Les eaux usées des bateaux de croisière inquiètent dans l’Arctique


Les Inuits ont raison d’être inquiet pour l’écosystème marin en Arctique. Alors que les bateaux au Sud du Canada, doivent traiter leurs eaux usées, au Nord, il n’y a pas de règle. Ces eaux grises contiennent des détergents, des particules alimentaires, des microplastiques, huile, graisse, et autres. À cause de la fonte des glaces, des changements climatiques, les bateaux seront de plus en plus nombreux à venir dans un environnement fragile que des inuits dépendent pour vivre. Ce n’est pas dans 10 ans que des règlements sévère doivent être en fonction, mais maintenant.
Nuage

 

Les eaux usées des bateaux de croisière inquiètent dans l’Arctique

 

Une croisière-expédition en Arctique à bord du Boréal... (Photo André LeBel, La Presse)

Une croisière-expédition en Arctique à bord du Boréal de Ponant.

PHOTO ANDRÉ LEBEL, LA PRESSE

La Presse Canadienne
INUVIK, T.N.-O.

 

Un chasseur traditionnel des Territoires du Nord-Ouest raconte qu’il avait l’habitude d’accueillir les navires de croisière entrant dans la mer de Beaufort, dans l’Arctique canadien.

Mais Hans Lennie, d’Inuvik, affirme que son attitude a changé.

Celui qui siège au Conseil Inuvialuit de gestion du gibier n’est plus aussi hospitalier, dit-il, « maintenant qu’on a tous les faits ».

Certaines de ses préoccupations sont décrites dans un nouveau rapport sur les eaux usées non traitées rejetées par les navires qui traversent les habitats fauniques de la région.

L’étude commandée par le Fonds mondial pour la nature du Canada indique que la quantité d’eau grise qui provient des éviers, laveuses, baignoires, douches ou lave-vaisselle pourrait doubler d’ici 2035 si les lois ne sont pas renforcées.

« C’est assez alarmant, a déclaré Melissa Nacke de l’organisme de conservation de la faune. Ces zones de concentration chevauchent d’importantes zones d’habitats de diverses espèces et des secteurs culturels importants », ajoute-t-elle.

Le nombre de navires circulant dans les eaux nordiques devrait augmenter à mesure que les changements climatiques accélèrent la fonte des glaces. L’étude avance que le tourisme sera la plus grande source de déversement d’eaux grises d’ici 2035.

« Pensez à l’eau de la douche ou de la lessive, elle contient des détergents, des savons et des shampooings, donne en exemple Melissa Nacke. Elle contient aussi des niveaux très élevés de nutriments et d’autres éléments comme de l’huile et de la graisse. Elle peut contenir des métaux, des particules alimentaires et des microplastiques. »

Selon Mme Nacke, ces matières peuvent notamment contaminer les mollusques et causer de grandes efflorescences d’algues qui créent des zones mortes dans l’océan.

Le rapport souligne que cela pourrait avoir un impact sur la sécurité alimentaire dans les communautés du Nord, une conclusion qui ne fait qu’ajouter aux inquiétudes de Hans Lennie.

« C’est extrêmement nocif, a-t-il commenté. Ces bateaux, leurs eaux usées contiennent toutes les substances de nettoyage. Ce sont des produits très toxiques. »

« C’est une terre nourricière. Toute la vie marine. Tous les invertébrés dont se nourrissent les baleines. Cela implique aussi la sauvagine. Cela a certainement un impact sur la chaîne alimentaire », déplore le chasseur.

Tant le rapport que les intervenants locaux, comme Hans Lennie, disent que des règles fédérales et internationales plus sévères sont nécessaires.

Une rencontre aurait eu lieu entre le Conseil Inuvialuit de gestion du gibier et le gouvernement du Canada.

Les fonctionnaires de Transports Canada ont dit examiner le rapport.

Dans une réaction envoyée par courriel, Transports Canada soutient que ses règlements encadrent plusieurs aspects de la navigation dans l’Arctique, mais aucune disposition ne concerne la gestion des eaux usées. Dans le sud du Canada, la réglementation exige que les bateaux de passagers construits après 2013 et transportant plus de 500 personnes utilisent un dispositif d’assainissement des eaux avant de les rejeter.

Le gouvernement des États-Unis et l’État de l’Alaska ont des règlements concernant les eaux grises des navires.

Pour Melissa Nacke, les normes élevées en Alaska rendent encore plus important le renforcement de la réglementation des rejets d’eaux grises dans les eaux nordiques du Canada.

« Les navires de croisière qui font le tour de l’Alaska peuvent littéralement utiliser le Canada comme dépotoir », fait-elle remarquer.

http://www.lapresse.ca/

23 blessés lors d’un tour en bateau près du volcan d’Hawaï


Les volcans cela attire des tourismes même celle d’Hawaï, plus précisément le volcan Kilauea même s’il demeure en activité après avoir fait plein de dégât sur l’ile. Est-ce que le bateau s’est trop rapproché où cela est dû par un jet de lave exceptionnel qui a fait tant de blessés ?
Nuage

 

23 blessés lors d’un tour en bateau près du volcan d’Hawaï

 

La lave a brûlé une partie du toit de ce bateau de touristes près du volcan Kilauea, faisant 23 blessés.

La lave a brûlé une partie du toit de ce bateau de touristes près du volcan Kilauea. Photo : Reuters/Handout .

Une vingtaine de personnes ont été blessées, dont une sérieusement, par un jet de lave lors d’un tour en bateau pour aller observer la lave du volcan en éruption à Hawaï, ont annoncé lundi les autorités locales.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Parmi les passagers du bateau touristique, dont le nombre total n’a pas été précisé, 13 ont été traités dans un hôpital local et 10 n’ont subi que des blessures légères, soignées sur place à leur arrivée au port de Wailoa, d’après les pompiers du comté d’Hawaï.

Quatre personnes ont dû être amenées par ambulance au centre médical à la suite de cet incident survenu au petit matin. Parmi elles se trouvait une femme âgée d’une vingtaine d’années avec une fracture du fémur dont l’état était sérieux.

Le volcan Kilauea est en éruption depuis mai 2018.

Des touristes sur un bateau observent les coulées de lave qui se déversent dans l’océan. Photo : Reuters/Terray Sylvester

Les pompiers ont expliqué, sans plus de précisions, qu’une explosion a projeté de la lave qui a recouvert le toit du bateau et y a creusé un large trou, tandis que l’une des balustrades de l’embarcation a été endommagée.

L’éruption du volcan Kilauea, l’un des plus actifs au monde, a déjà causé la destruction de centaines de maisons depuis le mois de mai.

Le Kilauea est l’un des cinq volcans que compte l’île d’Hawaï, la plus grande de l’archipel.

https://ici.radio-canada.ca/

20 personnes qui parviennent à faire l’impossible


Comment une automobile se retrouve un balcon au 3e étage, une femme en chaise roulante sur un abribus, une voiture sur un toit ? Et plus encore des situations curieuses voir impossible
Nuage

 

20 personnes qui parviennent à faire l’impossible

 

# 1. On peut comprendre que les gens mettent un vélo sur leur balcon, mais une voiture?

hur-sjutton-gick-detta-till-20

funtime

# 2. « Coupe le moteur chérie, je crois qu’on est coincés! »

hur-sjutton-gick-detta-till-3

blogspot

# 3. Un pêcheur qui apprécie le confort?

hur-sjutton-gick-detta-till-18

nibler

# 4. Ce chat se prend pour l’homme araignée.

hur-sjutton-gick-detta-till-17

blogspot

# 5. On aimerait avoir une explication.

hur-sjutton-gick-detta-till-8

habervitrini

# 6. L’amour se renforce avec le temps.

hur-sjutton-gick-detta-till-5

blogspot

# 7. « Pour redescendre? Impossible! »

hur-sjutton-gick-detta-till-16

thepolicedaily

# 8. Un double casse-tête.

hur-sjutton-gick-detta-till-6

imgwykop

# 9. Pour une raison quelconque, on pense à une personne têtue et très forte quand on voit cela.

hur-sjutton-gick-detta-till-7

undesten

# 10. La dernière place de stationnement?

hur-sjutton-gick-detta-till-9

persbaglio

# 11. La dernière tendance.

hur-sjutton-gick-detta-till-10

sibasiqk

# 12. Il doit y avoir une explication logique. Mais laquelle?

hur-sjutton-gick-detta-till-11

weekendowo

# 13. La voiture de Superman?

hur-sjutton-gick-detta-till-12

funnypica

# 14. Voici le travail d’un vrai romantique. Mais comment a-t-il réussi à le faire?

hur-sjutton-gick-detta-till-14

pikabu

# 15. Sa première leçon de conduite.

hur-sjutton-gick-detta-till-19

ffun

# 16. Vous avez besoin d’aide?

hur-sjutton-gick-detta-till-15

HotSpot Media

# 17. Un impressionnant acte d’équilibre!

hur-sjutton-gick-detta-till-4

image1

# 18. « Je t’ai dit de ne pas conduire dans les bois pendant la nuit. »

hur-sjutton-gick-detta-till-2

salijoon

# 19. Quelqu’un avec du talent créatif?

hur-sjutton-gick-detta-till-13

joyreactor

# 20. « Je ne pouvais rien voir à cause du brouillard. »

hur-sjutton-gick-detta-till-1

tiny247

http://incroyable.co/

Ce chat navigue avec son maître sourd et devient ses oreilles en mer


On parle beaucoup de chien aidant, mais un chat ? Oui, un chat qui n’a pas peur d’aller en mer avec son maître et qui en plus à compris que son animal a deux pattes était sourd. Ce Maine Coon a donc élaboré à sa façon un langage autre que des miaulements pour se faire comprendre et il est devenu le second de son maître en l’avertissant des bruits qu’il doit porter une attention particulière
Nuage

Ce chat navigue avec son maître sourd et devient ses oreilles en mer

 

maine coon marin skatty

Skatty est bien plus que le fidèle compagnon de Paul. Ce féru de navigation en a fait le commandant adjoint de son bateau, à bord duquel il navigue les eaux de l’océan Atlantique sud.

Paul J. Thompson est devenu sourd dans son enfance après avoir contracté la rubéole. Cela ne l’a jamais empêché de mener une vie normale mais lorsqu’il prend le large, l’ouïe est un sens qui peut lui manquer. Pour l’accompagner dans la vie et en mer, cet informaticien passionné de navigation a accueilli Strauss von Skattebol of RebelPawz, alias Skatty, un sublime Maine Coon blanc et roux ayant la particularité d’être polydactyle (il est doté de plusieurs « pouces »).

skatty maine coon marin

A l’écoute

Le chat a très vite compris le handicap de son maître et a non seulement développé un autre moyen de communication que le miaulement mais il s’est donné la mission de l’informer quand il entend son portable sonner, quand quelqu’un est à la porte ou quand un bruit anormal se fait entendre.

Second commandant à bord

Une fois sur les flots, à bord du La Chica, que Paul a construit lui-même, la boule de poils poursuit ce rôle et devient les oreilles de son humain. Grâce à son ouïe très développée, Skatty lui indique lorsqu’il perçoit des sons et leur provenance, par exemple, un autre bateau à l’approche, et son instinct animal permet de sentir de potentiels dangers. A l’aise sur terre comme en mer, le matou suit son maître partout où il va, que ce soit en cabine ou sur le pont.

maine coon skatty marin

De son côté, le marin se fait un plaisir de lui enseigner les B.A.-BA de la navigation. Ensemble, ils vivent de magnifiques aventures autour de la Nouvelle-Zélande, explorant l’océan et les îles alentours. Le duo se complète parfaitement et partage cette passion du grand air marin. Paul ne pouvait pas rêver meilleur compagnon de voyage.

maine coon skatty marin

Maine coon skatty marin

Par Laure GautherinCrédits photo :

Instagram @straussvonskattebol

https://wamiz.com

Ces endroits abandonnés semblent provenir d’un autre monde…


J’aimerais visité ces endroits abandonnés, c’est l’histoire qui errent autour, cachant peut-être des secrets qui ne seront jamais dévoilés
Nuage

Ces endroits abandonnés semblent provenir d’un autre monde…

1. Une magnifique serre dans un jardin d’hiver, France

© mgness

2. « Crystal Mill » Colorado, USA

© The Denver City Page

3. Ruines d’un vieux château, Sintra, Portugal

© James Mills 

4. Une église abandonnée, Detroit, USA

© panog 

5. Intérieur d’une boîte de nuit ravagée par un incendie, Autriche

© Matthias Haiker 

6. Tunnel ferroviaire abandonné dans la petite Ceinture de Paris, France

© Myrabella

7. Puits de Sintra, Portugal 

© matthias_haker

8. Une Volkswagen « Coccinelle » abandonnée, Lagoon Beach, Milnerton, Afrique du Sud

@craighowes

9. Une maison abandonnée, Portugal

Fábio Martins — @ue_photography

10. Bus scolaire abandonné sur le bord de la route, Puerto Rico

@Estelle Lavie

11. Chambre d’hôtel abandonnée

@timeless_seeker

12. Un château en Belgique

@forgottenheritage

13. Une photo complètement dingue d’un parc d’attraction abandonné à Nara, au Japon

@7dan_hi

14. La nef d’une église abandonnée

@lologo31

15. Bateau abandonné dans la province de Teriberka, Russie

Madam B

16. Une photo un peu flippante d’une morgue abandonnée…

George F

17.Un château abandonné en Russie 

© Mark «Taken-By-Me»

28. Une maison de campagne abandonnée 

© Kleiner Hobbit 

29. Un magnifique château abandonné à Kopice, Pologne 

© DARKstyle Pictures

30. Village de pêcheurs abandonné sur les berges du fleuve Yangzi Jiang, Chine

© Jane Qing

31. Hotel del Salto, Colombie

© travelsouthamerica 

32. Un bateau abandonné à Fuerteventura, Îles Canari

© Wollex (Wikipedia Creative Commons) 

33. Squelette d’un bateau abandonné, Irlande

© Eddy White 

34. Chapelle abandonnée

 

© leon.beu

35. Cette église abandonnée se trouve en France

 

© El Vagus 

 36. Une maison quelque part dans la campagne, en Norvège

 

© Europe Trotter 

37. Ce village fantôme a été détruit pendant la Guerre Civile Espagnole, Belchite, Espagne

© carlos_santero 

38. L’Orient Express, Belgique

http://www.demotivateur.fr

Vous n’aimez pas votre travail ? Regardez ce que font les autres pour gagner leurs vies.


Ce n’est pas évident pour tout le monde d’aimer leur travail, et parfois difficile de trouver mieux. Cependant, il y a pire comme emploi à travers le monde. Certains aiment ce qu’ils font quand même, mais d’autres, c’est le seul moyen de survivre, malgré le maigre salaire, les mesures de sécurités inexistantes
Nuage

 

Vous n’aimez pas votre travail ? Regardez ce que font les autres pour gagner leurs vies.

Des travailleurs non qualifiés en Asie centrale.

© Masashi Mitsui

© Masashi Mitsui

Monter des câbles électriques haute tension en Chine.

© Rex

© Rex

Des marins au long cours.

© DragonPhister

© DragonPhister

Travailler dans les montagnes.

© IC

© IC

Travailler dans les mines.

© Colin

© Colin

Des marins sur un porte-avions pendant une tempête.

© LCDR Everitt

© LCDR Everitt

Nettoyer les égouts en Inde.

© Sagar Kaul

© Sagar Kaul

Un mineur au travail.

© Jonjonnotaleprechaun

© Jonjonnotaleprechaun

Extraire du pétrole.

© sumkino

© sumkino

Conducteur de camion longue-distance.

© k60.kn3.net

© k60.kn3.net

Nettoyer les vitres d’un gratte-ciel.

© Steve Fernie

© Steve Fernie

Des pompiers.

© Dark

© Dark

Un énorme engin de terrassement a besoin de réparations.

© i.redditmedia.com

© i.redditmedia.com

Et d’un nouveau pneu…

© kalina2.ru

© kalina2.ru

Voici comment le sel est conditionné en Inde.

© 1.dainteresdit.ge

© 1.dainteresdit.ge

Chercher des diamants en Afrique.

© masternews.gr

© masternews.gr

La vie sur un bateau en hiver.

© i.imgur.com

© i.imgur.com

Un emploi subalterne à Haïti.

© cs633517.vk.me

© cs633517.vk.me

L’extraction de charbon au Pakistan.

© esquire.kz

http://bridoz.com/

La tombe d’un pharaon révèle de remarquables secrets


L’ancienne Égypte n’a pas encore fini de dévoiler ses secrets. Une tombe du pharaon a été découverte en 1901, mais les fouilles ont dû être arrêtées pour la dangerosité du toit qui s’est effondré. Ce n’est que récemment que les fouilles ont pu reprendre
Nuage

La tombe d’un pharaon révèle de remarquables secrets

La

La tombe du pharaon avec les gravures.Photo Gentside

Abydos est une ancienne cité de l’Égypte Antique, située sur la rive ouest du Nil. Le site archéologique recèle aujourd’hui de nombreuses ruines appartenant à  d’anciens édifices et temples érigés principalement par le pharaon de la XIIe dynastie Sésostris III.

Le complexe funéraire, dédié au culte du souverain, comprend plusieurs structures souterraines révélées à  mesure que les fouilles progressent. Parmi les derniers restes mis en évidence, on compte notamment une grande «fosse» vieille de 3800 ans. Celle-ci se présente sous une forme rectangulaire allongée de 21 mètres de long pour 4 mètres de large.

L’espace est délimité par des murs en briques de terre, recouverts d’un enduis blanc. Sur les parois ont été tracés des figures de navires égyptiens. L’archéologue Josef Wegner de l’Université de Pennsylvanie a travaillé à  l’excavation de ces ruines. Il explique qu’à  l’origine, l’immense salle souterraine, découverte en 1901, était recouverte d’un toit vouté. Sa découverte remonte à  1901.

Durant les deux années qui ont suivi, des fouilles préliminaires ont été menées mais le projet a dû être abandonné lorsque la toiture s’est effondrée. Il aura fallu attendre très récemment pour que le chercheur et ses collègues envisagent de s’y atteler en collaboration avec le Conseil suprême des Antiquités égyptiennes.

DES GRAVURES ET DES POTERIES

L’équipe a mis deux ans pour mettre au jour les restes de la pièce et ce qu’elle contenait. Au total, 145 grandes poteries, utilisées pour le stockage de liquides, ont été dégagées du sable. Cependant, ce sont surtout les dessins gravés sur les murs blanchis à la chaux qui ont attiré l’attention de l’équipe.

Ceux-ci représentent 120 embarcations. Un nombre bien en-dessous de celui d’origine car la fresque encore visible aujourd’hui est malheureusement incomplète. Ce qu’il en reste a toutefois remarquablement bien résisté à  l’épreuve du temps. En effet, les gravures présentent encore un très bon état de conservation. Une véritable aubaine pour les chercheurs et historiens travaillant sur cette dynastie égyptienne.

L’équipe a analysé les esquisses dont la complexité et la taille varient d’une représentation à l’autre. Le bateau le plus petit et le plus simplifié mesure environ 10 centimètres. Il faut en revanche compter plus d’un mètre et demi pour le plus important et le plus détaillé. Sur celui-ci, il est possible de voir les différents composants de son architecture.

Plusieurs éléments y sont représentés comme le pont avec les mâts et les voiles, les cabines ou encore le gouvernail. Sur certaines autres images parues dans la revue International Journal of Nautical Archaeology, il est même possible de voir les rames et les rameurs.

LA TOMBE D’UN BATEAU?

Entre chaque navire, d’autres dessins ont été intercalés. Il s’agit de motifs floraux ou animaliers sur lesquels il est possible de distinguer notamment des bovins ou encore des gazelles. Pour le moment, l’origine de la fresque reste encore un mystère.

Les chercheurs pensent que la pièce a servi de stockage pour une embarcation. La forme du sol, légèrement courbée comme pour accueillir la coque d’un bateau, et des restes de bois visiblement détruits par les insectes, soutiennent cette théorie. Les bateaux enterrés jouaient en effet le rôle symbolique de servir les défunts de rang élevé dans l’au-delà .

Selon Josef Wegner, l’embarcation fabriquée avec des matériaux précieux a peut-être été dérobée pièce par pièce par des pilleurs de tombes, même si à  l’heure actuelle aucune trace d’intrusion n’a pu être identifiée. 

http://fr.canoe.ca/

Une épave de plus de 200 ans retrouvée dans le lac Ontario


Un navire marchant à été découvert dans les Grands Lacs, précisément le lac Ontario qui aurait fait naufrage, il y a environs 200 ans
Nuage

 

Une épave de plus de 200 ans retrouvée dans le lac Ontario

 

L'épave du Washington

L’équipe de chercheurs américains rapporte avoir retrouvé l’épave du Washington plus tôt cet été près de la ville d’Oswego aux États-Unis.   PHOTO : (ROGER L. PAWLOWSKI/THE ASSOCIATED PRESS)

Une équipe de plongeurs américains croit avoir découvert une épave de plus de 200 ans dans le lac Ontario.

L’annonce a été faite mercredi par les trois explorateurs de Shipwreck World, Jim Kennard, Roger Pawlowski et Roland Stevens.

Ils ont présenté une vidéo filmée sous l’eau le 16 juillet en guise de preuve.

 

Le navire en question aurait été construit en 1798 en Pennsylvanie. On l’avait baptisé le Washington.

Il aurait sombré cinq ans plus tard lors d’une tempête, alors qu’il effectuait la liaison entre Kingston et le port du Niagara.

Le navire marchand serait le deuxième plus vieux bateau à avoir été retrouvé dans les Grands Lacs.

La plus ancienne épave découverte à ce jour est celle du HMS Ontario, un navire de guerre britannique qui a coulé dans le lac Ontario en 1780.

http://ici.radio-canada.ca/

Le bruit des bateaux double la mortalité de poissons par prédation


Le bruit des bateaux en moteur dérange certains poissons alors qu’il serait un atout d’autres. Et cela est une question de survie pour les poissons qui sont désavantagés par ces bruits
Nuage

 

Le bruit des bateaux double la mortalité de poissons par prédation

 

En laboratoire, les poissons-demoiselles (pomacentrus amboinensis) ont utilisé... (PHOTO SALLY POLACK, FISHWISE PROFESSIONAL)

En laboratoire, les poissons-demoiselles (pomacentrus amboinensis) ont utilisé «20 % d’oxygène de plus en 30 minutes» quand ils ont été exposés à une bande-son comprenant le bruit d’un bateau à moteur.

PHOTO SALLY POLACK, FISHWISE PROFESSIONAL

Agence France-Presse
PARIS

 

Le bruit des bateaux à moteur stresse tellement certains poissons qu’ils réagissent moins souvent et moins rapidement aux attaques de leur prédateur, ce qui double leur taux de mortalité par prédation, indique une étude publiée vendredi.

Une équipe de chercheurs du Canada, du Royaume-Uni et d’Australie a étudié en laboratoire et en mer l’impact du bruit sur le comportement de poissons-demoiselles face aux attaques d’un autre poisson vivant dans les récifs coralliens, le pseudochromis fuscus, dont ils sont une des proies préférées.

Les poissons-demoiselles «étaient plus facilement capturés par leur prédateur naturel quand ils étaient exposés au bruit d’un bateau à moteur» que quand ils se trouvaient dans leur environnement sonore habituel, relèvent les scientifiques dans la revue Nature communications.

Le simple bruit d’un bateau à moteur tout comme le fait d’être dérangés par des bateaux «augmentent leur stress et réduisent leurs réactions face aux prédateurs»: ils sont alors «plus de deux fois plus nombreux» à en être victimes.

En laboratoire, les poissons-demoiselles (pomacentrus amboinensis) ont utilisé «20 % d’oxygène de plus en 30 minutes» quand ils ont été exposés à une bande-son comprenant le bruit d’un bateau à moteur.

Un stress similaire a été observé lorsque l’expérience a été menée en mer, avec des bateaux à moteur passant à proximité: ils ont eu besoin de 33 % d’oxygène supplémentaire.

«Il est possible que le stress provoqué par le bruit réduise la probabilité que la proie détecte l’arrivée de prédateurs», notent les chercheurs. Elle risque alors de ne pas réagir correctement.

Quand des bateaux à moteur passent à proximité, les poissons-demoiselles ont six fois moins de chances de réagir à une attaque de leur prédateur. Et parmi ceux qui réagissent, le délai de réaction est augmenté de 22 %.

De son côté, le pseudochromis fuscus est plus efficace lorsque la bande-son comprend le bruit d’un bateau: il a besoin de 74 % d’attaques en moins pour capturer sa première proie.

Résultat: en laboratoire, avec une bande-son diffusant le bruit d’un bateau à moteur, le nombre de poissons-demoiselles capturé par ce prédateur est multiplié par 2,9. En mer, lors du passage d’un bateau, il est multiplié par 2,4.

L’étude «démontre l’existence d’un impact direct» du bruit fait par l’homme sur les relations entre une proie et son prédateur, et «quantifie pour la première fois ses conséquences négatives pour la survie de la proie», soulignent les chercheurs.

Dans les zones de récifs coralliens où le bruit d’un bateau à moteur est fréquent, par exemple la Grande Barrière de corail, il «pourrait affecter la démographie des populations impactées», ajoutent-ils.

Reste à déterminer si, exposés de manière répétée au bruit d’un bateau, les poissons-demoiselles le supporteraient davantage avec le temps, ajoutent-ils.

http://www.lapresse.ca/