Un adolescent australien sauvagement attaqué par de mystérieux insectes de mer


Aller faire une petite saucette dans l’eau et ressortir le bas des jambes ensanglantées n’est pas vraiment rafraîchissant. Ce jeune homme aurait dérangé un groupe d’insectes qui attaquent rarement de cette manière
Nuage

 

Un adolescent australien sauvagement attaqué par de mystérieux insectes de mer

 

Un adolescent australien victime d'une attaque mystérieuse en mer  - /BBC.

Un adolescent australien victime d’une attaque mystérieuse en mer /BBC.

Un jeune australien, Sam, a voulu se rafraîchir après un match de foot. Un bref moment de détente et de récupération qui a tourné au cauchemar. A peine sorti des eaux, le jeune homme a les jambes toutes ensanglantées et son père l’a transporté en urgence à l’hôpital.

« Ses jambes étaient marquées comme par une blessure de guerre… on aurait dit qu’il avait été victime d’une grenade… », a confié le père de Sam, perplexe à la vue des blessures de son fils.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Des experts en biologie sollicités 

Un temps stoppés, les saignements ont repris dès lors que le garçon âgé de 16 ans a tenté de prendre une douche pour laver les plaies. Placé en observation pendant près de 2 heures, le père de Sam retourne sur les lieux afin de comprendre car les médecins de Melbourne n’ont aucune explication.

Armé d’un filet et d’un bocal, il capture alors des milliers d’étranges petits insectes. L’échantillon est envoyé à des experts, le docteur en biologie Genefor Walker-Smith a dès lors tenté une réponse :

« il s’agit de puces de mer, sa baignade a probablement perturbé un gros groupe en train de se restaurer et les puces se sont rabattues sur lui. Ce genre « d’attaque » est très rare, car les puces ne sont pas comme les pirnahas guettant la moindre opportunité pour attaquer », a avancé le spécialiste.

http://www.ladepeche.fr

Un couple pourchassé par un crocodile lors d’une baignade dans une piscine


Dans mon coin du monde, on peut voir des ours, des chevreuils, hérissons, ratons-laveurs venir près des êtres humains … Alors dans d’autres pays, les animaux ont des dents vraiment acérés et veulent mordre quiconque sont sur leur route
Nuage

Un couple pourchassé par un crocodile lors d’une baignade dans une piscine

Entrez la légende de la vidéo ici

Grosse frayeur pour un couple qui séjournait dans un hôtel près de Kariba, au Zimbabwe, rapporte le Daily Mail.

Les deux jeunes gens se baignaient dans la piscine de leur hôtel lorsqu’ils ont dû faire face à un visiteur inattendu. Un crocodile long de près de deux mètres s’est jeté dans l’eau et a poursuivi les baigneurs terrifiés. Le saurien a pourchassé la femme et l’a mordue, heureusement sans gravité. Saisi de panique, son conjoint est sorti précipitamment de la piscine avant de faire le tour du bassin et de tenter de chasser la bête.

Les crocodiles font face à une importante sécheresse dans tout le pays qui les poussent à sortir des rivières et à s’aventurer dans des lieux habités par l’Homme.

http://www.ladepeche.fr/

Le Saviez-Vous ► 9 dangers qui menacent vos animaux pendant la période estivale


L’été, une saison que maîtres et animaux passent plus de temps à l’extérieur. Cependant, c’est aussi une saison que nos animaux pourraient avoir à faire face aux dangers de la saison
Nuage

 

9 dangers qui menacent vos animaux pendant la période estivale

 

Il fait doux, le ciel est bleu et dans quelques jours (pour certains) ce sont les vacances. Un moment de détente que vous avez d’ailleurs prévu de partager avec votre chien et/ou votre chat. Mais attention : le danger n’est jamais bien loin…

A chaque saison son lot de dangers pour nos amis à quatre pattes. Aussi, il vous faudra donc être très prévoyant afin de protéger comme il se doit votre fidèle compagnon des périls malencontreux qui le menacent lorsque l’été s’installe.

1. La chaleur

Les coups de chaleur sont très dangereux pour la santé du chien et du chat ! Pour les en préserver vous devez donc ne jamais les laisser seuls dans une voiture en plein soleil et absolument veiller à ce qu’ils restent bien hydratés. Mettez toujours à leur disposition une gamelle d’eau fraîche que vous renouvellerez dans la journée.

Si les chats pensent d’instinct à se protéger du soleil en se mettant à l’abri à l’ombre, les chiens sont plus dépendants de vous, notamment pour les promenades. Entre 11 heures et 16 heures, hors de question donc de les faire sortir : pour les balades, préférez en effet les débuts de matinées ou fins de journées.

Par ailleurs, si vous comptez emmener votre petit compagnon à la plage, pensez à vous munir d’un parasol et de crème solaire adaptée à lui pour protéger son museau et ses coussinets.

2. Les lieux de baignades

Moins évident pour les chats mais flagrant pour les chiens : l’amour fou de l’eau pour s’amuser. La moindre flaque d’eau est en effet pour eux une invitation au jeu. Imaginez donc lorsque ces derniers se retrouvent face à la mer, un lac, une rivière ou encore, une piscine ! Ils n’ont pas conscience de se mettre en danger, à vous donc de rester attentif face au risque de noyade. Car oui, si les chiens savent nager, ils se fatiguent, peuvent se laisser emporter par le courant… et le pire peut arriver. Vous devez donc toujours surveiller ces moments et vous assurer qu’ils ne s’éloignent pas trop.

Par ailleurs, si votre petit compagnon se baigne, vous devez également le rincer à l’eau douce et claire juste après afin d’ôter tous éventuels parasites et préserver son épiderme : le sel et le sable sont très irritants pour sa peau.

3. Les barbecues

Chats et chiens ont beaucoup à risquer à rester aux abords d’un barbecue ! Il suffit qu’un morceau de charbon incandescent s’échappe de l’engin, que votre animal y voit une invitation au jeu et… se brûle une patte ou gueule malgré lui. Et c’est pire encore si l’un d’eux l’avalent.

Par ailleurs, sachez que les restes de viandes cuites au barbecue ne sont pas bons pour vos boules de poils : les parties grasses et brûlées, voire carbonisées, sont en effet assez mauvaises pour leur santé en plus de ne pas être nécessairement nutritives…

4. Les plantes

épillet

La plante la plus dangereuse pour les animaux lorsque l’été arrive ? L’épillet. Aussi appelée folle avoine, elle pousse de mai à septembre, essentiellement dans les pelouses et les hautes herbes, aussi bien à la campagne qu’en ville. Et malgré son apparence inoffensive, elle s’accroche dans les poils de vos poilus et peut s’incruster dans tous leurs orifices. Un épillet bien installé peut causer de vives douleurs à l’animal ainsi qu’une sinusite purulente s’il pénètre dans les cavités nasales.

Par ailleurs, azalées, bégonias et buis sont très présents l’été. Faites attention à ce que chiens et chats en restent loin car il s’agit là de plantes qui sont extrêmement toxiques pour eux s’ils venaient à les ingérer.

5. Les insecticides/huiles essentielles

On le sait, qui dit été dit pléthore d’insectes. Si vous avez choisi de lutter contre eux en usant d’huiles essentielles ou d’insecticides veillez tout de même à ne pas empoisonner vos animaux avec car ces produits restent très toxiques ! Avant d’en mettre, consultez donc bien la notice d’utilisation afin de vous assurer que ce dernier ne nuira en aucun cas à vos petits compagnons.

6. Les moustiques

Comme pour vous, les piqûres de moustiques sont désagréables pour les animaux. En plus, ces petits insectes peuvent être porteurs de la leishmaniose, une maladie mortelle pour les poilus. Vous devez donc vous assurer que votre petit compagnon soit bien vacciné contre ce mal et lui administrer des répulsifs – adaptés à lui – afin de limiter les éventuelles piqûres.

7. Les chenilles processionnaires

Autre danger de l’été pour nos amis chiens et chats : les chenilles processionnaires. Se déplaçant en groupe les unes derrière les autres, elles rendent curieux les animaux qui n’hésitent alors pas à venir les renifler et parfois même, à les manger. Une grave erreur puisque dotées de poils urticants reliés à une glande de venin, elles peuvent causer de graves ennuis de santé tels que des vomissements, des difficultés respiratoires ou encore, des graves infections.

La seule chose à faire en cas de contact avec l’un de ces spécimens : emmener votre chien ou votre chat en urgence chez le vétérinaire.

8. Les abeilles et les guêpes

De la mer à la montagne et de la ville jusque dans les campagnes, elles sont partout et peuvent être très dangereuses surtout si elles attaquent votre boule de poils et que cette dernière y est allergique ! En cas de piqûre, vous devez immédiatement chercher à retirer l’aiguillon et surtout, bien désinfecter la plaie. Si l’œdème est trop important, n’hésitez pas à vous rendre chez le vétérinaire le plus proche afin qu’un médicament adapté soit administré à votre animal !

9. Les puces et les tiques

Avant de partir en vacances, traitez de manière préventive votre animal contre les puces et les tiques à l’aide de l’antiparasitaire (collier, pipette, poudre…) de votre choix. Et pour cause, si les puces peuvent être embêtantes dans la commune mesure où elles vont pousser votre compagnon à se gratter, les tiques peuvent – eux – le rendre malade !

Par Deborah Koslowski

Crédits photo : Shutterstock

http://wamiz.com/

Kingii, le bracelet qui veut vous sauver de la noyade


Avec la belle saison, on devrait toujours être prudents près de l’eau, malheureusement, il y a eu plusieurs noyades de recenser au Québec. Voilà une invention qui mérite de s’y intéressé qui pourrait sauver des vies
Nuage

 

Kingii, le bracelet qui veut vous sauver de la noyade

 

Grégory Rozières

 

Par cette chaleur, quoi de mieux qu’une baignade dans une eau rafraîchissante? Rien, en fait. Mais si la plage et le plongeoir sont avant tout synonymes de vacances et de bonheur, cela peut parfois tourner au drame.

Si la prudence est bien entendu la première chose à faire pour éviter des noyades, une société américaine veut « révolutionner la sécurité dans l’eau » grâce à un bracelet :Kingii. Celui-ci n’est pas connecté, ne mesure pas votre rythme cardiaque, mais peut vous sauver la vie grâce à une bouée de sauvetage stockée à l’intérieur du bracelet et qui se gonfle en quelques secondes. Pour cela, il suffit d’actionner un petit levier:

Tom Agapiades, l’inventeur de Kingii (un nom qui vient du lézard à collerette), a eu l’idée de ce concept après le décès d’un ami par noyade. Après plus d’un an de développement et de tests, il était temps de produire ce bracelet. Pour cela, l’équipe a lancé une campagne de financement participatif sur Indiegogo. Avec plus de 500 000 dollars récoltés au lieu des 65 000 espérés, on peut dire que le succès était au rendez-vous.

En participant au financement du Kingii, les donateurs peuvent pré-commander un ou plusieurs bracelets. Pour 79 dollars, un Kingii et deux recharges, par exemple. Car cet outil est réutilisable: une fois la bouée gonflée, il suffit de changer la cartouche de gaz, tout simplement.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Avertissement médical : Les enfants peuvent se noyer des heures après la baignade


C’est quelque chose que personnellement, je n’avais jamais entendu parler. C’est probablement rare, mais cela ne fait pas de mal d’en prendre conscience pourrait peut-être éviter une conséquence négative
Nuage

 

Avertissement médical : Les enfants peuvent se noyer des heures après la baignade

 

Lorsque le beau temps arrive, le dernier endroit où des parents ont envie de se retrouver est aux urgences, surtout après une belle journée sur un plan d’eau.

Un médecin américain lève le voile sur une condition pouvant toucher des enfants, et ce, plusieurs heures après la baignade.

Selon ce que la station de nouvelles WCBS rapporte, les parents devraient être sensibilisés à ce qu’on appelle la «noyade sèche».

Selon le Dr Lewis Maharam, spécialiste en médecine sportive, ce problème se produit lorsque quelques cuillères à thé d’eau se retrouvent dans les poumons des petits. L’eau accumulée, au bout de quelques heures, irrite les poumons qui sécrètent des fluides. L’enfant s’étouffe ainsi dans ses propres sécrétions.

Le parent va à ce moment remarquer que celui-ci tousse, ou a une respiration sifflante.

Le médecin américain ne veut pas alarmer la population, mais souhaite conscientiser les parents à ce risque bien réel. La noyade sèche peut même se produire plusieurs jours après avoir aspiré de l’eau.

Les enfants qui en souffrent vont se montrer léthargiques, irritables, et ont évidemment de la difficulté à respirer.

Selon WCBS, de nombreux enfants sont à risque, mais pas tous.  Certains adultes peuvent également vivre ce problème, mais cela est plus rare.

http://tvanouvelles.ca/

La baignade après le repas, dangereux?


Ma mère le disait, moi, je l’ai dit de ne pas aller se baigner après les repas, mais c’est quelque chose que nous n’avons jamais vraiment obéi. Alors c’est dangereux ou non ?
Nuage

 

La baignade après le repas, dangereux?

 

La baignade après le repas, dangereux?

L’été arrive, synonyme de baignades et de repas en terrasse. Mais selon une croyance répandue, ces deux activités phares de vos vacances ne feraient pas bon ménage.

Nos parents nous ont déjà tous interdit d’aller nous baigner juste après le repas. Il est en effet conseillé d’attendre une à trois heures avant d’aller nager. Cette mesure préventive viserait à  laisser au corps le temps de digérer la quantité de nourriture ingurgitée. Mais que risquez-vous vraiment?

DIGÉRER ET NAGER, IMPOSSIBLE?

Le conseil «ne nagez pas après avoir mangé» proviendrait d’une croyance selon laquelle l’estomac et les membres entreraient en compétition pour utiliser le sang oxygéné. Il serait ainsi préférable de «ménager» son corps en ne lui imposant pas une double dépense d’énergie. D’autant plus lorsqu’on a ingéré une importante quantité de nourriture.

Toutefois, ceux qui prennent le risque s’exposent plus à une question d’inconfort que de danger réel. Pas de noyade en vue, mais gare aux crampes d’estomac! Aucun risque cependant, s’il s’agit d’un petit repas ou d’un goûter normal.

Une autre croyance postule que la température du corps augmenterait pendant la digestion. Ce phénomène favoriserait à terme le risque de malaise par choc thermique au moment de la baignade dans une eau plus froide. Mais la digestion ne provoque pas un réchauffement du corps suffisamment important pour réellement aggraver le risque d’hydrocution. Car, c’est bel et bien ce risque qu’il faut prendre en compte.

L’HYDROCUTION, LE VÉRITABLE TUEUR DE L’ÉTÉ

Le véritable danger de l’été n’est donc pas la baignade pendant la digestion, mais bien l’hydrocution. Elle se produit suite à un refroidissement brutal du corps, lorsque ce dernier entre dans une eau froide alors qu’il est lui-même chaud.

S’il se traduit par un simple malaise sans conséquence sur terre, dans l’eau, ce choc thermique peut conduire à  la noyade. L’hydrocution intervient lorsque l’on entre de manière brutale dans l’eau. Il faut donc y aller progressivement afin d’éviter tout choc thermique.

Autre impératif que nos parents nous ont toujours conseillé: se mouiller la nuque, le thorax et le visage avant d’entamer la baignade. Une habitude qui permet au corps de «goûter» la température de l’eau et de s’y habituer progressivement.

http://fr.canoe.ca/

Faut-il attendre une heure avant d’aller se baigner ?


Quand j’étais petite, on disait qu’il ne fallait pas aller se baigner après avoir manger. Un conseil, que nous n’avons jamais suivi. De puis, depuis l’eau à coulée….
Nuage

 

Faut-il attendre une heure avant d’aller se baigner ?

 

Selon une très vieille croyance populaire, il ne faut pas aller se baigner juste après le déjeuner, mais attendre au moins une heure que digestion se fasse.

Cette croyance est-elle vraiment justifiée ? Faut-il vraiment attendre une heure avant d’aller se baigner ?

Quel délai entre le déjeuner et la baignade ?

Selon des experts canadiens et américains de la Croix Rouge, cette légende ne repose sur aucun fait concret.

Autrement dit, il n’existe aucun argument valable pour interdire la baignade après un déjeuner, qu’il s’agisse de la baignade récréative des enfants, de la baignade rafraîchissante des parents ou d’une baignade sportive.

Bien entendu, il est préférable d’éviter les repas très copieux, très gras et arrosés d’alcool, car en prolongeant la digestion, de tels repas s’accompagnent d’un sentiment d’inconfort quel que soit le type d’activités, allant de la lecture à la sieste en passant par la baignade.

Sur quoi repose une telle croyance ?

Certains disent qu’il est nécessaire d’attendre la fin de la digestion.

Or, la digestion est un processus qui dure des heures, au minimum 3 heures selon la nature du repas. Il faudrait donc attendre plus de 3 heures avant d’aller se baigner et non pas seulement une petite heure.

Selon d’autres croyances, c’est une question de température.

En effet, lors de la digestion, la température corporelle s’accroît, ce qui augmente le risque de malaise par choc thermique lorsque l’on entre dans l’eau. Cette différence est cependant minime et il suffit d’entrer progressivement dans l’eau et de mettre un peu d’eau sur sa nuque pour atténuer la transition.

Une autre hypothèse repose sur le fait que l’estomac et les muscles des membres entreraient en compétition pour le sang oxygéné. Après un repas, le sang afflue au niveau de l’abdomen, mobilisé pour la digestion, et donc indisponible pour les muscles. Seulement voilà, le volume de sang oxygéné est largement suffisant pour subvenir en même temps à la digestion et à l’activité musculaire des membres.

En conclusion, mieux vaut faire un repas pas trop riche avant une baignade pour une question de confort.
Mais
se baigner juste après manger n’est pas associé à un risque accru de noyade….

D’ailleurs, il est bien recommandé aux nageurs olympiques de manger un peu avant une compétition….

par Isabelle Eustache

Sources : La presse canadienne, 16 juillet 2008.

http://www.e-sante.fr

Le Saviez-vous ► La coloration des lacs pour les rendre menaçants


Il y a des endroits que même avec des panneaux d’interdictions ne font pas effet. Alors que l’aspect visuel est probablement plus persuasif
Nuage

 

La coloration des lacs pour les rendre menaçants

Dans le village de Buxton en Angleterre, la carrière locale a créé un lagon bleu turquoise qui donne envie aux locaux de se baigner. Mais ce lac artificiel a dû être teint par la municipalité en noir afin de dissuader les éventuels baigneurs.

En effet, ce lagon est très pollué par des carcasses d’animaux et détritus en tous genres, en plus d’avoir un pH très levé de 11.3 pouvant causer des problèmes cutanés.

http://secouchermoinsbete.fr