Le Saviez-Vous ►Windows : 30 ans déjà


Déjà, 30 ans que Windows a ouvert l’accessibilité de l’informatique à tous. Aujourd’hui, il est plus rare de trouver une demeure sans ordinateur ou tablette ou téléphone intelligent.
Nuage

 

Windows : 30 ans déjà

 

Windows 1.0 permettait de gérer son ordinateur et ses périphériques à la souris et de naviguer dans une interface graphique simplifiée. © Microsoft

Windows 1.0 permettait de gérer son ordinateur et ses périphériques à la souris et de naviguer dans une interface graphique simplifiée. © Microsoft

Le 20 novembre 1985, Microsoft lançait le système d’exploitation Windows 1.0. La première pierre de ce qui allait devenir l’un des piliers de l’informatique moderne. Trente ans plus tard, Windows est l’OS le plus répandu dans le monde.

Le vendredi 20 novembre 2015 marque les 30 ans du lancement de la toute première version deWindows, un premier système d’exploitation grand public présentant une interface graphique inédite relativement simple à utiliser. Il s’agit alors de la première pierre de l’immense édifice Windows à venir.

Lorsqu’ils créent Microsoft en 1975, Bill Gates et Paul Allen ont alors l’ambition folle d’équiper chaque maison d’un ordinateur, à une époque où l’informatique grand public est totalement inexistante.

En 1980, l’entreprise développe son tout premier système d’exploitation, un logiciel capable de gérer l’ensemble des composants d’un ordinateur, mais aussi d’exécuter des programmes simples comme un traitement de texte. Bien que compliqué à utiliser, car fonctionnant à base de lignes de commande, MS-DOS (pour Microsoft Disk Operating System) révolutionne l’informatique en étant intégré aux premiers ordinateurs personnels (PC) du marché signés IBM. Reste alors à rendre ce système plus accessible. C’est de cette idée que naîtra Windows.

Trente ans séparent l’image de l’écran d’accueil de Windows 1.0 en une de cet article et cette capture de l’interface de Windows 10 sorti cet été. © Microsoft
Trente ans séparent l’image de l’écran d’accueil de Windows 1.0 en une de cet article et cette capture de l’interface de Windows 10 sorti cet été. © Microsoft

Windows 1.0 lancé aux États-Unis à 99 dollars

Initialement baptisé Interface Manager, ce nouveau système d’exploitation s’appellera finalement Windows, un nom représentatif des « fenêtres » qui caractérisent ce nouveau système d’exploitation. Le projet est annoncé en 1983, mais ne verra le jour que deux ans plus tard.

C’est donc le 20 novembre 1985 que Microsoft lance finalement Windows 1.0. Désormais, l’utilisateur peut gérer son ordinateur et ses périphériques à la souris, naviguant dans une interface graphique simple, sans lignes de commande complexes, simplement en cliquant sur des icônes et en ouvrant/fermant des fenêtres. À noter que Windows 1.0 intègre plusieurs programmes utiles et grand public comme le traitement de texte Write, le logiciel de dessin Paint, un bloc-note, une calculatrice, une horloge et même un jeu (Reversi).

D’abord distribué aux États-Unis pour 99 dollars, puis à l’international à partir de 1986, Windows 1.0 ne connut finalement pas le succès escompté. Néanmoins, le rêve de démocratisation de l’informatique de Bill Gates peut alors commencer à s’accomplir.

En 30 ans, Windows a bien évolué et est désormais un système d’exploitation multiplateforme (PC,tablettes, smartphones) dans sa toute dernière version, Windows 10, sorti cet été.

http://www.futura-sciences.com/

Un prince saoudien va allouer 32 milliards à des projets humanitaires


Des milliardaires partagent leur argent pour des causes humanitaires, pour des projets, des recherches contre des maladies, défendre des causes. Un prince de l’Arabie Saoudite à de se joindre à ce groupe qui ont les moyens de changer les choses
Nuage

 

Un prince saoudien va allouer 32 milliards à des projets humanitaires

 

Le prince saoudien Al-Walid Ben Talal s’est engagé mercredi à allouer toute sa fortune, soit 32 milliards de dollars, à des projets sociaux et humanitaires, au cours des prochaines années et après sa mort.

« Cet engagement philanthropique de 32 milliards de dollars va aider à jeter des ponts entre les cultures, développer les communautés, promouvoir les droits des femmes, aider les jeunes, fournir des secours en cas de catastrophes naturelles et créer un monde plus tolérant« , a affirmé le prince, âgé de 60 ans, dans un communiqué.

« Ce don sera alloué selon un plan bien conçu tout au long des prochaines années », mais sans limite dans le temps, a-t-il ajouté, précisant que la structure fonctionnerait à la manière de la fondation du milliardaire américain Bill Gates.

Il a indiqué que le don serait « supervisé et géré par un conseil d’administration » dont il aura la présidence, soulignant que son engagement se poursuivrait après sa mort en faveur « de projets et d’initiatives humanitaires ».

Neveu du roi Salmane et de l’ancien roi Abdallah, décédé en janvier, le prince Al-Walid n’occupe aucune fonction gouvernementale mais se distingue parfois par des prises de position iconoclastes.

Il dirige une compagnie, Kingdom Holding Co, qui détient des parts dans des activités aussi diverses que le parc d’attractions Euro Disney, la chaîne hôtelière Four Seasons, la banque américaine Citigroup et le géant des médias News Corporation.

Il est l’un des constructeurs d’une tour qui doit devenir la plus haute du monde, plus de 1 000 mètres au-dessus de la ville de Jeddah, sur la côte ouest de l’Arabie saoudite.

En début d’année, il a ouvert une chaîne panarabe d’informations à Bahreïn, que les autorités locales ont fait fermer après moins de 24 heures d’antenne, dans ce que des observateurs ont décrit comme une atteinte à la liberté de la presse.

« Nous travaillons en parfaite coordination avec la Fondation de Bill et Melinda Gates », notamment dans des projets d’éradication de la polio, a expliqué le milliardaire saoudien.

Bill Gates (cofondateur de Microsoft) et sa femme Melinda, le couple le plus riche du monde, ont crée en 2000 la Fondation qui porte leur nom. Celle-ci compte quelque 1 200 employés et a déjà mobilisé des milliards de dollars pour combattre diverses maladies, comme le sida et le paludisme. Basée à Seattle (nord-ouest des Etats-Unis), elle a distribué environ 4 mds de dollars en 2014.

Durant une conférence de presse qui s’est tenue mercredi, le prince Al-Walid a assuré qu’il était en « bonne forme » et faisait 3 heures de vélo par jour. Entouré de son fils, le prince Khaled, et de sa fille, la princesse Reem, il a annoncé qu’ils assureront la présidence et la vice-présidence du conseil qui gérera les œuvres de charité après sa mort.

Il d’autre part indiqué avoir déjà accordé en plus de 35 ans quelque 3,5 mds de dons pour des œuvres philanthropiques.

Ces dons ont notamment servi à construire des maisons et fournir l’électricité dans des villages isolés en Arabie saoudite.

La semaine dernière, le prince al-Walid avait signé en France une lettre d’intention créant le premier fonds d’investissement franco-saoudien, qui doit à terme être doté de 400 millions de dollars et aider les entreprises françaises à se développer dans la région du Golfe.

A l’instar du prince saoudien et du couple Gates, d’autres personnalités richissimes ont elles aussi fait des dons massifs à des œuvres caritatives, comme les milliardaire sud-africain Patrice Mopsepe et ukrainien Viktor Pintchouk.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Les 5 canulars les plus inoubliables d’internet


 

Que ce soit en partage sur Facebook ou dans les blogs ou encore par courriel quoi de plus choquant de voir qu’on s’est fait avoir par un canular. En voici 5 que surement, vous en souviendriez
Nuage

Les 5 canulars les plus inoubliables d’internet

Stéphanie Godbout

Les poissons d’avril, les gadgets des magasins de farces et d’attrapes ou encore les émissions de télé qui prennent par surprise des passants…

Toutes les occasions sont bonnes pour faire des blagues et se moquer de son prochain.

Et si Internet était une autre bonne façon de jouer des tours?

Voici la petite liste des 5 canulars les plus inoubliables qui ont circulé sur internet!

ENFANT ATTAQUÉ PAR UN AIGLE (2012)

L’«attaque» d’un aigle royal |  Photo capture YouTube

Peu de personnes sont restées insensibles devant les images d’un bambin se faisant attaquer par un aigle royal dans un parc montréalais.

La vidéo, qui a rapidement fait le tour de la toile, montre un oiseau de proie qui vole, se dirige vers l’enfant, l’agrippe par les vêtements avant de le relâcher dans l’herbe.

La réaction est immédiate, en seulement quelques heures, Golden Eagle Snatches Kid est vue plus d’un million de fois.

Alors que plusieurs internautes s’inquiétaient de l’état de santé du jeune garçon, les 4 étudiants du Centre NAD pouvaient rire dans leur barbe.

Le film de fiction d’un peu plus d’une minute, réalisé dans le cadre du cours Atelier de simulation de production, aurait nécessité plus de 400 heures de travail.

BILL GATES VEUT VOUS DONNER DE L’ARGENT (1997)

Bill Gates |  Photo AFP

 

Il est vrai que Bill Gates est d’une grande générosité, surtout lorsqu’il est question de sa fondation Bill & Melinda Gates.

Par contre, il serait utopique de penser que le fondateur de Microsoft, désormais philanthrope, versera quoi que ce soit aux internautes qui participent à une chaîne de courriels dans le but, soi-disant, de tester un nouveau programme de pistage de courriels.

S’il y a quelques années vous avez cru dur comme fer que Bill Gates vous écrivait personnellement pour vous offrir un montant d’argent toutes les fois où vous transfériez son courriel… vous devez malheureusement toujours attendre le chèque…

RECETTE DE BISCUITS À 250 $ (1996)

Très peu d’internautes ignorent l’histoire de la femme qui prend une bouchée au café du grand magasin Neiman Marcus de Houston et tombe sous le charme de leur délicieux biscuit.

Croyant se procurer la recette pour 2,50 $, elle s’aperçoit 30 jours plus tard que son compte Visa a été débité de 250$.

Ne pouvant obtenir de remboursement, la dame décide de se venger de la cupidité du grand magasin en faisant circuler la recette et en demandant de transférer le courriel à toutes ses connaissances.

Si plusieurs amateurs de biscuits ont cru à la véracité de l’histoire et ont salivé en regardant la liste d’ingrédients, Neiman Marcus confirme qu’il s’agit d’un mythe, allant jusqu’à publier la fameuse recette sur leur site pour prouver leur bonne foi.

CHATONS BONSAÏS (2000)

Plusieurs amis des animaux ont été offusqués en voyant les photos provenant du site bonsaikitten.com.

Ce dernier, s’inspirant du principe des bonsaïs, proposait des chatons qui avaient grandi dès leur naissance dans une bouteille.

Élaborée par un groupe d’anciens étudiants du MIT, cette blague s’est rapidement répandue sur le Web.

Loin de faire rire tout le monde, elle a été la cible de plusieurs pétitions et même, d’investigations de la part du FBI, le contraignant à migrer vers d’autres serveurs que ceux de l’université.

Si ce canular était de mauvais goût, rassurez-vous, il n’y a pas plus de chats dans une bouteille que de génie prêt à exaucer vos vœux.

HERCULES LE CHIEN (2007)

Wow! Un chien aussi gros qu’un cheval… incroyable, mais vrai?

Hélas, Hercules le chien de 282 livres, dont la photo s’est rapidement infiltrée dans toutes les boîtes de réception de messagerie électronique, n’était autre chose qu’un canular.

Si un jour, il y a bel et bien eu une bête canine prénommée Hercule qui détenait le record du chien le plus gros du monde, il ne s’agit pas du molosse de la fameuse photo.

En regardant attentivement l’image, on peut notamment remarquer que les ombres ne sont pas cohérentes, ce qui confirme que la folie des grandeurs peut rapidement prendre de l’expansion sur internet!

http://fr.canoe.ca

Royaume-Uni Jeune, blonde, mais plus brillante qu’Einstein


De quoi a clouer le bec a ceux qui pensent que les blondes ne sont pas intelligentes … et de faire taire les stéréotype ..,. De plus, elle viens d’un milieu modeste, elle montre aussi que l’intelligence n’est pas juste pour les gens des milieux aisés. Elle a l’embarras du choix pour faire une belle carrière
Nuage

Royaume-Uni : Jeune, blonde, mais plus brillante qu’Einstein

 

Jeune, blonde, mais plus brillante qu'Einstein

Crédit photo : Agence QMI

Agence QMI

Une jolie adolescente blonde britannique a un QI plus élevé que Stephen Hawking, Bill Gates et Albert Einstein.

Lauren Marbe, 16 ans, a décidé de prendre le test de QI Mensa, pour rigoler avec ses amies, avant de récolter un score fulgurant de 161, soit un point de plus que les trois génies mentionnés plus haut, selon ce que rapporte le journal britannique The Daily Mail.

Ce résultat place la jeune fille parmi le 1% de gens les plus intelligents de la planète.

«Je suis blonde, je porte du maquillage et je fais des sorties, a dit Lauren Marbe à The Daily Mail. En plus, j’adore mon bronzage de salon et mes faux ongles!» a-t-elle ajouté.

L’adolescente, qui vient de Essex, au nord-est de Londres, affirme avoir l’habitude d’être sous-estimée.

«Mes enseignants savaient que j’étais assez brillante grâce à mes notes, mais ils ont toujours pensé que j’étais une blonde écervelée, a dit la jeune fille. Maintenant, ils n’arrêtent pas de me dire « Je ne réalisais pas que tu étais si intelligente ».»

Lauren Marbe est bien heureuse de défaire les perceptions préconçues qu’avaient les gens d’elle, mais aussi de sa ville.

Lorsqu’elle graduera, la jeune génie, fille d’un chauffeur de taxi, prévoit étudier à l’Université Cambridge pour devenir architecte, ou encore devenir comédienne dans le populaire quartier londonien du West End.

http://tvanouvelles.ca