Le Saviez-Vous ► 3 choses fausses que vous pensez savoir sur les chiens


On a cette fâcheuse tendance à donner aux animaux domestiques des sentiments humains, alors que c’est une erreur. Comme on le voit dans diverse vidéos, cette croyance est très forte
Nuage

 

3 choses fausses que vous pensez savoir sur les chiens

 

Chien

3 idées reçues sur les chiens totalement fausses.

© CATERS/SIPA

Anne-Sophie Tassart Journaliste

Fidèle compagnon de l’Homme depuis des milliers d’années, le chien (Canis lupus familiaris) est un animal encore mal compris : certaines idées reçues ont la vie dure. L’anthropomorphisme, ou la tendance à attribuer à un animal (ou à autres choses) des sentiments humains, n’y est pas pour rien dans ces erreurs. Certaines vidéos virales qui tournent en boucle sur les réseaux sociaux contribuent à propager ces interprétations inexactes du comportement canin.

Non, les chiens n’aiment pas forcément les câlins

Si entre humains, une étreinte peut avoir un effet apaisant, ce n’est pas forcément le cas pour nos compagnons à quatre pattes. En effet, dans un papier paru sur le site Psychology Today, Stanley Coren, un neuropsychologue américain et spécialiste canin affirme que 4 chiens sur 5 montrent des signes de stress lorsqu’ils sont câlinés par une personne, familière ou inconnue. C’est en observant plus de 250 photos de chiens enlacés que le chercheur a constaté que 81,6 % de ces animaux s’en trouvent stressés, contre seulement 7,6% appréciant l’étreinte amicale dont ils sont l’objet. Suivant son caractère, l’animal peut ressentir de l’anxiété et de l’inconfort, détournant le regard, abaissant ses oreilles et se léchant de manière compulsive, pendant l’étreinte. D’autres peuvent vivre cet acte comme une agression. Enfin, certains chiens peuvent apprécier les étreintes : ouf.

Non, les chiens ne voient pas en noir et blanc

La croyance commune veut que les chiens ne soient capables de percevoir le monde qu’en noir et blanc : erreur ! Ces animaux ont une vision bien plus complexe que cela. Même si leur spectre de vision est plus étroit que le nôtre, ils sont néanmoins sensibles au marron, au bleu et au jaune tout comme les chats. Cependant, les chiens ont une meilleure perception du mouvement que nous. Conséquence : lorsque nous voyons une image continue sur notre télévision, ces animaux voient une série d’images qui clignotent très rapidement à cause du rafraichissement de l’écran qui se produit 60 fois par seconde. Mais ce phénomène ne les empêchent pas d’avoir un réel intérêt pour le petit écran et plus particulièrement pour les sons qu’il diffuse surtout s’il s’agit de jappements et d’aboiements.

Non, ce chien ne se sent pas coupable

Le chien a fait une bêtise et sous les réprimandes de son maître (muni de son smartphone), il s’éloigne et semble se cacher. Ce genre de vidéos fait régulièrement le buzz sur les réseaux sociaux : un animal penaud qui semble s’excuser, ça plaît. Sauf que la réalité est tout autre : selon une étude parue en 2015 dans la revue Behavioural Processes, ces animaux ne ressentent pas de culpabilité. Et d’après une autre étude, l’attitude fuyante du chien serait en réalité une réponse au comportement négatif de son maître, qu’il ait fait une bêtise ou non. Il ne s’agit donc pas ici de culpabilité mais bien de crainte

http://www.sciencesetavenir.fr

Le Saviez-Vous ► 15 plantes toxiques pour les chats et les chiens


Les plantes et les fleurs sont essentielles dans nos jardins et dans les maisons, sauf que certaines d’entre elles peuvent être toxiques pour les chats et les chiens. Personnellement, j’ai déjà eu quelqu’unes de ces plantes et je n’ai jamais eu de problèmes. Par contre, il suffit qu’un animal soit un plus curieux, que des problèmes graves peuvent subvenir
Nuage

 

15 plantes toxiques pour les chats et les chiens

 

Jolies, décoratives… du printemps à l’hiver, fleurs et plantes apportent couleur et chaleur à votre intérieur comme à votre jardin. Certaines d’etre elles sont néanmoins à proscrire lorsque l’on a des chiens ou des chats à la maison.

On recense plus de 700 plantes contenant des substances toxiques dangereuses pour les animaux en cas d’ingestion. Les conséquences de ces intoxications peuvent être légères ou très sévères. Et l’ingestion de certaines plantes peut même entraîner la mort. Soyez donc extrêmement vigilants !

Les liliacées

Nombre de plantes de la famille des liliacées sont toxiques pour les chats, et certaines le sont également pour les chiens.

Le Lys de Pâques et le Lys oriental stargazer par exemple, sont dangereux pour nos félins, qui s’ils en ingèrent, peuvent être pris de vomissements, devenir léthargiques, perdre l’appétit, et souffrir d’insuffisance rénale. S’il n’est pas rapidement soigné, le chat peut mourir.

Le lys de la paix est lui aussi toxique pour les chats, comme pour les chiens, et son ingestion peut engendrer une irritation de la langue et des lèvres, une augmentation de la salivation, des difficultés à avaler et des vomissements.

plantes toxiques chiens chats

Le Lys de Pâques est très joli, mais aussi très nocif pour les chats

Le Muguet

Comme le veut la tradition, pour célébrer le printemps – signe d’avenir et de vie – il est courant que nous nous échangions des brins de muguet quand vient le mois de mai. Une façon comme une autre de se donner du bonheur aux uns et autres. Mais cette plante n’est pas sans danger pour nos compagnons à quatre pattes : en cas d’ingestion, ces derniers peuvent souffrir de vomissements, de diarrhées, de problèmes cardiaques voire de convulsions à cause des glycosides cardiotoniques qu’elle contient !

Le Jasmin étoilé

Délicate, magnifique et parfumée, cette fleur aussi appelée Faux Jasmin reste toxique dans son ensemble pour les chats et les chiens. S’ils en ingèrent, ils peuvent être amenés à souffrir de diarrhées, vomissements et fatigue.

La Jonquille

Comme les narcisses, les jonquilles contiennent de la lycorine. Cette substance peut provoquer douleurs abdominales, diarrhées, vomissements, anomalies cardiaques ou problèmes respiratoires chez les animaux les ingérant.

La Tulipe

Déshydratation, vomissements, diarrhées, hypersalivation… pour épargner tous ces désagréments à votre animal de compagnie, veillez à le tenir à l’écart de vos si colorées tulipes !

Le Rhododendron

Aussi beau soit-il avec ses fleurs présentes de mars à juin, le Rhododendron est un arbuste redoutable pour les chats et les chiens qui oseraient en consommer un bout. En cas d’ingestion, les animaux peuvent en effet être amenés à souffrir de troubles gastriques et de vomissements. L’Azalée (autre type de Rhododendron) pourrait même plonger ses consommateurs à quatre pattes dans le coma dans les cas les plus sévères…

L’Asparagus

Cette plante vivace au feuillage délicat est elle aussi toxique pour les animaux domestiques. Si un chien ou un chat ingère ses baies, il risque de souffrir de vomissements, de diarrhées et de douleurs abdominales. Une dermatite est aussi à craindre si un chien ou un chat est exposé de façon répétée à cette plante.

Les Dragonniers

Les Dracaena fragrans, jolies plantes au feuillage souvent panaché, contiennent un composé, la saponine, dangereux pour les chiens comme pour les chats.Vomissements, perte d’appétit, salivation excessive et dépression peuvent survenir sur un animal en ingère.

Le Dieffenbachiaet peut donc engendrer les même effets

Ce genre de la famille des Araceae, plantes aux feuilles tachetées aussi appelées aussi cannes des muets, contient une substance pouvant entraîner chez les chiens et chats une irritation buccale, une augmentation de la salivation, des difficultés à avaler et des vomissements.

L’oreille d’éléphant

L’Alocasia macrorrhiza, couramment appelée oreilles d’éléphant, contient un composé semblable à celui du dieffenbachia,.

Le Cyclamen

Cette ravissante plante à fleurs est malheureusement elle aussi dangereuse pour les chiens et les chats. En cas d’ingestion, elle peut provoquer une salivation accrue, des vomissements et de la diarrhée. Et si un animal ingère en grande quantité les tubercules de la plante – qui se trouvent à la racine – il risque de souffrir d’anomalies du rythme cardiaque, de convulsions et dans le pire des cas, il peut en mourir.

Le Philodendron

Cette espèce de la famille des aracées renferme une toxine essentiellement concentrée dans ses feuilles. Une ingestion peut entraîner une irritation de la bouche, une augmentation de la salivation, des vomissements et des difficultés à avaler.

L’arbre de Jade

Egalement connu sous les noms d’arbre de l’amitié, arbre de la chance ou plante de l’argent, cette très jolie plante aux feuilles vert jade peut causer des vomissements, mais aussi la dépression, l’ataxie et dans certains cas, une bradycardie, un ralentissement du rythme cardiaque.

L’Aloès

Cette plante succulente contient de l’aloïne, un substance toxique jaune et amère qui peut engendrer si elle est ingérée des vomissements et une urine de couleur rougeâtre.

La Liane du Diable

Aussi appelée Scindapsus doré, Pothos, ou Arum grimpant, cette jolie plante aux feuilles en forme de cœur est elle aussi nocive pour nos compagnons à 4 pattes. Chiens et chats risquent une irritation de la bouche, une salivation excessive, des vomissements, et des difficultés à avaler.

https://wamiz.com

Comment protéger votre chien: empêchez les tiques de piquer


Il existe 40 espèces de tique au pays, et les changements climatiques qui n’aident pas, nous avons des maladies qui autrefois étaient rares ou tout simplement absente. Malheureusement, pour nos animaux de compagnie, ils sont des proies faciles pour les tiques et peuvent aussi contaminer l’être humain s’il se fait piquer. Il est possible de prévenir que les tiques puissent venir trouver logis et nourriture sur le corps de l’animal
Nuage

 

Comment protéger votre chien: empêchez les tiques de piquer

 

BAYER

Les tiques sont minuscules, mais elles représentent de gros problèmes pour vous et votre animal de compagnie lorsqu’elles ont la chance de vous piquer. N’ayez crainte. Il y a de nombreuses façons de vous aider à protéger vos animaux. En collaboration avec Bayer et sa campagne La cure antipiqûre, voici huit conseils que les propriétaires d’animaux de compagnie doivent connaître au sujet des tiques et des façons d’empêcher ces tiques de répandre de dangereuses maladies.

Les piqûres de parasites sont embêtantes

Les tiques sont des parasites à huit pattes qui possèdent des appendices buccaux très développés qui parviennent à percer la peau d’un animal de compagnie afin de se nourrir de son sang. Les tiques peuvent transmettre bactéries et virus pendant qu’elles se nourrissent, ce qu’elles peuvent parfois faire pendant 12 jours.

deer tick

Il existe de nombreuses espèces de tiques dangereuses

On retrouve environ 40 espèces de tiques au Canada, et les espèces porteuses de la maladie de Lyme et d’autres maladies débilitantes sont de plus en plus prévalentes. La tique du chevreuil, par exemple, est commune partout à travers le pays et est porteuse de la maladie de Lyme — une infection qui cause de la fièvre, de la léthargie, des dommages aux reins et une inflammation des articulations, entre autres symptômes.

C’est une préoccupation croissante au Canada

Les changements climatiques ont permis aux animaux comme le chevreuil et certaines espèces d’oiseaux (qui sont porteurs de la tique) de se déplacer dans plusieurs régions du pays à longueur d’année. En raison de ces nouvelles habitudes migratoires, les tiques sont devenues de plus en plus préoccupantes au Canada. Des études du gouvernement du Canada ont même démontré que le nombre de cas déclarés de maladie de Lyme chez les humains a bondi de 144 en 2009 à 917 en à peine six ans. On a retrouvé des tiques en Colombie-Britannique, en Alberta, au Manitoba, en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard et en Nouvelle-Écosse.

dog fur

Elles se cachent dans la végétation et s’accrochent au pelage des animaux de compagnie

On retrouve habituellement les tiques sur les brins d’herbe, dans la végétation au sol et dans les buissons. Elles s’y tapissent en attendant qu’un animal passe à proximité afin de pouvoir s’accrocher à son pelage. Elles se fraient alors un chemin jusqu’à la peau de l’animal afin de commencer à se nourrir. On peut retrouver les tiques n’importe où sur le corps d’un animal, alors il est important de les inspecter, idéalement tous les jours, pour trouver des traces de piqûre. Les endroits que l’on oublie fréquemment d’inspecter et qui sont susceptibles d’abriter une tique sont entre les orteils, autour des oreilles et aux aisselles.

Retirez la tique à l’aide de pinces à épiler

Si vous trouvez une tique sur le corps de votre animal de compagnie, il y a de bonnes chances qu’elle ne soit pas prête à partir d’elle-même. Elle sécrète même une substance semblable à de la colle pour bien se coller en place. Une façon sécuritaire de retirer une tique visible est d’utiliser une paire de pinces à épiler, de s’approcher le plus possible de la surface de la peau et de tirer vers le haut d’un geste ferme. Ne touchez pas à la tique avec vos mains nues, car vous pourriez vous exposer aux bactéries qu’elle transporte. Une fois retirée, placez-la dans un contenant fermé afin que votre vétérinaire puisse en identifier l’espèce.

Vecteurs rapides — les tiques peuvent transmettre des maladies débilitantes en aussi peu que trois heures

Bien qu’il soit généralement admis que les tiques transmettent la maladie de Lyme en 24 heures, des recherches ont suggéré que la transmission peut se faire en moins de 16 heures. D’autres bactéries nuisibles comme Ehrlichia peuvent être transmises en aussi peu que trois heures.

petting dog

La plupart des traitements fonctionnent après une piqûre de tique… mais pas tous

Il existe de nombreux traitements pour tuer les tiques approuvés par les vétérinaires. Les traitements par voie orale prennent la forme d’une délicieuse gâterie ou d’un comprimé, mais pour fonctionner, il faut qu’une tique soit attachée à votre chien jusqu’à 48 heures avant de fonctionner. Cela s’explique par le fait que le parasite doit absorber suffisamment de l’insecticide à partir du sang du chien. Si les maladies transmises par les tiques vous préoccupent et que vous souhaitez plutôt réduire les chances de piqûres, d’autres options s’offrent à vous.

Les traitements topiques non systémiques fonctionnent par contact et ne nécessitent pas qu’il y ait eu piqûre

Les traitements non systémiques sont appliqués directement sur la peau de manière proactive. L’ingrédient actif qui s’étend sur la peau de votre chien s’amalgame aux huiles naturelles de la peau et du pelage de votre animal de compagnie. Ces produits agissent par contact et créent un effet dit de «pattes brûlantes». Ainsi, lorsqu’une tique s’agrippe au pelage de votre animal, elle perd sa coordination, fuit votre animal et meurt sans avoir eu la chance de le piquer, ce qui réduit considérablement le risque de transmission de maladies!

La campagne «Cure antipiqûre» nous rappelle que lorsqu’il s’agit de la santé de votre animal, il vaut mieux prévenir que guérir. Il existe des produits qui contribuent à tuer les tiques par simple contact, sans qu’elles aient la chance de piquer. Et des tiques qui ne piquent pas sont des tiques qui ne peuvent transmettre de maladies. Parlez à votre vétérinaire afin de déterminer quel traitement convient le mieux à votre animal de compagnie.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Ce chiot souffre d’une rare maladie qui lui tâche le visage… et le rend encore plus adorable !


La mutation somatique peut être vue chez l’être humain, plante, insecte, et même chez les animaux. C’est ce que souffre ce Golden Retriever et qui heureusement pour lui, sa différence ne le dérange pas.
Nuage

 

Ce chiot souffre d’une rare maladie qui lui tâche le visage… et le rend encore plus adorable !

 

Atteint d’une mutation génétique, ce jeune chien est très spécial. Sa particularité physique le rend encore plus unique que jamais… mais qu’importe : il est adorable.

Comme tous les jeunes canidés qui se respectent, Enzo le Golden Retriever adore jouer, dormir, rencontrer de nouvelles personnes et profiter de ses maîtres. Mais s’il fait parler de lui, ce n’est pas pour sa joie de vivre de petit toutou. En effet, ce dernier est atteint d’une rare mutation génétique qui lui confère un charme tout particulier.

Il souffre d’une mutation somatique. A l’instar du vitiligo, cette maladie n’est pas douloureuse pour l’animal. Elle impacte juste la pigmentation de son pelage. C’est pour cette raison qu’il est doté d’une jolie tache noire au beau milieu de son visage couleur crème.

Le chiot n’a pas conscience de sa différence… et c’est tant mieux ! Il ne manque de rien, fait le bonheur de sa famille et attire les regards curieux.

chiot mutation génétique

Beaucoup de personnes se questionnent à son propos. Ses maîtres en profitent donc pour leur répondre, leur parler de la maladie de leur compagnon et leur prouver que l’on peut être un Golden Retriever… et avoir deux couleurs !

chiot mutation génétique

Il est adorable n’est-ce pas ?

chiot mutation génétique

Son apparence peu commune fait son charme…

chiot mutation génétique

Par Deborah KoslowskiCrédits photo :

Instagram – @mister.enzoviola

https://wamiz.com

Parce que les oreilles de son chien ne tombent pas, elle lui fait subir une intervention de chirurgie plastique


Tout cela pour participer à un concours canin ! Décider d’avoir un animal de compagnie, c’est de le prendre tel qu’il est .. Alors que cette famille a choisi un chien pour participer à un concours et malgré qu’il n’est pas standard, ils ont opté pour une chirurgie plastique
Nuage

 

Parce que les oreilles de son chien ne tombent pas, elle lui fait subir une intervention de chirurgie plastique

jack russell aux oreilles tombantes

A cause d’un «défaut physique» constaté sur les oreilles de son chien, une Russe de 37 ans ne pouvait pas le faire concourir. Elle a décidé de le faire passer sous le bistouri… et se fait depuis lyncher sur Internet.

Elle voulait faire plaisir à son fils en lui offrant un jeune Jack Russell. Elle voulait aussi que ce dernier devienne un grand champion de concours canin et puisse faire des bébés. Mais ses rêves ont rapidement été avortés lorsqu’elle s’est aperçu que les oreilles de l’animal poussaient vers le haut au lieu de tomber comme le veut le standard de la race. Les propriétaires du toutou ont donc collé des pièces de monnaie dessus dans l’espoir qu’avec le poids, elles s’affaisseraient. En vain, rapporte Metro.

Les cartilages du chien abîmés au profit des concours

Déçus, ils ont vu en la chirurgie plastique leur seul espoir de rectifier ce souci qui n’en est pas un.

«Les médecins ont essayé de nous convaincre de ne pas le faire, mais nous avons estimé qu’avec ce moyen, ce serait plus esthétique», s’est justifiée la mère de famille.

Et à force d’entêtement, elle a fini par convaincre un vétérinaire qui jugeait l’opération inutile d’y procéder.

«Nous avons endommagé le cartilage, de telle manière à ce que les oreilles, qui étaient droites, commencent à tomber», a expliqué le docteur Andrey Mezin.

Si la famille est ravie de cette transformation, de nombreuses personnes dénoncent aujourd’hui son égoïsme et sa cruauté. A commencer par les internautes :

«C’est de la torture, parce qu’ils maltraitent le chien pour leurs propres bénéfices», a en effet estimé l’un d’entre eux.

https://wamiz.com

Ce garçon dort avec un python toutes les nuits depuis 11 ans


Des fois, il y a des choses étranges avec les animaux. Pourquoi ce serpent quand il était petit est revenu dans la chambre du bébé ? Comment un serpent peut se laisser toucher par un enfant sans pour autant l’attaquer ? Il est bien, nourrit est-ce la seule raison ?
Nuage

 

Ce garçon dort avec un python toutes les nuits depuis 11 ans

 

 

Avoir un python comme animal de compagnie, ce n’est pas franchement banal. Mais c’est pourtant le cas de Sambath, un jeune cambodgien qui vit depuis 11 ans aux côtés d’une femelle python de 6 mètres et plus de 120 kilos.

Et ce n’est pas un hasard: quelques jours avant la naissance de Sambath, sa mère a rêvé qu’un serpent protégeait sa famille. Trois mois plus tard, Sambath n’est qu’un nourrisson quand son père découvre un minuscule serpent sous son lit. Après l’avoir rendu à  la nature, il se rend compte que le serpent revient invariablement à  son point de départ: la chambre du jeune garçon. La famille adopte alors le python, baptise Chomran.

Cela fait maintenant 11 ans que Chomran vit avec sa nouvelle famille. Il a même sa propre chambre et mange une dizaine de kilos de poulet ou de canard par semaine.

«Il y a un lien spécial entre eux. Mon fils jouait avec le serpent quand il apprenait à marcher et l’autre à ramper. Ils dormaient ensemble dans le berceau», confie son père.

De son côté, Sambath n’est pas prêt de laisser tomber son Chomran:

«Je ne laisserai personne l’emmener loin de moi, ça n’arrivera jamais. Je l’aime trop!»

http://fr.canoe.ca/

Zoonoses : les maladies transmises entre l’animal et l’homme


Des animaux domestiques sont formidables pour les êtres humains, en autant que nous sachions certaines règles d’hygiène pour éviter certaines infections transmises de l’animal à l’homme
Nuage

 

Zoonoses : les maladies transmises entre l’animal et l’homme

 

Zoonose, un terme étrange qui désigne les maladies (ou affections) transmissibles des animaux vertébrés à l’homme, et inversement. Zoonose signifie donc « maladie (sous-entendu de l’homme) due aux animaux ».

Si vous avez tous entendu parler ces dernières années du virus de la grippe aviaire(H5N1) qui se transmet de l’oiseau à d’autres espèces dont l’Homme, connaissez-vous les zoonoses des animaux de compagnie, c’est-à-dire les maladies que l’on peut attraper de nos chiens, chats ou rongeurs ?

Les zoonoses des animaux de compagnie

La zoonose la plus connue est sans aucun doute la rage, dont les symptômes sont d’ordre nerveux. Si elle est aujourd’hui éradiquée du sol français, la rage est toujours préoccupante car elle est très présente dans certains pays, dont plusieurs effectuent du trafic d’animaux.

Ascaridose, toxocarose, « larva migrans » viscérale

Il s’agit de parasite intestinal répandu chez le chien et le chat (vers plat rond et long de 10 à 20 cm). Une fois transmis à l’homme (par les œufs présents dans les excréments de l’animal), ce dernier ressent plusieurs symptômes associés à une baisse de l’état général. Lorsque le parasite est détecté, il est indispensable de vermifuger l’animal.

La tularémie

C’est une zoonose bactérienne notamment transmise par les rongeurs et les lagomorphes (lapins). Le symptôme principal de l’homme est la fièvre, mais peut s’avérer beaucoup plus grave.

La toxoplasmose

C’est la fameuse maladie transmise par les chats, et dangereuse pour les femmes enceintes. Si l’infection est le plus souvent bénigne pour l’homme, la femme enceinte peut ressentir fièvre, maux de tête, maux de gorges, douleurs musculaires… Pire, les risques sur le fœtus peuvent être considérables.

La maladie des griffes du chat

C’est une maladie infectieuse bactérienne transmise par les griffes du chat. Les symptômes sont la fièvre, les maux de tête et parfois des éruptions cutanées.

La brucellose

Aujourd’hui rare en France, il s’agit d’une maladie bactérienne transmise par le chien ou le chat à l’homme. Elle a les symptômes d’une fièvre et est plutôt grave.

Parmi les autres maladies transmises par les animaux domestiques, vous pouvez également compter les arboviroses, la coxiellose, la mélioïdose, la peste (toutefois éradiquée), la pneumocystose, la rickettsiose, la leptospirose, l’ankylostomose…

Pourtant, pas de quoi céder à la panique, des mesures d’hygiène simples vous permettront de vivre au quotidien en harmonie avec votre animal de compagnie.

Comment éviter les zoonoses

Les modes de contamination d’une zoonose sont multiples. La transmission par contact peut concerner une morsure ou une simple caresse. La transmission par ingestion se produit lorsque l’homme mange un aliment contaminé, ou simplement lorsqu’il met les doigts à la bouche après avoir touché l’animal malade.

Il existe enfin la transmission par inhalation. Il s’agit des poussières contenant des agents contaminants qui volent dans l’air et que vous respirez. Ce mode de transmission est moins courant chez les animaux de compagnie.

Les personnes les plus à risques, en ce qui concerne les zoonoses, sont les enfants parce qu’ils ont un système immunitaire moins compétent. C’est également le cas des personnes âgées.

Les enfants sont également plus enclins à avoir des rapports tactiles prolongés avec leur animal de compagnie, et n’hésitent pas à mettre leurs doigts à la bouche par la suite.

Très tôt, il faut donc éduquer les jeunes enfants à plusieurs règles élémentaires pour éviter la contamination par une zoonose :

– Eviter de frotter son visage sur l’animal

– Se laver les mains après chaque contact

– Ne pas toucher les animaux inconnus

– Ne pas toucher les animaux dans la nature

Il faut également respecter quelques règles à la maison :

– Passer l’aspirateur régulièrement pour éviter les transmissions par inhalation

– Eviter de faire la cuisine en compagnie de l’animal

– Eviter de le toucher pendant les repas

Par-dessus tout, pensez au bien-être de votre animal de compagnie et de votre foyer et vermifugez votre animal régulièrement (une fois par mois de 2 à 8 mois, une fois par an à partir de 8 mois). Faites de même avec l’anti puce et anti tique.

http://wamiz.com/