Allergie aux arachides : on peut mourir d’un simple baiser


Une des allergies les plus fulgurantes est celle des arachides. Un simple baiser (même si les dents sont brossées) peut mettre en danger la personne allergique. Qu’importe l’allergie, quand il y a un risque de choc anaphylactique, il est important d’avoir un bracelet médical alerte et avoir son épipen avec soi
Nuage

 

Allergie aux arachides : on peut mourir d’un simple baiser

 

allergie-cacahuètes

© fotolia

par Catherine Cordonnier

Une jeune canadienne de 20 ans est décidée à la suite d’un choc anaphylactique provoqué par un baiser. Son nouveau petit ami, qui ne connaissait pas son allergie, venait de manger un sandwich au beurre de cacahuètes.

Un simple baiser entre une jeune canadienne de 20 ans et son nouveau petit ami a tourné au drame.

« On s’était vu quelques jours avant et elle m’avait annoncé qu’elle avait rencontré un garçon. Ça allait bien dans sa vie à ce moment-là. C’est la première fois que je voyais ma fille avec les yeux si brillants », explique sa mère Micheline Ducré, au Journal du Québec .

Elle avait oublié son style d’adrénaline

La relation amoureuse étant toute neuve, la jeune fille n’avait pas encore expliqué à son petit ami qu’elle souffrait d’une grave allergie aux arachides . Ce soir là, le jeune homme se fait une tartine au beurre de cacahuètes puis se brosse les dents. Aussi lorsqu’ils échangent un baiser, la jeune fille ne sent pas l’odeur caractéristique de l’arachide, qu’elle avait appris à fuir comme la peste.

Après un échange de baiser, elle commence à se sentir mal. Mais de sortie chez des amis ce soir là, elle n’a pas emporté son stylo Epipen, rempli de solution injectable d’adrénaline. Arrivés sur les lieux en moins de 10 minutes, les sauveteurs ne sont pas parvenus à ranimer la jeune femme, qui est décédée à la suite de ce choc anaphylactique.

La mère de la jeune femme a décidé de lancer une campagne d’information auprès des jeunes afin que ces derniers portent toujours sur eux un signe distinctif qui indique qu’ils sont allergiques.

« Si elle avait porté un bracelet Medic-Alert, automatiquement son petit ami l’aurait vu et lui aurait posé des questions » dit-elle.

http://www.topsante.com/