Du lait maternel toxique?


Je peux comprendre qu’une mère qui ne veut pas allaiter ou ne peut pas allaiter, ce qui est formidable, ce sont les banques de lait maternel qui ont été mises sur pied justement pour que bébé puisse avoir le meilleur lait … Cependant, je ne comprends pas comment on peut préférer acheter du lait en ligne alors que les garantis d’un lait sans danger est inexistant
Nuage

 

Du lait maternel toxique?

 

Contrairement aux banques de lait maternel, qui filtrent... (Photothèque La Presse)

Contrairement aux banques de lait maternel, qui filtrent leurs donneurs et pasteurisent le lait distribué, le lait offert en ligne n’est soumis à aucun contrôle de la qualité.

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

ssociated Press
CHICAGO

Le lait maternel offert en ligne pour seulement quelques dollars est potentiellement contaminé par des bactéries dangereuses, comme la salmonellose, prévient une nouvelle étude.

Des chercheurs américains ont acheté et testé 101 échantillons offerts par des femmes sur un site populaire – qui, la fin de semaine dernière, a annoncé qu’il modifiait ses procédures.

Les trois-quarts des échantillons contenaient suffisamment de bactéries pour rendre un bébé malade, ont indiqué les scientifiques.

Ces résultats sont «très épeurants», a dit le docteur Kenneth Boyer, un pédiatre d’une université de Chicago qui n’a pas participé à cette étude. «Imaginez simplement si le donneur est un toxicomane. On ne peut pas savoir.»

Contrairement aux banques de lait maternel, qui filtrent leurs donneurs et pasteurisent le lait distribué, le lait offert en ligne n’est soumis à aucun contrôle de la qualité.

Avec les sites Internet, «il est très difficile de savoir si ce qu’on obtient est vraiment du lait maternel ou si c’est sécuritaire pour votre bébé, a dit l’auteure principale, la docteure Sarah Keim d’un hôpital pédiatrique de l’Ohio. Parce que les conséquences pourraient être désastreuses, ce n’est pas une bonne idée de se procurer du lait maternel de cette manière.»

Les bactéries retrouvées dans le lait analysé pouvaient notamment provenir de la peau de la mère, des pompes utilisées pour le prélever ou de méthodes d’expédition insalubres, a ajouté Mme Keim.

Les échantillons avaient tous été achetés sur le site onlythebreast. Un responsable du site a annoncé que leur sélection des donneurs serait améliorée, mais le site ne semblait pas disponible lundi.

L’étude a été publiée lundi dans le journal médical Pediatrics.

http://www.lapresse.ca

L’allaitement bientôt obligatoire au Venezuela


Je suis une pro allaitement, j’ai allaité, mais enfants, mais ce fut un choix personnel sans aucune obligation. Mais, il y a des femmes qui ne sont pas a l’aise avec l’idée d’allaiter et cela ne fait pas de mauvaise mère pour autant Promouvoir l’allaitement est nécessaire mais l’obligé, ce n’est pas vraiment une bonne idée. Le seul point positif, c’est que celle qui travaille et veut allaiter, cela sera pour elles plus accessible
Nuage

 

L’allaitement bientôt obligatoire au Venezuela

 

Les Vénézuéliennes qui ont le malheur de donner le biberon à leur bébé s’exposeront bientôt à des sanctions si le projet de loi du gouvernement rendant obligatoire l’allaitement est voté au Parlement le 25 juin.

Exit les biberons, tétines et laits en poudre. Au Venezuela seul l’allaitement au sein devrait être toléré. C’est la consigne que devront bientôt respecter les mères vénézuéliennes. Pourquoi une telle mesure ? Cette obligation d’allaiter est justifiée officiellement par le souci de « protéger l’amour filial ».

« Chaque nourrisson a le droit à l’allaitement. Le plus important est l’amour, la connexion entre la mère et l’enfant, qui est parfois perdue, car elles ne leur donnent pas la chaleur transmise par l’allaitement », martèle la vice-présidente de la commission de la famille de l’Assemblée nationale, Odalis Monzon, sur la télévision nationale VTV.

Officieusement, contraindre les mères à nourrir leur bébé naturellement est sous-tendu par des motifs économiques. Le lait en poudre infantile coûte trop cher pour l’Etat qui espère avec cette nouvelle juridiction en limiter drastiquement les importations.

Des banques de lait maternel

Concrètement, si ce projet de loi passe l’étape parlementaire, les nourrissons de moins de 6 moins ne pourront être alimentés avec une boisson autre que le lait maternel. Une dérogation sera possible uniquement sous prescription médicale, à condition que la mère prouve qu’elle n’est pas en mesure d’allaiter.

Les établissements de santé et les médecins qui se risqueront à enfreindre cette loi pourront se voir interdire d’exercer pendant quatre mois et écoperont d’une amende pouvant grimper jusqu’à 50 000 dollars. Cela fait cher le biberon.

Il sera également interdit de faire la pub pour du lait en poudre ou des biberons. Pour aider les Vénézuéliennes à allaiter, des « banques de lait maternel » pourraient voir le jour. Sur leur lieu de travail, les femmes devraient pouvoir trouver un lieu pour allaiter tranquillement leur enfant puisque le projet de loi prévoit également que les entreprises aménagent leurs locaux pour faciliter cette obligation maternelle.

Avec cette mesure qualifiée d’atteinte aux droits de la femme par les féministes, le gouvernement espère gonfler le taux d’allaitement de son pays : de 27 % aujourd’hui à 70 % d’ici 4 ans.

http://www.topsante.com