de mélanine dans l’iris. Toutefois, les personnes aux yeux bleus ne possèdent qu’un petit degré de variation dans la quantité de mélanine dans leurs yeux.

C’est pour cette raison que les chercheurs estiment qu’un seul ancêtre est responsable de l’apparition de cette couleur des yeux.

Ils ont tous hérité du même interrupteur exactement au même endroit dans leur ADN. Pr Hans Eiberg

« Pour ceux qui possèdent des yeux bruns, en revanche, il existe une importante variation individuelle dans la région de l’ADN contrôlant la production de mélanine », poursuit le Pr Eiberg

Pour en arriver à ces résultats, les auteurs de ces travaux publiés en 2008 dans la revue Human Genetic ont analysé l’ADN de personnes aux yeux bleus vivant dans plusieurs pays, de la Jordanie au Danemark. afin d’en établir l’origine.

La mutation des yeux bruns au bleu ne représente ni une mutation positive ni une mutation négative.

C’est l’une des nombreuses mutations telles que la couleur des cheveux, la calvitie, les taches de rousseur et les grains de beauté, qui n’augmentent ni ne réduisent les chances de survie.

« Cela montre simplement que la nature mélange constamment le génome humain, créant un cocktail génétique de chromosomes humains et essayant différents changements », souligne le Pr Eiberg.

http://ici.radio-canada.ca

Le Saviez-Vous ► Pourquoi les sièges d’avion sont bleus


La plupart des compagnies aériennes ont des sièges bleus dans leur avion. Ce n’est pas vraiment une question de design, mais plus une affaire de psychologie pour que les voyageurs se sentent moins angoissés. Et si vous avez vraiment peur en avion, essayer d’avoir une place vers l’arrière pour avoir une chance de survie en cas de crash. Cela vous rassure ?
Nuage

 

Pourquoi les sièges d’avion sont bleus

 

KAZUHIRO NOGI / AFP

KAZUHIRO NOGI / AFP

Repéré par Boris Bastide

Repéré sur The Independent

Il y a une très bonne raison à cela.

Stéphane Pottier, directeur du design de l’agence MBD, expliquait alors:

«Prenons le végétal: personne n’a pensé que ces motifs pourraient être ringards d’ici dix ans. Le but du design, c’est que dans l’avenir, on le juge comme faisant partie d’une époque. Et puis, vous payez quelqu’un pour faire quelque chose d’intéressant: si le design est tout bleu, c’est forcément moins attrayant pour le client et pour le designer.»

Ce choix du tout bleu, pourtant, a été fait par de très nombreuses compagnies aériennes. Il suffit de taper «plane seats» dans Google pour mesurer l’uniformité des choix esthétiques. Certains tirent parfois un peu plus vers le violet ou le gris, mais globalement la même teinte habille tous les appareils. Et un article de The Independent nous en donne aujourd’hui l’explication.

D’après les études en psychologie, le bleu a un effet apaisant pour l’esprit.

«C’est une couleur qui suggère la paix, analyse le site Color Psychology. C’est celle de la mer calme et du ciel dégagé, deux éléments que l’on associe au calme, à la clarté, à la sérénité. Le bleu permet aussi de ralentir les battements du cœur et la respiration. Il aide à la relaxation et à la méditation.»

Privilégiez l’arrière de l’avion

Shelly Zundell, un des managers de l’entreprise de Design Teague qui collabore avec Boeing, a expliqué à un des sites de la marque:

«L’idée, c’est que les gens se sentent un peu comme à la maison avec des couleurs relaxantes et des motfis reposants.» 

D’où également les formes légèrement arrondies des sièges qui doivent rassurer encore davantage les passagers.

Si tout cela ne suffit toujours pas à calmer vos éventuelles angoisses en vol, sachez que la place la plus sûre se situe à l’arrière de l’avion. D’après les données de Popular Mechanics, c’est, en effet, là que les chances de survie sont les plus grandes en cas de crash de l’appareil. À croire que les passagers qui plébiscitent la business class, et donc l’avant de l’avion, préfèrent pouvoir rentrer en dernier et sortir en premier de l’avion, moins souffrir des turbulences et du bruit du moteur que d’assurer leur sécurité en cas de péril extrême. 

http://www.slate.fr/

Hématomes : pourquoi j’ai toujours des bleus


Des bleus apparaissent sur vos bras ou vos jambes, et pourtant, il n’y a pas de raisons pour avoir des ecchymoses. Mais, ils sont bien présents et les causes peuvent être le soleil, l’âge, une carence ou autre
Nuage

 

Hématomes : pourquoi j’ai toujours des bleus

 

Hématomes : pourquoi j'ai toujours des bleus

C’est souvent en été, quand on découvre bras et jambes, qu’on réalise que l’on « marque facilement ». Entendez, que des bleus disgracieux apparaissent sans qu’on ait le souvenir de s’être cognée.

Voici 5 raisons pour lesquelles les hématomes peuvent apparaître.

Vous vieillissez

Lorsque vous prenez de l’âge, deux choses arrivent à votre peau : elle perd une partie de ses couches protectrices de graisse et la production de collagène diminue. Cela signifie que votre peau, plus fine, est aussi plus sensible aux meurtrissures, même les plus légères.

« Après 60 ans, il suffit d’un coup qui peut apparaître bénin pour avoir immédiatement une ecchymose«  explique le Pr Gary Goldenberg, du service de dermatologie de l’Hôpital Mount Sinaï.

Vous vous exposez souvent au soleil

Votre longue histoire d’amour avec le soleil vous a peut-être parfois provoqué quelques brûlures superficielles. Mais les dommages provoqués par de fréquentes expositions aux UV sont plus profonds : comme ils pénètrent dans les couches profondes de la peau, ils agissent sur les petits vaisseaux sanguins, les rendant plus fragiles. Ils laissent donc échapper du sang plus facilement, même suite à de légères contusions.

Vous prenez de l’aspirine tous les jours

De nombreuses personnes prennent une faible dose d’aspirine tous les jours pour prévenir les risques cardiovasculaires. Mais il ne faut pas oublier que l’aspirine, comme les anticoagulants, rend le sang plus fluide et empêche les plaquettes de se coaguler. C’est pour cela que même un traumatisme mineur laissera une marque sur la peau.

Vous souffrez de vascularite

Sous ce terme médical, on regroupe toutes les maladies impliquant l’inflammation des parois des vaisseaux sanguins. A cause de cette inflammation, les vaisseaux sanguins éclatent et provoquent des hématomes un peu particuliers, appelés purpura. La plupart des vascularites sont provoquées par des maladies auto-immunes mais elles peuvent être dues à une maladie chronique comme l’hépatite.

Vous avez une carence en vitamine C

Les réelles carences en vitamines sont assez rares dans les pays occidentaux, mais elles deviennent plus fréquentes à mesure que l’on vieillit et que l’on perd le goût ou l’envie de se nourrir de façon équilibrée. La carence en vitamine C peut donc arriver chez les personnes âgées mais aussi chez les alcooliques. Or, cette vitamine est nécessaire à la production de collagène, un composant structurel de la peau. Sans vitamine C, les vaisseaux sanguins ne sont plus protégés et sont plus susceptibles de se rompre au moindre petit bobo.

http://www.topsante.com

Les 8 méthodes scientifiques pour être plus heureux


La science dans divers domaines se penchent sur le bonheur. Vraiment ? Par des questions, des mises en scènes, il semble que cela aurait porter fruit
Nuage

 

Les 8 méthodes scientifiques pour être plus heureux

Une cure de bleu, un des moyens d’être plus heureux © Philipp Nemenz / Cultura Creative

Oscar Besson

13 spécialistes de différentes nationalités se sont réunis pour étudier les principaux facteurs de bonheur. Voici leurs conseils. À suivre absolument !

« Vous avez le pouvoir d’être plus heureux. » Voilà ce qu’affirment treize scientifiques dans une étude publiée dans le bimensuelPsychological Bulletin.

Ces chercheurs ont constaté que de petits changements que nous sommes tous capables d’effectuer peuvent changer notre vision des choses, et donc nous rendre plus heureux. Voici quelques conseils pour se sentir bien dans son quotidien.

AFP Photos

1. Dormir plus de six heures

Six heures et quinze minutes de sommeil ininterrompu sont le strict minimum pour un adulte afin de passer une journée heureuse. Cette enquête a été menée par le groupe Yellow Valley auprès de 4 000 adultes de 18 à 65 ans. Ceux qui figurent parmi les plus satisfaits sur une échelle de bonheur de 1 à 5 sont ceux qui déclarent dormir plus de sept heures de manière ininterrompue. Pour les enfants et adolescents, comptez minimum huit heures pour passer une journée dans la bonne humeur. Mesdames et messieurs, à vos oreillers !

AFP Photos

2. Se fixer de nouveaux objectifs

Le psychologue Jonathan Freedman affirme que les personnes qui se fixent des objectifs – à court ou à long terme – sont plus heureuses que celles qui ne s’en fixent pas. Avoir un projet et progresser dans celui-ci ne donne pas seulement un sens à chacune de vos actions, cela vous donne également une structure de vie, des habitudes, et instaure de fortes relations sociales. Celui qui ne désire pas ne vit pas, c’est bien connu, alors, soyez ambitieux !

AFP Photos

3. Se mettre au bleu

Des chercheurs de l’université du Sussex en Angleterre ont démontré que s’exposer à la couleur bleu augmente « la confiance en soi, réduit le stress, et stimule le bonheur ». Selon une interview du Daily Mail, notre amour pour cette couleur s’explique très rationnellement. Vingt-cinq personnes ont été soumises à une lumière bleue pendant une heure dans un laboratoire de l’université du Sussex. Leur temps de réaction et de mémorisation s’est révélé plus rapide à la suite de l’expérience. Elles ont également reconnu être plus apaisées qu’avant l’expérience, ce qui pourrait avoir joué un rôle dans l’amélioration de leur performance.

AFP Photos

4. Essayer des expériences nouvelles

Selon les treize chercheurs, ceux qui partent le plus souvent à l’aventure, qui tentent de nouvelles expériences, qui goûtent de nouveaux mets culinaires, sont plus heureux que les autres. En effet, apprendre de nouvelles choses est un excellent moyen de garder le cerveau stimulé et de provoquer la curiosité. De fait, votre organisme est plus dynamique. En plus, ça fait des histoires à raconter le soir. La forêt amazonienne, ça vous dit ?

AFP Photos

5. Retarder les bons moments

Anticiper les bons moments vous rend heureux. Le psychologue de Harvard Daniel Gilbert affirme qu’il est naturel pour l’homme de retarder un événement agréable. L’attente d’un dîner romantique ou d’une sortie grandiose est toujours plaisante. Que l’attente soit d’une heure, d’une semaine ou d’un mois, cela stimule le cerveau et l’excite davantage. Retarder le plaisir permet de doubler le bonheur. Vous n’y croyez pas ? Regardez les enfants le soir d’un 24 décembre !

AFP Photos

6. Partager son argent

D’après le Psychological Bulletin, dépenser une partie son argent pour faire plaisir à autrui permettrait de se sentir plus heureux. Selon les conclusions de l’étude, les donateurs sont généralement les plus heureux, peu importe le niveau de revenus. Cela vaut pour les proches et les moins proches. En tant que bons samaritains, vous vous sentirez toujours mieux après avoir fait un don à quelqu’un ou à un organisme, car vous faites plaisir à l’autre et à vous-même. Agir avec bonté permettrait d’être plus heureux, alors, n’ayez pas d’oursins dans les poches.

Friends

En effet, ces « bons samaritains » se sentent toujours mieux à la fin de la journée après avoir un fait un don à des organismes de bienfaisance ou à d’autres personnes plutôt que de s’être fait plaisir eux-mêmes.Ainsi agir avec bonté permettrait de se sentir plus heureux.

7. Avoir 5 amis sur lesquels compter

Le psychologue Richard Tunney de l’université de Nottingham a enquêté sur ce qu’était le secret du bonheur pour les gens. Pour cela, il a interrogé 1 700 personnes sur l’état de leur satisfaction et de leurs amitiés. Celles qui affirment ne pas avoir de solides liens d’amitié sont souvent celles qui se déclarent les moins heureuses. Prenez bien soin de vos amis d’enfance, ils sont, selon le psychologue, les plus à même de vous procurer du bonheur.

AFP Photos

8. Être amoureux

Grand classique souvent associé au bonheur : la relation amoureuse. Les personnes interrogées qui sont en couple sont en moyenne, toujours sur l’échelle du bonheur de 1 à 5, généralement plus heureuses que les célibataires. Ce n’est pas un hasard si les sites de rencontre font un tel tabac aujourd’hui. Le fait d’avoir toujours quelqu’un sur qui on peut se reposer, qui vous écoute et qui vous aide dans les moments difficiles ne peut qu’améliorer votre état psychologique au quotidien. « All you need is love », chantaient les Beatles.

 

http://www.lepoint.fr

Le Bulldog sourd qui danse le blues !


 

Sans autre explication, on comprend que ce chien adore le blue .. mais on dit qu’il est un chien sourd .. et cela n’empêche pas de sentir une certaine vibration ..
Nuage

 

Le Bulldog sourd qui danse le blues !

La surdité n’empêche pas de vibrer au son de la musique, et d’être démangé par une folle envie de se trémousser !

Ce Bulldog anglais, qui répond au petit nom de Winston, nous le prouve dans une vidéo vraiment adorable !

Winston a le rythme dans la peau. Vrai mélomane, il adore le blues, surtout quand ses heureux maîtres jouent et chantent pour lui.

Adopté dans un refuge, le Bulldog aujourd’hui âgé de 2 ans est un toutou heureux, et ça se voit.

Son congénère, lui, n’a aucun problème d’ouïe. Mais la musique le laisse totalement indifférent. Avachi, il regarde d’un oeil le toutou danseur assurer le spectacle !

 

 

Voyage tout en bleu


L’hiver par temps gris, quelques part en ville, les couleurs manque cruellement. Un petit voyage dans le bleu d’azur, du ciel et de la mer et pourquoi pas quelques couleurs ici et la sur terre
Nuage

Voyage tout en bleu


 Baie Marguerite sur la Péninsule Antarctique,

© SophieL

Thaïlande, sur l’île de Koh Samui et à Phuket.

© Sandrine Debeer


Lampedusa et la petite île de Linosa
 

  © Alex.


Moorea en Polynésie Française

© Marie-France Berthelé


Le givre sur une vitre de voiture par un matin d’automne.

© Elodie, P.

Commune de Frasnois (Jura).

© Philippe Colombato


Plage de Koh Samui.

© Sandrine Debeer


Dumbéa, en Nouvelle Calédonie.

© Sylvie


Lgon de l’île de Maupiti, rattachée à la Polynésie française
.

© Marie-France Berthelé


Ciel magique à Ottawa et ombre des oiseaux

©Sylvie


Jökulsarlon , au sud de l’Islande

©Thilde.


http://www.linternaute.com