Ces Russes se sont déguisés en bus pour pouvoir traverser un pont à pied


Comment traverser un pont à pied quand c’est interdit ? En Russie, 4 personnes ont eu une idée assez cocasse, mais dangereuse en fabriquant un autobus scolaire. Ils ont pu faire un bout de chemin du moins jusqu’à ce qu’un agent de sécurité les obligent à retourner à leur point de départ.
Nuage

 

Ces Russes se sont déguisés en bus pour pouvoir traverser un pont à pied

 

Dans ce pays européen, tous les bus sont gratuits


Tout un pays qui offre le transport en commun gratuitement, pour réduire le combustible fossile, c’est une bonne idée. Il y aurait toujours des voitures, mais plus d’usagers a prendre l’autobus, surtout si les parcours sont bien organisés.
Nuage

 

Dans ce pays européen, tous les bus sont gratuits

Tallinn, Estonie © getty.

L’Estonie est devenue le premier pays européen à offrir le trajet en bus gratuit sur quasiment l’ensemble du territoire, dans l’espoir de limiter l’exode rural et la consommation des combustibles fossiles.

« Il existe bien des villes et des régions en Europe où les transports en commun sont gratuits, mais jusqu’à présent il n’y a pas eu de projet de transport public gratuit à l’échelle nationale », s’est félicité jeudi Kadri Simson, la ministre de l’Économie et des Infrastructures.

Sur (presque) tout le territoire

Courant juillet, onze parmi les 15 comtés estoniens ont déjà lancé le bus gratuit.

« Nous cherchions comment animer les régions rurales, arrêter l’exode vers les villes », a indiqué à l’AFP Mme Simson, soulignant que le programme est le fruit de discussions entre le gouvernement central et les comtés. « Au niveau d’un comté, le transport gratuit par bus vise principalement à créer des possibilités pour la mobilité des habitants des régions rurales, afin de leur garantir l’accès aux services quotidiens », a-t-elle précisé.

Limiter l’usage de carburant fossile

Le Parlement estonien a décidé l’an dernier de limiter la consommation nationale des carburants fossiles, de sorte qu’à l’horizon de 2030 elle reste à son niveau de 2012.

« Cela signifie que nous devons trouver des moyens pour encourager les gens à voyager de manière plus écologique, par exemple en utilisant les transports en commun », a expliqué M. Simson, soulignant que cela pourrait contribuer à limiter le nombre de voitures particulières.

Gratuit à Tallinn depuis cinq ans

Depuis 2013, les bus gratuits sont disponibles à Tallinn. Le maire de la capitale Taavi Aas insiste sur le succès du projet malgré la croissance du nombre de voitures dans la ville. La moitié des utilisateurs des transports publics à Tallinn affirment avoir commencé à prendre les transports en commun plus souvent depuis qu’ils sont gratuits, selon l’enquête annuelle de satisfaction citoyenne, réalisée en 2017.

Mauvais pour le trafic ferroviaire?

Cependant, les critiques s’inquiètent de l’impact potentiellement négatif des bus gratuits sur le trafic ferroviaire. L’opérateur national Elron affiche pourtant son calme et se vante du nombre grandissant de ses passagers, en hausse de 8% cette année.

« La principale question est de savoir si le réseau des bus au niveau des comtés va soutenir ou concurrencer les trains, et cela est valable aussi bien pour les lignes de bus gratuites que payantes », a estimé Ronnie Kongo, le directeur des ventes et du développement d’Elron.

« A plus long terme, le trafic ferroviaire peut croître et se développer aussi dans les régions où le nombre de passagers augmente », a-t-il ajouté à l’AFP.

https://www.7sur7.be/

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays


Si le Japon m’intéresse autant, c’est que ma bru vient de ce pays. Parmi toutes ces photos Kurumi (ma petite fille) a été dans un de ces sièges assez pratiques dans des toilettes publiques lors du dernier voyage dans ce pays. Je trouve vraiment intéressante la façon de faire de ce pays. Je ne sais pas par contre si j’aimerais y vivre.
Nuage

 

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

Vous savez peut-être que le Japon abrite des animes, des lutteurs de sumo et des fleurs de cerisiers, mais qu’en est-il de leurs toilettes extrêmement innovantes ? Avez-vous déjà rêvé que votre train arrivait toujours à l’heure ? Avez-vous déjà vu des canaux de drainage qui ressemblent à des étangs de poissons koï ? Ou des distributeurs automatiques remplis d’oeufs frais ?

Ipnoze a dressé pour vous une liste de certaines inventions, pratiques culturelles et faits aléatoires sur la culture japonaise qui font du Japon une destination incontournable. Faites défiler vers le bas pour explorer cette nation insulaire et n’hésitez surtout pas à nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires !

(source)

1. Les chauffeurs d’autobus au Japon étaient en grève, mais ils continuaient à travailler et à conduire leurs autobus tout en refusant de faire payer les passagers.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

2. La plupart des écoles japonaises n’ont pas de concierge. Au lieu de cela, ce sont les élèves qui nettoient l’école tout en montrant leur gratitude envers l’établissement et en apprenant à devenir des membres productifs de la société.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

3. Le train à grande vitesse au Japon offre une douceur de roulement incroyable.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

4. J’ai récemment donné naissance au Japon. Voici quelques-uns des plats que j’ai mangés à l’hôpital.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

5. Les plaques d’égout au Japon sont magnifiques.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

6. Vous pouvez trouver ce type de toilettes un peu partout au Japon. Lavez-vous les mains et réutilisez l’eau pour votre prochaine chasse.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

7. Les amateurs de football japonais sont restés après la partie de la Coupe du Monde de la FIFA 2014 pour aider à nettoyer.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

8. Dans les trains, vous pouvez faire pivoter les sièges dans n’importe quelle direction.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

9. Il y a des sièges de bébé accrochés au mur dans la plupart des salles de bains.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

10. Une autre raison pour laquelle j’aime le Japon.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

11. J’ai oublié mon sac dans la rue à Osaka et quand je suis retourné pour aller le chercher plus tard ce jour-là, quelqu’un l’avait placé à côté d’un arbre.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

12. Une autre grande invention japonaise : les casiers à parapluie. Donc, vous n’avez pas à les transporter à l’intérieur d’un bâtiment et personne ne prend le vôtre accidentellement.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

13. La note en japonais dit : « J’ai accidentellement fait tomber votre vélo et j’ai brisé la sonnette. Je suis très désolé ».

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

14. Le nom de chaque boisson est écrit en braille sur le dessus des cannettes.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

15. Cette gomme à mâcher japonaise vient avec de petites feuilles de papier dans lesquelles vous pouvez déposer votre gomme quand vous avez terminé.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

16. Les navetteurs à Tokyo ont poussé un wagon pour sauver une femme qui était tombée et était restée coincée entre le train et la plate-forme.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

17. Dans ces toilettes au Japon, il y a un système d’information sur les toilettes occupées et vacantes.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

18. Dans les toilettes japonaises, il y a souvent un bouton qui fait jouer des sons d’eau afin que vous puissiez faire caca sans que les autres personnes vous entendent.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

19. Il y a des poissons koï qui vivent dans les canaux de drainage au Japon.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

20. Au Japon, même les cerfs sont polis.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

21. Attentes vs réalité au Japon.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

22. « D’où venez-vous ? Veuillez s’il vous plaît répondre au sondage. » Les Japonais sont tellement disciplinés.

22 photos qui prouvent que le Japon n’est pas comme les autres pays

https://www.ipnoze.com/

Ils jouent avec un briquet et une bombe aérosol dans le bus et y mettent le feu


Quelle idée de faire cela dans un bus. C’est une expérience que beaucoup de jeune font, mais dans un autobus, c’est vraiment irresponsable
Nuage

 

Ils jouent avec un briquet et une bombe aérosol dans le bus et y mettent le feu

 

Par: rédaction
Source: La Voix du Nord, BFMTV

Trois jeunes ont involontairement réduit un bus en cendres dans le nord de la France…

Le drame a eu lieu ce vendredi soir dans un bus transpole d’Armentières, dans le département du Nord, relate le quotidien régional La Voix du Nord. Selon les informations relayées par la presse française, les trois jeunes passagers s’amusaient dans le fond du véhicule avec… un briquet et une bombe aérosol avant que ce « jeu » dangereux ne tourne mal.

Les sièges se sont en effet soudainement embrasés et les trois pyromanes auraient rapidement été dépassés par les événements. Prisonniers des flammes, les auteurs ont dû se résoudre à casser une vitre pour échapper au feu tandis qu’un autre passager se saisissait d’un extincteur et ne donne l’alerte pour lancer l’évacuation. Le chauffeur ne s’était en effet rendu compte de rien. Quelques minutes plus tard, le bus explosait.

Les trois responsables ont été sérieusement brûlés et hospitalisés dans un centre spécialisé de la région lilloise.

http://www.7sur7.be

Une fillette oubliée dans un autobus : le chauffeur est congédié


Je ne voudrais pas vivre ce genre de chose que la mère et l’enfant, on subit.Heureusement quand même qu’il n’a pas fait trop froid. Au Québec, du moins dans ma région, les enfants de la maternelle doivent descendre d’un autobus seulement si un adulte les attends sur le bord de la route. Si aucun adulte n’est là, l’enfant doit rester dans l’autobus et retourner à l’école au service de garde. Le parent doit donc aller le chercher à l’école. Je trouve que c’est plus prudent
Nuage

 

Une fillette oubliée dans un autobus : le chauffeur est congédié

 

une photo d'école d'une fillette souriante, les mains sur des livres

La petite Elly a passé trois heures seule dans un autobus garé dans un stationnement.   Photo : Image partagée par JoAnne Chartier

 

Un chauffeur d’autobus a été congédié pour avoir laissé une fillette dans son véhicule à Windsor.

une maman et sa fillette

JoAnne Chartier et sa fille, Elly   Photo : Image partagée par JoAnne Chartier

JoAnne Chartier raconte que sa fille de 4 ans, Elly, est montée à bord de l’autobus lundi.

Or, une fois arrivée à la garderie, la petite ne serait pas descendue du véhicule avec les autres enfants.

Mme Chartier a appelé les policiers qui ont retrouvé la fillette seule dans un autobus stationné sur les terrains de la compagnie CG Pearson Bus Lines Ltd.

Nous l’avons trouvée en sécurité à bord de l’autobus, mais elle avait peur. JoAnne Chartier, mère d’Elly

Elly serait restée enfermée là pendant environ 3 heures.

Des recherches sur Facebook

« C’est le pire cauchemar d’un parent. Je n’avais aucune idée où elle se trouvait et je n’étais pas capable de joindre la compagnie de bus au téléphone. »

Sa soeur s’est alors tournée vers Facebook, où elle a publié un message dans un groupe de mères, qui à leur tour ont rapidement fait circuler l’information. Éventuellement, une employée de CG Pearson Lines Ltd a vu le message et a pu aider la famille à contacter la compagnie.

Des policiers et l’oncle de la fillette ont pu alors pénétrer sur les terrains de la compagnie, où ils ont retrouvé la fillette.

« Elle tremblait de froid et de peur. Elle a dit qu’elle était restée silencieuse parce qu’il ne faut pas faire de bruit dans l’autobus, » explique sa mère.

Congédiement

Selon la compagnie, le chauffeur impliqué aurait dû effectuer une vérification de son véhicule avant de le laisser. Il a été congédié à la suite de l’incident.

CG Pearson Lines Ltd dit qu’elle rendra les numéros d’urgence plus faciles à trouver pour les parents et exige maintenant que les employés communiquent par radio avec le répartiteur pour confirmer qu’un contrôle de l’autobus a été effectué.

Mais pour JoAnne Chartier, c’est trop peu trop tard. Elle compte poursuivre la compagnie et soutient que sa fille demeure traumatisée par l’incident.

http://ici.radio-canada.ca

Le viol collectif d’une jeune fille dans un bus indigne le Maroc


C’est plus que l’indignation que des adolescents agressés sexuellement une jeune femme ayant un handicap mental dans un autobus. Le pire, c’est que malgré les cris, les larmes, personnes sont venus à son secours et encore moi le chauffeur qui a continuer sa route. Pour moi, ils sont tous coupables de non-assistance à une personne en détresse. Le chauffeur devrait perdre son permis. Dans un autobus, c’est un endroit qu’on doit se sentir en sécurité
Nuage

 

Le viol collectif d’une jeune fille dans un bus indigne le Maroc

 

Illustration. © thinkstock.

Le Maroc est sous le choc après la diffusion d’une vidéo montrant un groupe de jeunes agresser sexuellement dans un bus une jeune femme, atteinte d’un handicap mental selon les autorités, qui ont fait état de l’arrestation des agresseurs lundi.

Diffusées dimanche sur les réseaux sociaux, les images ont suscité une salve de réactions indignées sur les réseaux sociaux et dans les médias au Maroc. On y voit un groupe d’adolescents, torse nu, en train de bousculer violemment une jeune femme en pleurs dans un bus, la touchant dans des parties intimes de son corps, tout en s’esclaffant.

La victime, à moitié dénudée, pousse des cris de détresse, alors que le bus continue de rouler, sans qu’aucun passager n’intervienne. La scène a eu lieu à Casablanca, métropole économique du royaume, précise la presse locale.

La société chargée du transport en commun M’dina Bus, a indiqué que « l’agression s’est déroulée ce vendredi 18 août » et que les agresseurs avaient été « appréhendés ce lundi 21 août. »

La police a confirmé dans un communiqué l’arrestation des six auteurs, âgés entre 15 et 17 ans, qui ont été placés sous surveillance policière.

La même source a également confirmé que la victime, 24 ans, était atteinte d’un handicap mental, et relevé qu’elle n’avait avant la diffusion de la vidéo reçu aucune plainte, ni de la part de la jeune femme agressée ni de la part du chauffeur.

Indignation

« Horreur à Casablanca », « des monstres commettent un crime odieux », écrit la presse locale, qui tire la sonnette d’alarme sur le phénomène du harcèlement des femmes dans l’espace public. L’association Touche pas à mon enfant a lancé lundi un appel à témoins afin « de traduire en justice cette horde barbare qui s’est attaquée lâchement à une jeune fille ».

Des internautes ont, eux, appelé à un sit-in le 23 août à Casablanca pour exprimer leur indignation. D’autres, en revanche, s’en sont pris à la victime, prenant la défense des agresseurs.

Au Maroc, marcher seule dans la rue relève parfois du parcours du combattant. Ou plutôt de la combattante: elles y subissent fréquemment remarques désobligeantes et insultes. Selon les chiffres officiels, près de deux Marocaines sur trois sont victimes de violences. Et les lieux publics sont les endroits où la violence physique à leur égard est la plus manifeste.

Début août, une autre vidéo montrant une horde de jeunes hommes traquer une jeune femme marchant seule dans la rue à Tanger (nord) avait déjà suscité l’indignation dans le pays.

http://www.7sur7.be/