5 solutions aux problèmes de litière


Si vous éprouvez quelques problèmes avec le chat et la litière, des petits conseils qui pourraient vous aider à résoudre le problème
Nuage

 

5 solutions aux problèmes de litière

 

5 solutions aux problèmes de litière

Shutterstock

Daniel Filion

 

Les problèmes d’élimination inadéquate d’un chat peuvent avoir plusieurs causes. Toutefois, la plus fréquente, et heureusement la plus simple à régler, est le bac à litière lui-même.

1. La taille du bac

Soyons honnêtes: les bacs à litière ne sont généralement pas des objets très décoratifs. Afin d’éviter d’encombrer la maison d’un objet de plastique pas très design, les maîtres de chats choisissent souvent un bac qui n’est pas trop grand et qui ne prend donc pas trop de place.

Le problème, c’est que la taille des bacs offerts en boutique est adaptée aux besoins des maîtres, mais pas à ceux des chats qui, eux, réclament pas mal plus d’espace afin de pouvoir bouger et se retourner dans leur litière!

Un bon bac à litière devrait mesurer 45 cm de largeur, 60 cm de longueur et 30 cm de hauteur. On peut aussi évaluer le tout en «longueur de chat», du museau au fessier. Une litière bien adaptée à Minou devrait mesurer un chat et demi de longueur et un chat de largeur.

2. Le nombre de bacs

La règle est simple: vous devriez disposer d’un bac à litière de plus que le nombre de chats habitant votre demeure. Donc, si vous avez deux chats, vous devriez avoir trois bacs.

Eh oui, cela veut aussi dire que si vous ne possédez qu’un seul chat, vous devriez quand même posséder deux litières. Pourquoi? Parce que bon nombre de félins refusent d’uriner dans le même bac que celui où ils font leurs selles ou, encore, refusent de faire leurs besoins dans une litière qui en contient déjà une.

Les bacs devraient également être placés dans différentes pièces de la maison; c’est une question de territoire. Disons par exemple que vous avez deux chats, et que la seule litière disponible se trouve dans le «territoire» d’un des félins, qui en refuse l’accès à l’autre.

Ce dernier pourrait choisir de ne pas briser le «contrat » établi entre eux et devrait donc trouver un autre endroit où se soulager… S’il n’y a pas d’autres bacs à litière dans la maison, cet endroit pourrait malheureusement être le tapis du salon.

3. L’emplacement du bac

Souvent, le bac à litière est situé dans un lieu reculé de la maison (au sous-sol, au fond du couloir, dans la garde-robe, à côté de la fournaise, etc.).Toutefois, ces endroits pratiques du point de vue des maîtres le sont beaucoup moins pour Minet.

Mettez-vous à sa place:

  • Dans une garde-robe, il est impossible d’observer les alentours.
  • Au fond d’un couloir, il est bien difficile de se sauver si un danger survient. 
  • Au sous-sol, il est bien trop loin de toute l’activité domestique.
  • Près de la fournaise, de la sécheuse ou de l’aspirateur central, c’est bien stressant quand on sait que ces appareils peuvent démarrer bruyamment à tout moment.

Idéalement, la litière devrait donc être placée en retrait du brouhaha de la maisonnée, sans être toutefois trop éloignée des lieux d’activités principaux, dans un endroit qui permet au chat de voir venir les dangers, d’avoir le temps d’y réagir et de se sauver s’il le veut.

4. Les bacs «pour humain»

L’humain cherche sans cesse à se simplifier la vie, et c’est normal. Mais, quelquefois, cela signifie malheureusement compliquer la vie de nos petits félins favoris. Les fameuses litières motorisées en sont un bon exemple.

Certes, elles se nettoient automatiquement, mais elles sont trop petites et leur mécanisme automatisé et bruyant peut parfois faire peur à Minou en se déclenchant s’il se trouve à proximité. Un chat ayant été ainsi surpris pourrait bien ne plus jamais oser s’approcher de la litière

5. Le bac couvert

Demander à un chat d’aller se soulager dans une litière couverte, c’est un peu comme vous demander d’aller faire vos besoins dans une toilette chimique extérieure… au milieu du Parc jurassique! Un peu stressant, non?

Pour utiliser confortablement sa litière, votre chat a besoin de voir venir les dangers potentiels et de savoir qu’il peut se sauver rapidement dans n’importe quelle direction. C’est pourquoi certains chats refusent d’utiliser une litière n’ayant qu’une seule issue, particulièrement dans une maison où habitent d’autres animaux.

À retenir

  • Pour éviter les problèmes d’odeur, une litière devrait être vidée
 une fois par jour au minimum.
  • Sachez qu’un bac de rangement transparent de
 plus de 60 L fait un très bon 
bac à litière, en plus d’être abordable.

http://fr.canoe.ca/

Une ingénieuse idée pour apprendre à son chat comment utiliser les toilettes !


Bon c’est une pub pour vendre des sortes d’anneaux pour aller sur la toilette ainsi apprendre au chat a utiliser la toilette au lieu de la litière..  D’après la vidéo, cela semble facile mais bon … la litière ce n’est pas si terrible  Il semble que cela se vend aussi au Québec.
Nuage

 

Une ingénieuse idée pour apprendre à son chat comment utiliser les toilettes !

 

Vous en avez marre de nettoyer sans cesse le bac à litière de votre chat, et rêvez de le voir utiliser les toilettes comme tous les autres membres de la famille ?

L’invention de Jo Lapidge, une Australienne de 48 ans, devrait alors vous séduire ! La LitterKwitter est un dispositif visant à apprendre aux chats à utiliser les toilettes Une idée que Jo a eu en regardant le film Mon beau-père et moi, dont Ben Stiller partage l’affiche avec Robert de Niro.

Il y a quelques années, Jo a adopté un chaton Burmese, qu’elle a appelé Doogal. Mais son bonheur auprès de ce chat adorable a quelque peu été entaché par la corvée de la litière.

« Quelques semaines après son arrivée, son bac à litière a commencé à me rendre malade. (…) Dès que je le nettoyais, il s’y précipitait pour le réutiliser » raconte-t-elle.

La révélation de Jo

Puis Jo a vu Mon beau-père et moi, et elle a eu une véritable illumination lorsqu’elle a découvert la scène dans laquelle Ben Stiller partage les toilettes avec le chat M. Jinx !

Jo a crée 15 prototypes avant de parvenir au résultat qu’elle commercialise aujourd’hui sous le nom de Litter Kwitter.

« Doogal a été formé sur le premier des 15 prototypes et il est devenu un membre beaucoup plus civilisé de notre famille » raconte Jo. « Les chats enterrer leurs excréments pour en masquer l’odeur qui dans la nature peut attirer les prédateurs. Un chat toilettes dont les déjections disparaissent avec l’eau des toilettes ressent la même satisfaction psychologique ».

2 mois pour faire de votre chat un membre civilisé de la famille !

La LitterKwitter est plus efficace avec les chatons, puisqu’ils n’ont pas de mauvaises habitudes dont ils doivent se débrarasser. Mais n’importe quel chat peut apprendre à utiliser les toilettes grâce au dispositif de Jo.

La première étape de cet apprentissage consiste à placer un pot rempli de litière près des WC. Une siège en plastique, dans lequel peut être déposée de la litière est ensuite fixé aux toilettes. Il est enfin remplacé par un disque proposé en différentes tailles pour s’adapter à tous les chats.

En 8 semaines seulement, affirme Jo, votre chat sera capable de faire ses besoins comme les humains !

La LitterKwitter est vendue 49 euros dans le commerce. Vous la trouverez dans bon nombre d’animaleries.

 

http://wamiz.com