Manger un aliment avec… son emballage, le nouveau défi dangereux des ados


Un autre défi des plus stupides est lancé dans les réseaux sociaux dont snapchat. Manger des aliments avec la pelure qui souvent est coriace et difficile a mâcher ou encore avec le plastique qui est aussi dangereux pour la santé
Nuage

 

Manger un aliment avec… son emballage, le nouveau défi dangereux des ados

 

© Twitter/@Hostess_snacks.

Le nouveau challenge a été lancé aux États-Unis sur les réseaux sociaux comme Snapchat.

Ingérer un aliment avec son emballage, tel est le nouveau défi dangereux des ados qui porte le nom de « Shell on Challenge ». 

Lancé aux États-Unis sur les réseaux sociaux comme Snapchat, le jeu consistait dans un premier temps à consommer des fruits avec leur peau. Mais certains jeunes sont allés plus loin en avalant des aliments avec leur emaballage plastique face caméra.

Des risques pour la santé

Le phénomène qui se répand inquiète. Interrogé par le journal américain New York Post, le médecin Max Plitt met en garde:

« Manger du plastique peut être dangereux. Le bisphénol A est connu pour influencer les hormones. Les substances chimiques contenues dans le PVC, comme le chlorure de vinyle, ont été associées à des cancers. »

Si ingérer des pelures de fruit ne consiste pas en soi un danger pour la santé, le risque d’asphyxie est grand.

« Encore une fois, tout ça n’est tout simplement pas censé être digéré, cela dépend de la taille de la bouchée qu’ils prennent », a précisé  le docteur Danelle Stabel à la chaîne de télé américaine WXYZ Detroit.

https://www.7sur7.be/

Nouilles instantanées: pas bonnes pour le coeur


Les nouilles instantanées que l’on ajoute de l’eau à même le bol. C’est rapide, très salée, mais aussi néfaste pour la santé autant son contenu que son contenant.
Nuage

 

 

Nouilles instantanées: pas bonnes pour le coeur

 

Photo Fotolia

Les nouilles instantanées de type «Ramen» augmentent le risque de maladies cardiaques, notamment chez les femmes.

Hyun Joon Shin chercheur de l’étude a décidé d’analyser plus en profondeur le lien entre la grande consommation de nouilles instantanées et le risque de syndrome cardiométabolique. Il s’agit d’une agglomération d’anomalies métaboliques qui augmente le risque de maladies cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux et de diabète.

Sa recherche s’est avérée concluante. Manger plus de deux fois par semaine des nouilles de type «Ramen» a de réelles conséquences. Or, les risques étaient plus marqués chez les femmes.

Le bisphénol A (BPA), produit chimique utilisé pour le conditionnement des pâtes dans des contenants en mousse de polystyrène, pourrait être l’un des responsables de cette différence entre les sexes.

Selon des travaux antérieurs, le BPA affecte la manière dont les hormones (surtout l’œstrogène) envoient des signaux à travers le corps, mentionne Science World Report.

Cette nouvelle étude parue dans le Journal of Nutrition s’est penchée sur les habitudes alimentaires des habitants de la Corée du Sud. Ce peuple est réputé pour être le plus grand consommateur de nouilles instantanées dans le monde.

http://fr.canoe.ca/