Sous leurs airs coupables, les chiens ont bonne conscience


Après une grosse bêtise, un chien peut-il se sentir coupable devant son maître ? Ou c’est plutôt la réaction du maître qui lui donne cet air de culpabilité ?
Nuage

 

Sous leurs airs coupables, les chiens ont bonne conscience

 

Le regard coupable que nous montrent nos chiens ne traduirait pas leur mauvaise conscience... © Eric Guilloret/Biosphoto

Le regard coupable que nous montrent nos chiens ne traduirait pas leur mauvaise conscience… © Eric Guilloret/Biosphoto

Par Louise Horvath

Les chiens ne sont pas les derniers quand il s’agit de faire des bêtises… Et lorsqu’ils sont pris en flagrant délit, ils nous offrent un regard coupable… qui ne trahit pourtant pas la mauvaise conscience chez notre animal !

BÊTISES. Alors que vous ouvrez la porte, vous découvrez une pièce sans dessus-dessous : peluches déchiquetées, emballages alimentaires déchirés, mouchoirs en mille morceaux, et au milieu de tout cela, votre chien. Tout propriétaire normalement constitué perd un peu de son sang-froid dans ces moments-là (particulièrement si un des objets qui gît sur le sol avait une valeur quelconque à ses yeux) et en vient à hausser le ton. Votre chien vous offre alors un regard fuyant, une petite mine. Une attitude de coupable, à coup sûr, car il sait son forfait !… Il fallait un peu plus que ce constat à l’équipe de Ljerka Ostoji des universités de Cambridge (Grande-Bretagne) et de Rejika (Croatie), qui ont décidé de comprendre pourquoi nos animaux adoptaient cette posture.

Preuve du forfait ou culpabilité effective ?

Les chercheurs ont testé ces deux pistes pour voir ce qui causait le regard « coupable ». 96 chiens et leur propriétaire se sont prêtés à l’expérimentation. Dans une pièce familière à l’animal, un expérimentateur déposait à manger en présence du chien et du maître. Le propriétaire intimait alors à son chien l’ordre de ne pas toucher à la nourriture puis quittait la pièce. L’expérimentateur ôtait alors la nourriture ou laissait l’animal la manger, puis remplaçait ou non la gamelle (vide ou pleine) par une gamelle pleine. Le propriétaire entrait alors dans la pièce et devait dire, sans pouvoir vérifier l’état de la gamelle et en observant son chien 10 secondes, si l’animal avait outrepassé l’interdit.

Sur internet, les propriétaires ont préféré rire des bêtises de leur chien en créant le « dog shaming ». (à gauche : « j’ai essayé de faire des sandwichs mais j’ai réalisé ensuite que je ne savais pas comment faire »/ à droite : « j’ai arraché la tête d’un éléphant en peluche »)  © Jeremy Lakaszcyck/AP/SIPA 

Si le regard coupable traduit une conscience coupable, seuls les chiens ayant mangé la nourriture doivent être repérables. Si l’air coupable se manifeste parce que les preuves du forfait sont visibles, il doit être présent chez les chiens dont la gamelle n’a pas été remplacée. S’il est dû aux deux facteurs, les animaux ayant mangé et dont la gamelle n’a pas été remplacée doivent pouvoir être démasqués.

Pas de culpabilité dans ce regard coupable

Le résultat de l’étude est surprenant : aucun propriétaire n’a pu deviner si son chien avait ou non mangé le contenu de la gamelle. Le regard coupable ne serait donc dû ni à la culpabilité ni à la présence de preuves compromettantes sur les lieux du forfait. Une fois de plus, nous anthropomorphisons notre animal. Mais alors que signifie ce regard, si ce n’est pas la manifestation d’une mauvaise conscience ? Selon l’étude d’Alexandra Horowitz du Barnard College (États-Unis),

il s’agirait de la réponse du chien face à un comportement négatif de son maître : remontrances, punitions…  Et si notre compagnon canin n’a pas commis de forfait, il est d’autant plus surpris de se faire enguirlander. Il affiche alors un regard encore plus « coupable », qui n’a donc de coupable que le nom

http://www.sciencesetavenir.fr/

Quand un soldat russe tente de secourir un chat… il n’y va pas de morte !


Un chat dans un arbre, cela ne sert à rien de paniquer, il finira par descendre à un moment donné. Mais si jamais quelqu’un veut absolument vous aider, espérer qu’il ne soit pas comme ce soldat
Nuage

 

Quand un soldat russe tente de secourir un chat… il n’y va pas de morte !

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Youtube – cadko2000

Un chat coincé tout en haut d’un arbre, voilà qui n’a rien de très original. Tout un quartier mobilisé pour l’aider, ça l’est déjà un peu plus.

Mais les techniques employées par ce soldat russe ont, elles, vraiment de quoi surprendre, et laisser pantois les plus de 2,6 millions d’internautes qui ont visionné cette scène totalement absurde !

Plein de bonnes intentions, mais visiblement non préparé à ce genre de situations, le jeune soldat demande d’abord à la foule réunie autour de lui une bouteille d’eau pour faire bouger les branches de l’arbre et faire tomber le chat.

Une méthode radicale !

Résultat ? Il casse la fenêtre d’un immeuble ! Moins dangereux, la technique du rouleau de papier toilette s’avère tout aussi inefficace…

Et nous vous laissons découvrir par vous-mêmes la dernière et radicale méthode mise en oeuvre, qui nous l’espérons dissuadra à jamais ce pauvre chat de monter à nouveau dans un arbre !

Si vous parlez anglais, nous vous conseillons vivement d’activer les sous-titres de la vidéo !

 

Mon chat est coincé dans un arbre : que faire ?

Votre chat est coincé dans un arbre ? Au lieu d’aggraver la situation en tentant de le sauver au moyen de techniques plus ou moins improbables, armez-vous de patience, car il finira par redesendre tout seul ! On n’a jamais vu un chat dépérir au sommet dans un arbre ou sur un toit !

Ne criez pas, ne vous agitez pas dans tous les sens. Contentez-vous de lui laisser une gamelle de nourriture qui après plusieurs heures ou quelques jours finira bien par le faire descendre !

http://wamiz.com

Le bonheur de l’humanité


Ce qui est pire encore, c’est que nous avons l’histoire qui nous rappelle certaines erreurs et de ses conséquences mais curieusement, nous n’avons toujours pas compris
Nuage

Le bonheur de l’humanité

 

 

« L’humanité serait depuis longtemps heureuse si les hommes mettaient tout leur génie non à réparer leurs bêtises, mais à ne pas les commettre. »

George Bernard Shaw

Pourquoi les enfants répètent leurs erreurs ?


Les très jeunes enfants ont tendance a refaire les mêmes erreurs et ce même si on leur explique maintes et maintes fois. Mais c’est par la répétition qu’ils apprennent et leur cerveau sont en mode de formation …
Nuage

 

Pourquoi les enfants répètent leurs erreurs ?

 

La mémoire à long terme des enfants se forme qu'à partir de 3 ans

© Digital Vision

Un chercheur canadien a présenté une nouvelle étude selon laquelle les enfants souffriraient d’une certaine forme d’amnésie jusqu’à l’âge de trois ans.

Inutile de gronder votre enfant qui répète la même bêtise encore et encore, sa mémoire à long terme est en cours de construction.

Le neuroscientifique Paul Frankland a présenté une étude lors du meeting annuel de l’association canadienne de neuroscience. Il explique la cause les bêtises à répétition par « l’amnésie infantile » due au développement très rapide des cellules nerveuses dans la zone du cerveau qui enregistre les souvenirs, l’hippocampe. Toute l’énergie du cerveau est concentrée dans la formation de ces cellules, et la mémoire à long terme souffre de ce manque. Les informations sont mal stockées, dans le désordre, et l’enfant ne peut pas les reconstruire jusqu’à l’âge de trois ans.

Après ce cap, le développement neurologique ralentit et les enfants peuvent finalement retenir les souvenirs pendant une longue période. Cela expliquerait également pourquoi nous avons du mal à nous rappeler avec précision de notre petite enfance.

Les enfants « ne peuvent pas former des souvenirs stables de ce qui se passe dans leurs premières années de vie », explique Paul Frankland au site américain de la chaîne NBC News, « j’ai une fille de 4 ans et, puisque nous avons travaillé sur cette étude, je lui ai souvent posé des questions sur ses souvenir d’endroits que nous avons visité quelques mois auparavant. Elle peut former des souvenirs clairs et détaillés, mais dans quatre ans elle aura tout oublié ».

http://www.topsante.com

Des chats, et des bêtises


Je trouve que les chats sont plus drôle que les autres animaux domestiques quand il est question de jouer et de faire les mauvais coups ..
Nuage

 

Des chats, et des bêtises

 

Coups bas, attaques sournoises, déroulage de papier toilette, chute d’objets en tous genres, jeux étranges, comportements totalement inattendus…

Les chats ne manquent vraiment pas d’imagination lorsqu’il s’agit de faire des bêtises !

Comment résister devant une telle compilation devidéos de chats faisant n’importe quoi, et sans aucune retenue ? Nous, on ne s’en lasse pas !

Et vos petits compagnons félins, sont-ils eux aussi de sacrés chenapans ?

http://wamiz.com

Le génie


Il y a tellement de potentiel parmi les hommes et les femmes .. d’intelligence qui pourrait servir pour le bien de l’humanité si le monde voulait vraiment être heureux et laisser tomber leur égo
Nuage

 

Le génie

 

 

L’humanité serait depuis longtemps heureuse, si tout le génie que les hommes mettent à réparer leurs bêtises, ils l’employaient à ne pas les commettre.

George Bernard Shaw