Le Saviez-Vous ► Qui étaient les Dalton


 

Tout le monde connaît, les Daltons dans la bande dessinée Lucky Luke. Ces criminels ont vraiment existé, sauf qu’en réalité, ils n’étaient pas 4, mais 3 frères hors-la-loi
Nuage

 

Qui étaient les Dalton


(Photo)

Par Eveline Ferron

Spécialiste en histoire ancienne

Des frères liés à l’histoire de la colonisation de l’Ouest américain:


Photo:
Chefs amérindiens, 1865

Nés dans la deuxième moitié du 19e siècle, les frères Dalton venaient en réalité d’une famille nombreuse de quinze enfants, qui a vécu dans les territoires de l’Ouest américain comme le Missouri, le Kansas et l’Oklahoma. 


Photo:
Colons qui entreprennent la traversée des Plaines

À leur époque, la colonisation dans l’Ouest était devenue nécessaire aux yeux de plusieurs Américains, qui souhaitaient avoir de bonnes terres agricoles où s’établir, alors que la population ne cessait d’augmenter. La découverte d’une pépite d’or en Californie en 1849 fut également un facteur important dans la traversée de colons vers l’Ouest et le Sud, ce qui provoqua de nombreux conflits avec les populations amérindiennes habitant ces territoires.

3 frères bandits:


(Photo)

La vie dans l’Ouest était par conséquent compliquée et dans ce contexte, certains frères Dalton choisirent comme carrière celle de faire respecter la loi, en pourchassant notamment les criminels qui s’attaquaient aux caravanes, aux trains ou aux banques des villes en émergence. 


Photo:
Grat Dalton

Mais ces emplois n’étaient pas assurés et les défauts de paiements fréquents, ce qui amena trois frères (et non quatre) à choisir la voie de la criminalité! Grat, Emmett et Bob devinrent ainsi des hors-la-loi et commencèrent à piller des banques à partir de 1890.

Pourchassés et assassinés:


Photo:
Memento Mori de la bande des Dalton, 1892. De gauche à droite, Bill Power, Bob Dalton, Grat Dalton et Dick Broadwell

En plus des trois frères, les Dalton recrutèrent d’autres hors-la-loi dans leur bande, afin d’être plus efficaces dans leurs vols. Californie, Nouveau-Mexique, Kansas, Arkansas, Oklahoma… pendant deux ans la bande des Dalton multiplia les larcins en pillant les maisons de jeu, les banques et les trains dans de nombreuses petites villes de l’Ouest. Ils devinrent ainsi des hommes très recherchés par les forces de l’ordre!

Photo: Impact de balles à la banque Condon de Coffeyville

Ils commirent leur dernier vol dans la ville de Coffeyville au Kansas le 5 octobre 1892. Une supercherie d’un employé de la banque Condon permit aux citoyens de s’armer et de confronter la bande dans une fusillade. Grat et Bob Dalton, de même que deux de leurs acolytes tombèrent sous les balles alors qu’Emmett survécut… même s’il avait subi, selon les témoignages de l’époque, 23 blessures de balles!


Photo:
Emmett Dalton

Après 14 années derrière les barreaux, il fut libéré et devint un agent immobilier qui mourut en 1937 à l’âge de 66 ans!

http://www.historiatv.com/

Une photo de Billy The Kid découverte par un collectionneur pourrait lui rapporter 5 millions


5 millions pour une vieille photo d’un criminel américain connu comme bandit et meurtrier qui a existé dans les années 1800. En plus, on ne sait pas vraiment ce qui est vrai ou non dans son histoire d’ou la légende de Billy The Kid
Nuage

 

Une photo de Billy The Kid découverte par un collectionneur pourrait lui rapporter 5 millions

 

Le légendaire Billy The Kid a encore frappé. Le célèbre hors-la-loi pourrait avoir refait surface… en photo. Un cliché du bandit de l’Ouest américain aurait été déniché par un collectionneur californien.

Et Randy Guijarro sera peut-être bientôt millionnaire. Ce collectionneur américain prétend effectivement avoir mis la main sur une photographie de Billy The Kid, jouant au croquet avec sa bande, les « Regulators ».

Sur ce petit trésor, acheté pour la modique somme de 2 dollars dans un bazar à Fresno, le bandit serait la quatrième personne en partant de la gauche, coiffée d’un chapeau haut-de-forme.

billy the kid
(c) KAGIN’S
billy the kid
(c) KAGIN’S

« Ce n’est pas seulement le Saint Graal de la photographie de western, c’est le Saint Graal de la photographie », s’est exclamé Jeff Aiello, le réalisateur exécutif du documentaire « Billy the Kid: New Evidence », au San Francisco Chronicle.

Ce cliché aurait été pris lors d’un mariage dans le comté de Lincoln, au Nouveau-Mexique, à la fin de l’été 1878, selon David McCarthy de Kagin, la société de numismatique qui a procédé à l’authentification pendant un an. Certains experts émettent cependant des doutes.

À ce jour, il n’existait qu’une seule photo du caïd :

billy the kid

Ce nouveau cliché pourrait bien valoir 5 millions de dollars à Randy Guijarro, qui a déjà trouvé deux acheteurs. Quatre autres personnes ont également été identifiées par David McCarthy, dont Sallie Chisum, une amie du Kid. La jeune femme aurait d’ailleurs décrit dans son journal l’événement auquel les « Regulators » ont été conviés : le mariage de Charlie Bowdre, ainsi qu’un rassemblement de bétails.

http://quebec.huffingtonpost.ca/