La dernière pâtisserie à la mode? Le beigne phosphorescent


Généralement, une couleur fluo est signe de colorant et bien, il semble que le glaçage de ce beigne c’est plutôt une réaction chimique de la vitamine B aux agrumes … Qui aurait cru !
Nuage

 

La dernière pâtisserie à la mode? Le beigne phosphorescent

 

HuffPost Québec

La pâtisserie est presque une science tellement les ingrédients peuvent produire des réactions chimiques surprenantes et des résultats époustouflants de beauté. La dernière nouveauté? Le Glownut… Un beigne qui illumine dans le noir! Vous avez bien lu!

C’est la chaîne australienne de pâtisseries Black Star Pastry qui a eu cette idée farfelue! Même si la couleur fluo peut vous sembler inquiétante pour votre estomac, il n’en est rien de tel. Le procédé est pourtant bien simple et sans danger pour la santé. C’est de la vitamine B intégrée à la recette de glaçage aux agrumes qui est responsable de l’effet phosphorescent. Tout simplement!

http://quebec.huffingtonpost.ca/

ÉTATS-UNIS Des beignets fourrés aux lames de rasoir


Des gens croches ca existent mais croche a ce point c’est vraiment une aberration. Risquer de se blesser mortellement, ils jouent le tout pour le tout, tout en ayant une victime innocente .. Pour de l’argent !!
Nuage

 

ÉTATS-UNIS ► Des beignets fourrés aux lames de rasoir

 

PHOTO FOTOLIA

DRAPER CITY, Utah – Un couple de l’Utah, aux États-Unis, est accusé d’avoir inséré des lames de rasoir dans des beignets qu’ils ont achetés dans une épicerie, puis de les avoir mangés dans une tentative d’obtenir une indemnité financière, selon la police.

La police de Draper City a reçu une plainte le 6 mars concernant des pièces métalliques pointues fourrées dans des beignets, après que deux personnes eurent été transportées à l’hôpital où des médecins ont constaté qu’elles avaient des lames de rasoir dans leur estomac. Une troisième personne a souffert de coupures à la bouche.

À la suite de leur enquête, les autorités policières ont interpellé deux personnes, lundi, soupçonnant qu’elles avaient intentionnellement inséré des morceaux de lames de rasoir brisées dans les beignets, qu’elles les avaient mangés et qu’elles en avaient donné un à un collègue de travail qui ne se doutait de rien.

Carol Lee Leazer-Hardman, 39 ans, et Michael Condor, 35 ans, sont détenus pour avoir fait une fausse déclaration à la police et pour voies de fait grave.

http://www.journaldemontreal.com