Le Saviez-vous ►Apocalypse(s) ?


Non, ne vous inquiété pas, ce n’est pas une annonce de fin du monde, je pense qu’on a eu notre quota depuis quelque temps. Et il y en aura d’autre Depuis des lustres des gens ont avancé le terme finale de la Terre et nous sommes encore là. Je pense la prédiction qui m’a le plus marqué est le bug de l’an 2000, car on ne connaissait pas grand chose à l’informatique et que beaucoup de domaines avaient bien entamé le transfert informatique
Nuage

 

Apocalypse(s) ?

 

 

 

La fin du monde a été prédite plusieurs fois : quand, par qui, et pour quelles raisons ?

Par Paldari

L’Homme a toujours été fasciné par les prévisions sur la date et les modalités de l’anéantissement de la vie sur Terre, et donc, de la fin du monde. Durant toute notre histoire, de petits groupes d’individus ont alors régulièrement prévu l’apocalypse comme étant imminente, mais ces prédictions se sont toujours révélées être fausses jusqu’à présent, sans quoi nous ne serions pas en train d’en parler !

Voici quelques exemples des supposées catastrophes auxquelles nous avons réchappé ces derniers siècles :

1533 : Le prédicateur anabaptiste et allemand Melchior Hoffmann annonce le retour du Christ à Strasbourg pour le quinzième centenaire de sa mort. Il est emprisonné au printemps 1533 afin de ne pas provoquer une révolution. Il mourra dix ans plus tard en prison, sans que Dieu ne soit descendu sur Terre pour abréger ses souffrances.

1555 : Les Prophéties de Michel de Nostredame (Nostradamus) est publié pour la première fois. Ce livre, écrit en quatrains, est un recueil de prédictions en tous genres qui partagent toutefois la particularité d’être difficilement interprétables. Aujourd’hui encore, certaines personnes, et parfois même des scientifiques, pensent que de nombreuses catastrophes qui ont eu lieu (et donc aussi qui auront lieu) sont prédites dans ce livre.

1843 : Le prédicateur protestant William Miller prévoit l’Apocalypse pour le 3 avril 1843, puis le 7 juillet 1843, le 21 mars 1844 et enfin le 22 octobre 1844. À cette dernière date, 50 000 personnes environ étaient réunies pour attendre le retour du Messie ; ils furent tellement déçus que la fin du monde n’ait pas eu lieu qu’ils donnèrent le nom de « Grand Désappointement » à cet épisode.

1914 : Les Témoins de Jéhovah prédisent en 1910 la bataille d’Armageddon pour l’année 1914. Cette prophétie s’est « presque » réalisée avec le début de la Première Guerre mondiale.

1982 : Dans leur livre The Jupiter Effect, les astrophysiciens John Gribbin et Stephen Plagemann prévoient qu’un alignement de planètes sera responsable d’un séisme qui détruira Los Angeles en mars.

1999 : Diverses prédictions prédisent la fin du monde pour le 11 août, dont certaines issues d’interprétations de quelques quatrains des Prophéties de Nostradamus.

2000 : Beaucoup de prédictions apparaissent pour le passage au troisième millénaire, et notamment sur les conséquences de bugs informatiques, qui entraîneraient un chaos économique total et même une guerre nucléaire du fait de la défaillance des systèmes d’alerte.

2007 : En novembre, 35 membres d’une secte orthodoxe se retirent dans un abri souterrain pour attendre la fin du monde ; ils y resteront plus de six mois. Les derniers en sortiront car ils ne supportaient plus l’odeur des cadavres en décomposition de leur camarades morts au fond de la cave…

Tous ces échecs n’ont pourtant pas démotivé les prédicateurs et nos prochains rendez-vous avec la fin du monde sont encore nombreux.

Plusieurs prophéties se sont recoupées pour annoncer la fin du monde le 21 décembre 2012, que ce soit à cause d’une collision avec la planète Nibiru ou d’un dérèglement climatique causé par une inversion du champs magnétique terrestre.

Par chance nous survivons, mais des scientifiques estiment que l’astéroïde Apophis pourrait nous percuter en avril 2036 et anéantir l’humanité.

Une de ces prédictions sera peut être (enfin ?) la dernière…

http://omnilogie.fr/

L’astéroïde Apophis s’approche de la Terre


Ceux qui ont peur d’une possibilité d’une collision désastreuse entre une astéroïde telle qu’Apophis et la Terre, seront peut-être rassuré que d’après certains calcul … il semblerait que les risques sont encore moins grandes … mais bon .. seul l’avenir nous le diras …
Nuage

 

L’astéroïde Apophis s’approche de la Terre

 

L'astéroïde Apophis observé par la NASA dans les... (Photo AFP)

L’astéroïde Apophis observé par la NASA dans les dernières heures.

PHOTO AFP

Agence France-Presse
Washington, DC

L’astéroïde Apophis, qui doit frôler la Terre en 2029 et pourrait éventuellement la frapper en 2036, s’approchera de la planète bleue mercredi à une distance de 14,4 millions de kilomètres, ont indiqué mardi des astronomes.

Des scientifiques avaient dans un premier temps évalué à une sur 45, ou 2,7%, les chances d’une collision catastrophique en 2029 avec la Terre de cet objet céleste découvert en 2004 et qui fait 270 mètres de diamètre et la taille de trois terrains de football

Mais de nouveaux calculs effectués en 2009 par la NASA à la suite d’un survol rapproché d’Apophis, baptisé du nom d’un démon dans la mythologie égyptienne, avait écarté ce risque, prévoyant désormais un passage le 13 avril 2029 à 22 208 kilomètres de la Terre. Il s’agira de la distance la plus faible jamais observée dans les temps modernes.

La probabilité qu’il entre en collision avec la Terre en 2036 est d’une sur 250 000, selon les nouveaux calculs de Steve Chesley et Paul Chodas du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena (Californie) basés sur de nouvelles techniques et données. Une précédente estimation évoquait une chance sur 45 000.

La plus grande partie des nouvelles données ayant permis de recalculer l’orbite d’Apophis provient d’observations effectuées par l’astronome Dave Tholen et son équipe de l’Institut d’astronomie de l’Université de Hawaii.

Mercredi, il sera possible d’observer Apophis en temps réel sur le site Slooh.com à partir de 19h00, accompagné de commentaires et de réponses aux questions du public par le président de Slooh, Patrick Paolucci.

Slooh a des télescopes dans les îles Canaries pour ces observations.

http://www.lapresse.ca