Zoo Miller en Beauce Un grand-duc reprend sa liberté


Voilà  enfin, un zoo qui mérite d’être félicité. Les propriétaires aimes mieux laisser des animaux en liberté s’ils sont en santé et aptes à survivre
Nuage

 

Zoo Miller en Beauce

Un grand-duc reprend sa liberté

 

Il y a des animaux qui ne peuvent tout simplement pas vivre en cage. C’est le cas d’un grand-duc du Miller Zoo, en Beauce.

L’oiseau de proie, prénommé Ombre, qui avait été acheté il y a un mois dans un zoo ontarien qui fermait ses portes, a été remis en liberté sous l’oeil émotif des propriétaires du zoo, Émile Ferland et Clifford Miller.

(Crédit photo: Capture d’écran TVA Nouvelles)

«Lui, quand il est arrivé, après l’avoir vu aller quelques fois, on s’est dit: il est parfaite santé pour retourner dans la nature, cet animal-là, (…) bien, on va lui redonner sa liberté, il est capable de la prendre», a dit Émilie Ferland.

Émilie Ferland (Crédit photo: Capture d’écran TVA Nouvelles)

Les propriétaires expliquent qu’ils auraient pu construire une très grande volière, mais que malgré tout, l’oiseau n’aurait pas pu être parfaitement heureux.

«Quand on le libère en pleine nature, il est à son plein potentiel», a lancé Clifford Miller.

Clifford Miller (Crédit photo: Capture d’écran TVA Nouvelles)

De ses grands yeux, Ombre a longuement observé les alentours avant de s’envoler pour se percher dans le haut d’un arbre, comme pour saluer une dernière fois ses maîtres.

(Crédit photo: Capture d’écran TVA Nouvelles)

Centre de réhabilitation

On trouve au Miller zoo, une centaine d’animaux dans leur milieu naturel. L’endroit se veut aussi un centre de réhabilitation pour les animaux sauvages.

L’an dernier, 35 ratons laveurs ont été remis en liberté.

«Moi, je trouve ça très, très bien. On vient de Québec, il fallait que je vienne ici pour voir ce que ça disait. Agréablement, on a pris une heure à faire le tour», a lancé une touriste.

http://tvanouvelles.ca/

L’hiver approche Le Québec reçoit ses premiers flocons


Dans mon coin du ciel nous n’avons pas eu encore de premières neige, mais cela fait penser a ceux qui ont une auto qu’il serait temps de changer les pneus pour rouler de façon sécuritaire pendant les mois qui suivront
Nuage

L’hiver approche

Le Québec reçoit ses premiers flocons

Le Québec reçoit ses premiers flocons

Crédit photo : TVA Nouvelles

Il a neigé sur Sherbrooke dans la nuit de samedi à dimanche 30 octobre 2011.

TVA Nouvelles

La Beauce et l’Estrie ont reçu leurs premiers flocons de l’année. Plusieurs résidents ont donc dû sortir leur balai à neige ce matin alors que deux centimètres étaient accumulés au sol.

Cette neige ne faisait pas le bonheur de tous. Si certaines familles ont passé l’avant-midi à fignoler leur premier bonhomme de neige et que d’autres se sont rendus au spa, plusieurs pensaient déjà au printemps.

Crédit: François Madore de Magog pour MonTopo

Contrairement à ce que pouvaient penser ces derniers, cette première accumulation de neige au sol arrive un peu plus tard qu’à l’habitude. Au Québec, les premières neiges tombent à la mi-octobre.

Ces flocons et le froid rappellent l’importance de préparer sa voiture pour la saison froide.

Selon la loi sur les pneus d’hiver, les voitures doivent être bien chaussées avant le 15 décembre, sans quoi, les conducteurs sont passibles d’amendes.

Crédit: Yvon Proulx de St-Martin-de-Beauce pour MonTopo

Les commerçants sont tout de même clairs : ils ne pourront s’occuper de tout le monde en même temps. Il est donc préférable de prendre son rendez-vous dès maintenant.

Pour en savoir plus sur la loi concernant les pneus d’hiver et les spécifications requises, rendez-vous sur le site du CAA

http://tvanouvelles.ca