Un des principaux symptômes d’Alzheimer est aussi le plus ignoré


La malade d’Alzheimer est reconnue grâce à divers symptômes, sauf qu’il y en a l’apathie qui ne semble pas être souligné. Il apparaît selon une étude à 45 % de personnes atteinte de cette démence. Ce qui pourrait laisser entrevoir des traitements plus personnalisés de motivation ou d’activités sociales
Nuage


Un des principaux symptômes d’Alzheimer est aussi le plus ignoré

Près de la moitié des personnes atteintes d’Alzheimer soufrent d’apathie. © De Visu - Fotolia

Près de la moitié des personnes atteintes d’Alzheimer soufrent d’apathie. © De Visu – Fotolia

Céline Deluzarche

Journaliste


La maladie d’Alzheimer est fréquemment associée à la perte de mémoire, la désorientation ou la dépression. L’un des principaux symptômes passe cependant sous le radar.

Miguel de Silva Vasconcelos et Clive Ballard de l’université d’Exeter (Royaume-Uni) ont analysé des données portant sur 4.320 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ayant participé à 20 études de cohorte. Ils ont découvert que 45 % d’entre elles présentaient une apathie au début de l’étude et 20 % une apathie persistante avec le temps. Se définissant comme une perte d’intérêt et d’émotion ainsi qu’une difficulté à agir de façon volontaire, l’apathie est distincte de la dépression, n’induisant pas forcément une tristesse ou un manque d’énergie.

Bien que courante, « l’apathie est souvent ignorée car elle est moins perturbatrice que des symptômes comme l’agressivité ou la désorientation mais elle a des conséquences dévastatrices sur la qualité de vie des patients », alerte Clive Ballard.

Une moindre activité aggrave les symptômes de la démence et augmente le taux de mortalité, soulignent les chercheurs qui appellent à développer de nouveaux traitements comme des exercices de motivation personnalisés ou le développement d’activités sociales.

https://www.futura-sciences.com/