Le Saviez-Vous ► Combien de bactéries sont échangées lors d’un baiser


80 millions de bactéries échangées lors d’un baiser de 10 secondes. Alors que pensez des baisers plus longs et langoureux. Heureusement, que donner beaucoup de baiser ne fait que renforcer notre immunisation …
Nuage

 

Combien de bactéries sont échangées lors d’un baiser

 

 

Céline Deluzarche
Journaliste

 

La bouche abrite en moyenne 700 variétés de bactéries différentes. Une variété déterminée en grande partie par l’âge, l’alimentation et la génétique, mais aussi… par les embrassades avec ses partenaires.

Surnommé « french kiss », le baiser avec la langue est pratiqué par 90 % des cultures dans le monde. Et ce geste est tout sauf anodin pour notre microbiote buccal. Selon une étude néerlandaise publiée en 2014 dans le journal Microbiome, pas moins de 80 millions de bactéries sont échangées lors d’un baiser de 10 secondes. Les chercheurs ont interrogé 21 couples sur leurs habitudes en matière de baisers, fréquence, durée… puis ont prélevé des échantillons sur la langue et dans leur salive afin d’analyser la composition. Ils ont ensuite fait boire à un des membres du couple un yaourt contenant des probiotiques, et ont constaté que la quantité de bactéries probiotiques avait été multipliée par trois dans la salive du receveur. Ils en ont ensuite déduit le chiffre de 80 millions.

Le baiser : une immunisation contre les maladies ?

Autre observation allant dans le même sens : les couples qui s’embrassent souvent (au moins neuf fois par jour) finissent par acquérir un microbiote salivaire quasi identique.

« Plus vous êtes en couple longtemps avec quelqu’un, plus vous aurez de chances de partager une collection similaire de bactéries sur la langue », souligne Remco Kort, l’auteur principal de l’étude. Par ailleurs, certaines bactéries s’échangeraient plus facilement que d’autres, qui restent « collées » à la langue.

Si la quantité de microbes échangés vous effraye, sachez qu’il faut au contraire s’en réjouir.

« De nombreuses études montrent que lorsque la diversité des bactéries s’accroît chez un individu, cela s’avère une bonne chose », assure Remco Kort.

Le baiser agirait ainsi comme une sorte « d’immunisation », en exposant l’organisme à un plus grand nombre de micro-organismes.

« De ce point de vue, le baiser est un bon moyen de rester en bonne santé », sourit le chercheur.

Encore faut-il que la personne que vous embrassez ne soit pas malade ou n’ait pas une hygiène buccale qui laisse à désirer.

https://www.futura-sciences.com/

Un baiser au lion


Cette jeune fille est venue visiter le zoo, et ce lion, est tout à fait impressionnant. Elle colle son visage sur la vitre, pour lui donner un bisou. Le lion est tente de griffer la vitre pour attaquer l’enfant. C’est mignon ? Pourtant en plus d’enlever la liberté aux animaux sauvages et en plus font face à des provocations. Pourquoi tenir ses animaux en cage alors qu’ils seraient si bien en liberté
Nuage

Un baiser au lion

Le bisou du chien est-il bon pour la santé ?


 Je ne le laisserais pas me lécher le visage. Enfin, ce qui est important, c’est qu’un chien ne devrait jamais lécher les blessures. Cependant, il est bien de savoir que le léchage chez le chien est un moyen de communication envers ses congénères, mais aussi envers l’être humain
Nuage

 

Le bisou du chien est-il bon pour la santé ?

 

Aujourd’hui, c’est la Journée internationale du baiser ! L’occasion de se pencher sur ces fameuses questions que tout maître de chien s’est un jour posé : pourquoi mon chien me lèche-t-il ? Et est-ce bon pour ma santé ?

Lorsqu’elle met bas, la chienne lèche ses petits pour les nettoyer mais aussi pour leur montrer son affection. Les chiots imiteront plus tard le comportement de leur mère, et se mettront à leur tour à la lécher, notamment pour lui demander à manger.

Plusieurs types de bisous

Une fois adulte, le chien peut continuer de lécher son maître en signe de soumission : en effet, à l’état sauvage, c’est en léchant un congénère que le chien lui fait comprendre le message :

« je me soumets à toi ».

En léchant les mains ou le visage de son maître, le chien accepte son autorité.

Si votre chien vous fait des bisous, c’est aussi pour vous témoigner son affection, comme une maman chien le fait avec ses petits. Il peut vous lécher pour vous faire passer un message, mais aussi simplement pour vous rassurer lorsque vous êtes stressé ou énervé. Attention toutefois : certains chiens ne lèchent jamais leur maître, mais ce n’est pas pour autant qu’ils ne les aiment pas !

Si on observe bien notre chien, on remarquera qu’il a plusieurs façons de nous lécher :

– La manière frénétique et excitée, qu’il peut avoir lorsqu’il nous accueille.

– La manière tendre et discrète, quand il nous fait un tout petit bisou sur le bout du doigt en pleine nuit, pour ne pas nous réveiller.

– La manière très appliquée et « langoureuse » lors d’un moment câlin sur le canapé.

– Mais également la manière plus agressive, qui fait suite à une morsure.

« Cette attitude n’est pas juvénile mais marque plutôt la fin de l’affontement, ce n’est en aucun cas une forme d’excuse chez le chien comme on pourrait l’interpréter », explique Chloé Fesch, comportementaliste canin pournaturedechien.fr.

En fait, votre chien a autant de façons de vous lécher que de messages à vous faire passer. Et les exemples cités ne sont que des situations parmi d’autres.

« Dans tout les cas, affirme Chloé Fesch, le léchage peut avoir plusieurs causes variées à analyser avec les postures physiques du chien et le contexte général. » 

La salive du chien transmet-t-elle des bactéries ?

Les scientifiques ne sont pas tous d’accord sur la question des éventuels bienfaits procurés par ces bisous. Certains tendent à prouver que les chiens agissent comme des probiotiques permettant en effet d’améliorer la santé humaine. C’est le cas des chercheurs de l’Université d’Arizona. D’autres études ont également démontré que la présence d’un chien dans un foyer permettait de renforcer les défenses immunitaires des nourrissons.

Cependant, contrairement à une idée reçue, la salive des chiens ne possèderait aucune vertu antiseptique ou cicatrisante. Au contraire, c’est plutôt un nid à microbes et à bactéries. C’est d’ailleurs pour empêcher le chien de lécher sa plaie, qu’on lui pose une collerette après une intervention chirurgicale. De la même façon, il vaut mieux lui interdire de lécher nos bobos et autres égratignures en détournant son attention, même si ses léchouilles semblent partir d’une bonne intention !

http://wamiz.com/

Allergie aux arachides : on peut mourir d’un simple baiser


Une des allergies les plus fulgurantes est celle des arachides. Un simple baiser (même si les dents sont brossées) peut mettre en danger la personne allergique. Qu’importe l’allergie, quand il y a un risque de choc anaphylactique, il est important d’avoir un bracelet médical alerte et avoir son épipen avec soi
Nuage

 

Allergie aux arachides : on peut mourir d’un simple baiser

 

allergie-cacahuètes

© fotolia

par Catherine Cordonnier

Une jeune canadienne de 20 ans est décidée à la suite d’un choc anaphylactique provoqué par un baiser. Son nouveau petit ami, qui ne connaissait pas son allergie, venait de manger un sandwich au beurre de cacahuètes.

Un simple baiser entre une jeune canadienne de 20 ans et son nouveau petit ami a tourné au drame.

« On s’était vu quelques jours avant et elle m’avait annoncé qu’elle avait rencontré un garçon. Ça allait bien dans sa vie à ce moment-là. C’est la première fois que je voyais ma fille avec les yeux si brillants », explique sa mère Micheline Ducré, au Journal du Québec .

Elle avait oublié son style d’adrénaline

La relation amoureuse étant toute neuve, la jeune fille n’avait pas encore expliqué à son petit ami qu’elle souffrait d’une grave allergie aux arachides . Ce soir là, le jeune homme se fait une tartine au beurre de cacahuètes puis se brosse les dents. Aussi lorsqu’ils échangent un baiser, la jeune fille ne sent pas l’odeur caractéristique de l’arachide, qu’elle avait appris à fuir comme la peste.

Après un échange de baiser, elle commence à se sentir mal. Mais de sortie chez des amis ce soir là, elle n’a pas emporté son stylo Epipen, rempli de solution injectable d’adrénaline. Arrivés sur les lieux en moins de 10 minutes, les sauveteurs ne sont pas parvenus à ranimer la jeune femme, qui est décédée à la suite de ce choc anaphylactique.

La mère de la jeune femme a décidé de lancer une campagne d’information auprès des jeunes afin que ces derniers portent toujours sur eux un signe distinctif qui indique qu’ils sont allergiques.

« Si elle avait porté un bracelet Medic-Alert, automatiquement son petit ami l’aurait vu et lui aurait posé des questions » dit-elle.

http://www.topsante.com/

Un humoriste italien embrasse (de force) une présentatrice télé en direct


Ce fait s’est passé la semaine dernière en Italie et les Italiens ne semblent pas s’en offusqué. Pourtant, ce geste est une agression ! Comment des hommes peuvent-ils prendre ce droit d’embrasser de cette façon des femmes qui n’ont en plus, aucune intimité entre eux. ET un humoriste n’a pas plus de droit qu’un autre
Nuage

 

Un humoriste italien embrasse (de force) une présentatrice télé en direct

 

Gene Gnocchi n’a pas laissé d'échappatoire à la journaliste Maria Grazia

Gene Gnocchi n’a pas laissé d’échappatoire à la journaliste Maria Grazia

C’est le baiser de la discorde. Mercredi 30 septembre, sur la télé italienne Gene Gnocchi, un animateur et humoriste, a embrassé goulûment Maria Grazia Lombardi, la journaliste qui l’interviewait. Invité sur le plateau de la Raï 3 pour parler de son prochain spectacle, le comique s’est laissé aller.

Alors que l’entretien se déroule de façon cordiale, Gene Gnocchi complimente la jolie journaliste.

 »Je peux te dire un truc ? En t’écoutant présenter le journal, je suis devenu complètement fou de toi », intervient l’homme de 60 ans. Puis, il prévient :  »je vais devoir venir t’embrasser ».

Face à ce discours, la présentatrice se force à rire.

Gêne, rire jaune et sourire forcé

Soudain, l’ancien-footballeur se lève, se jette sur Maria Grazia et l’embrasse à pleine bouche.En fond, on entend la jeune femme rire jaune. Gêne totale sur le plateau.

 »Merci, Gene Gnocchi, pour ta participation, je me souviendrai de ce moment toute ma vie », conclut la journaliste de façon intelligente.

Une scène qui n’a, apparemment, pas choqué les médias italiens. Certains ont été même jusqu’à qualifier ce moment de  »baiser fougueux », de  »démonstrations d’affection », ou encore de  »baiser digne de Roberto Benigni » selon laRepubblica.

Quand les uns saluent, les autres crient à l’agression
Pourtant, certains journaux comme le Courrier International s’étonnent de ce manque de prise de conscience face à, ce qui semble être, une agression en direct à la télévision. Sur les commentaires de la vidéo, si certains sont choqués, d’autres applaudissent le happening de Gene Gnocchi. Les internautes les plus machos saluent  »un baiser passionné et interactif ». Mais bien sûr. Pour le moment, ni Maria Grazia, ni l’humoriste n’ont réagi à cette polémique.

http://www.metronews.fr/

Les recherches scientifiques les plus folles récompensées


Des savants ont fait des recherches qui n’auront jamais de prix Nobel. Leurs trouvailles ne sont pas vraiment sérieuses, quoique toutes questions méritent une réponse. Et là, ils sont récompensés pour leur imagination
Nuage

 

Les recherches scientifiques les plus folles récompensées

 

Les

Le chercheur Michael Smith qui accepte un trophée lors de la soirée de remise des prix Ig Nobel.Capture d’écran Gentside

La science n’est pas qu’un monde froid et obscur, accessible uniquement à  des professeurs en blouse blanche. C’est ce que cherche chaque année à  démontrer la cérémonie des Ig Nobel.

Parodie du célèbre Prix Nobel, elle rend hommage à  l’imagination et aux recherches loufoques «qui font d’abord rire les gens puis ensuite réfléchir». Et en cette année 2015, le palmarès vaut encore le détour.

LA PHYSIQUE OU LA LOI UNIVERSELLE DE LA MICTION

Vous êtes vous déjà  demandé combien de temps met un chien ou une vache pour uriner? L’équipe de David Hu, lauréat du prix de physique, s’est penchée sur la question et a découvert que tous les animaux, peu importe leur taille, mettent en moyenne environ 21 secondes pour vider leur vessie. Une découverte qui selon les scientifiques, «pourrait aider à  diagnostiquer certains problèmes de miction chez les animaux».

Le représentant du groupe, une lunette de toilettes autour du cou, a reçu, comme les autres, sa récompense des mains d’un vrai prix Nobel.

LA PHYSIOLOGIE OU LA DOULEUR D’UNE PIQÛRE D’ABEILLE

Le jeune diplômé Michael Smith lui, a littéralement donné son corps à  la science. Le scientifique s’est ainsi laissé piquer plus de 200 fois par des abeilles afin de déterminer les endroits où les piqûres sont les plus douloureuses. Verdict? Les narines, la lèvre supérieure et les parties génitales sont les zones à  protéger en priorité en cas d’attaque de l’insecte ailé.

Le jeune homme a partagé son prix avec l’équipe de Justin Schmidt qui dans le même domaine, a établi dans les années 1980, l’index Schmidt comparant la pénibilité des piqûres d’insectes. 

LES MATHÉMATIQUES OU LA LÉGENDE DES 888 ENFANTS

Les lauréats du prix de mathématiques se sont eux intéressés à  l’histoire du Sultan marocain Moulay Ismaïl qui aurait eu, selon la légende, plus de 888 enfants. À la suite de calculs statistiques poussés, les chercheurs ont conclu qu’il était humainement possible d’obtenir une telle descendance pour le sultan qui était entouré de quatre femmes et plus de 500 maîtresses.

LA BIOLOGIE OU LA DÉMARCHE DES POULETS

Les oiseaux sont les plus proches descendants des dinosaures. Pour le prouver, le chercheur chilien Bruno Grossi a attaché, dès leur plus jeune âge, un bâton alourdi au dos de poulets, en guise de queue artificielle, et s’est ainsi rendu compte qu’ils adoptaient une démarche similaire à  celle des T-rex.

LA MÉDECINE OU LES BIENFAITS DU BAISER

Côté médecine, deux groupes ont été récompensés pour leurs expériences visant à  évaluer les bienfaits ou conséquences biomédicales des baisers intenses et d’autres pratiques sexuelles. Autre prix dans un domaine proche, celui du diagnostic médical. Une équipe internationale a été primée pour avoir démontré que l’appendicite aiguë pouvait être diagnostiquée en transportant un patient dans une voiture passant sur des ralentisseurs et en estimant sa douleur.

http://fr.canoe.ca/

Le Saviez-Vous ► Les énormes chiffres des petites bactéries


Nous le savons qu’il y a de bonnes et de mauvaises bactéries. Mais imaginez que seulement dans notre bouche nous avons plus de bactéries que le nombre total d’être humain sur la Terre
Nuage

 

Les énormes chiffres des petites bactéries

Escherichia coli, ici observée par microscopie électronique, vit dans notre intestin et sert de modèle bactérien en génétique. © Elapied, Wikimedia Commons, DP

Escherichia coli, ici observée par microscopie électronique, vit dans notre intestin et sert de modèle bactérien en génétique. © Elapied, Wikimedia Commons, DP

Par Marie-Céline Jacquier

Invisibles à l’œil nu mais omniprésentes dans notre environnement, les bactéries peuplent aussi notre intestin et notre bouche, représentant à elles seules plus de cellules que notre organisme. Zoom sur quelques chiffres qui décrivent l’immensité du monde bactérien

Les bactéries sont des êtres vivants microscopiques procaryotes, c’est-à-dire sans vrai noyau, leur matériel génétique baignant dans le cytoplasme. Si certaines bactéries sont pathogènes et causent des maladies, de nombreuses espèces tout à fait innocentes vivent à nos côtés, et ce depuis la nuit des temps. Premières présentes sur Terre, elles font partie de notre environnement proche, à la maison, au travail ou à l’intérieur de notre corps.

3,8 milliards d’années

C’est l’âge des bactéries sur Terre. Premiers êtres vivants à être présents sur la Planète, les bactéries sont restées les seules habitantes pendant 1,8 milliard d’années, puis, vers -2 milliards d’années, sont apparues les premières cellules eucaryotes, possédant un vrai noyau.

2 kg

C’est le poids de la flore intestinale, soit plus que le cerveau. La flore intestinale, ou microbioteintestinal, joue un rôle dans la digestion, mais aussi dans les défenses de l’organisme. Si l’écosystème bactérien est perturbé, cela peut avoir des conséquences sur des maladies chroniques. Ainsi, des liens entre microbiote intestinal et obésité, diabète ou allergies ont été mis en évidence.

100.000 milliards

Le nombre de bactéries qui vivent dans notre intestin, soit dix fois plus que le nombre de cellules de notre organisme. Le métagénome intestinal, regroupant tous les gènes du microbiote représente trente fois plus de gènes que notre génome. Il y aurait environ 400 espèces de bactéries différentes dans la flore intestinale.

750 millions

C’est le nombre de bactéries dans 1 mL de salive. 1 mg de plaque dentaire en contiendrait 100 millions. Au total, 10 milliards de bactéries vivraient dans la bouche : celle-ci renferme plus d’êtres vivants que la Planète ne compte d’humains ! Après la flore intestinale, la cavité buccale contient un des écosystèmes les plus complexes de l’organisme. Des centaines d’espèces différentes de micro-organismes y vivent parmi lesquelles des bactéries mais aussi des levures, des protozoaires et des virus.

80 millions

Le nombre de bactéries transmises dans un baiser. Une étude récente parue en 2014 a montré que les couples qui s’embrassent plus de neuf fois par jour possèdent des bactéries buccales proches. Pour ces travaux portant sur 21 couples, un membre de chaque couple a dû manger un yaourt aux probiotiques. Grâce à des prélèvements salivaires avant et après un baiser de dix secondes, les chercheurs ont pu calculer le nombre de bactéries échangées.

Un bureau de travail compterait plus de bactéries qu’un siège de toilettes.

Un bureau de travail compterait plus de bactéries qu’un siège de toilettes. © Jakobalewis, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

400

Une étude commandée par l’entreprise Clorox a révélé qu’un bureau contient en moyenne 100 fois plus de bactéries qu’une table de cuisine, et 400 fois plus qu’un siège de toilettes. Les téléphones sont les appareils les plus riches en bactéries, suivis par les bureaux.

1,25 milliard

C’est le nombre minimum de bactéries présentes dans un yaourt de 125 g. En effet, la dénomination de yaourt (ou yoghourt) est réservée au lait fermenté obtenu grâce au développement des bactéries lactiques Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus. Dans le produit final, il peut donc y avoir au moins 10 millions de bactéries par gramme.

http://www.futura-sciences.com/