Un parfum à l’odeur de caoutchouc pour rendre hommage aux premiers secours de Boston


Personnellement, l’idée d’un parfum au caoutchouc brulé et a la fumée suite a l’attentat du marathon de Boston est macabre .. Il y a des moyens beaucoup plus louables et qui ne sèmeraient pas la contreverse
Nuage

 

Un parfum à l’odeur de caoutchouc pour rendre hommage aux premiers secours de Boston

 

Parfum Hommage Boston

Un parfum à l’odeur de caoutchouc pour rendre hommage aux premiers secours de Boston.

Après les attentats de Boston le 15 avril 2013, les hommages se poursuivent. Le dernier en date est une idée de la société de parfum Demeter Fragrance Library. L’entreprise a lancé un nouveau flacon « First response » pour saluer le rôle des premiers secours dans l’attentat du marathon. Jusque là rien de très original.

Il faut déboucher le flacon pour comprendre en quoi la démarche est atypique. Car « First response » est une fragrance à l’odeur….de caoutchouc et de fumée, rapporteL’Express qui cite le Boston Magazine.

Des senteurs que l’utilisateur est censé associer aux premiers secours. Qu’on se rassure le parfum est un mélange d’odeurs plus traditionnelles comme celles d’épices ou de fleurs. Au-delà du symbole, Demeter Fragrance Library assure – c’est affiché en gros sur toutes les étiquettes sur parfum – que 75% des bénéfices seront reversés aux premiers secours.

Côté clients, les avis sont plutôt partagés. Si les commentaires postés sur la page produit du parfum sont positifs, des habitants de Boston, interrogés par ABC News, n’approuvent pas le concept.

« C’est un peu culotté d’essayer de mettre une tragédie en bouteille », pense l’un d’eux.

http://www.huffingtonpost.fr/

Nouveaux coups de feu à Watertown Le suspect aurait été coincé par les autorités


Tout laisse croire qu’il aura une fin à la poursuite policière du deuxième suspect qui aurait été l’un des deux artisans des explosions pendant le marathon de Boston. Deux frères, dont l’un est mort et l’autre sur le point probablement d’être arrêté … Un jeune homme de 19 ans qui a bousillé sa vie et la vie des autres
Nuage

 

Nouveaux coups de feu à Watertown

Le suspect aurait été coincé par les autorités

Le suspect aurait été coincé par les autorités

Crédit photo : gracieuseté, CNN

 

TVA Nouvelles d’après CNN

Un correspondant de CNN à Watertown, au Massachusetts, a entendu plus d’une vingtaine de coups de feu sur la rue Franklin. Le deuxième suspect de l’attentat du marathon de Boston, Djokhar Tsarnaev, aurait été encerclé pas les policiers.

Le suspect serait vivant et les policiers surveillent ses mouvements.

Des dizaines de policiers étaient sur le qui-vive tout comme de nombreux services d’urgence.

Un producteur de la chaîne américaine affirme qu’à 19h09 des dizaines de policiers pointaient leurs armes en direction d’une maison.

De nombreux services d’urgence se sont déplacés au centre-ville.

Les coups de feu ont été entendus environ une heure après que les autorités eurent levé l’interdiction de sortir pour les résidants.

Les autorités demandent aux résidants de rester chez eux.

Tamerlan Tsarnaev, le frère de Djokhar Tsarnaev, était l’autre suspect concernant ces attentats. Il a été abattu vendredi matin.

 

 

http://tvanouvelles.ca

Attentat du marathon de Boston Un suspect arrêté et mort, l’autre en cavale


Des policiers ont été appelés pour un désordre dans un secteur a Watertown, en banlieue de Boston, Un des suspects est mort, mais on ne sait pas encore s’il est mort lors de l’échange de coup de feu ou lors d’une détonation d’un explosif. Il semblerait qu’ils auraient des liens internationaux et seraient aux États-Unis  depuis un an environs,et il semble aussi que les policiers connaissent l’identité des suspects mais ne donnent pas tout de suite l’information   selon les nouvelles à la télévision. Le deuxième suspect vivant est en fuite et serait probablement armée et surement très dangereux
Nuage

 

Attentat du marathon de Boston

Un suspect arrêté et mort, l’autre en cavale

 

Un suspect arrêté et mort, l'autre en cavale

Crédit photo : Reuters

Un suspect dans le double attentat du marathon de Boston a été arrêté tôt vendredi et est décédé à l’hôpital, alors que la police est lancée dans une vaste traque d’un deuxième homme considéré comme dangereux.

Le chef de la police de Boston, Ed Davis, a annoncé sur Twitter la mort de ce premier suspect ainsi que la poursuite de la traque par la police d’un deuxième suspect «en fuite (…) armé et dangereux».

La police a demandé aux habitants de Watertown, près de Boston (nord-est), de «rester éloignés des fenêtres» et de ne pas hésiter à appeler le 911, car la chasse au deuxième suspect de l’attentat de lundi ayant fait trois morts et 180 blessés se poursuit.


Le suspect à gauche serait toujours en cavale et l’autre est décédé (Photo archives Agence France-Presse)

Auparavant, le quotidien Boston Globe avait annoncé qu’un premier suspect avait été arrêté à Watertown, lors d’une poursuite après lemeurtre jeudi soir d’un policier sur le campus du Massachusetts Institute of Technology (MIT), situé à une dizaine de kilomètres de Boston.

Aucune précision n’a été fournie sur les circonstances du décès à l’hôpital du suspect après son arrestation.

Les forces spéciales de la police ont bouclé la majeure partie de Watertown dans leur traque du deuxième suspect et un deuxième policier a été blessé dans les opérations, a rapporté le Boston Globe.

Jeudi, le FBI avait publié des images sur l’internet de deux hommes considérés comme suspects dans cet attentat qui a choqué l’Amérique.


(Photo Reuters)

Cette publication de photos des deux suspects s’est produit quelques heures après un émouvant hommage rendu aux victimes par le président Barack Obama dans la cathédrale de la ville.

Les photos et vidéos montrent deux hommes jeunes, marchant l’un derrière l’autre, l’un avec une casquette claire, visière à l’arrière, portant un sac à dos sur l’épaule droite, et l’autre portant veste et casquette sombres, et un sac à dos.

Les enquêteurs ont épluché quantités d’images prises entre autres par des caméras de surveillance de magasins aux abords du marathon, ou par les caméras de journalistes suivant l’événement.

http://tvanouvelles.ca