Quand une prof d’anglais à la retraite corrige un courrier de la Maison Blanche


Moi, si un professeur me lisait, il aurait probablement beaucoup de travail à faire, je n’ai donc pas de leçon à donner, Cependant. c’est un gouvernement ou tout autres institutions, les fautes de grammaire, erreurs d’orthographes etc, c’est quand même inadmissible.
Nuage

 

Quand une prof d’anglais à la retraite corrige un courrier de la Maison Blanche

 

Got a letter from Mr. Trump. Will be returning it tomorrow.

  Source: New York Times

Outrée par le niveau de grammaire ou d’orthographe et la pauvreté stylistique d’un courrier de la Maison Blanche, une professeur d’anglais à la retraite a décidé de corriger cette lettre et de la renvoyer à Washington.

Cette ex-enseignante d’Atlanta avait écrit à la Maison Blanche après la fusillade du lycée de Parkland, en Floride, pour confier à la plus haute instance du pays toute son inquiétude quant à la sécurité des écoles américaines. Elle invitait également le président à rendre visite aux familles de chaque victime, relate le New York Times. 

La présidence a donné suite à sa requête. Déçue sur le fond, Yvonne Mason a été encore plus profondément choquée par la… forme. Fautes d’orthographe, erreurs de grammaire, de quoi heurter la sensibilité professionnelle de l’interlocutrice et raviver sa vocation d’autrefois.

Annotations, flèches, astérisques, surligneur fluorescent: la communication de la Maison Blanche en prend pour son grade. Yvonne Mason prend le soin de corriger, de signaler l’usage d’une collocation hasardeuse et le choix de lettres capitales injustifiées. Elle recommande également l’installation d’un correcteur grammatical.

Affront ultime, elle conseille au président des Etats-Unis la visite du site gouvernemental consacré à la bonne compréhension du discours institutionnel. 

https://www.7sur7.be/

Parole d’enfant ► Apprendre l’anglais


Mlle sait yes et no et s’imagine qu’elle parle anglais. Avec maman, elle pourra apprendre l’anglais et l’espagnol ….
Nuage

 

 Apprendre l’anglais

 

Maman raconte :

Tu sais avec Mlle, on écoute souvent de la musique en d’autres langues
Au souper Mlle dit à papa :
– Je vais t’apprendre l’anglais papa
Maman  – À oui
Répète après moi papa
I ain’t your mama

Ana-Jézabelle, 4 ans /12 novembre 2016

Duel Québec-France: qui utilise le plus d’anglicismes? Solange analyse


Est-ce que deux films peuvent prouver qui adopte plus d’anglicismes dans sa langue ? Je crois que non mais il probable que ce soit les Québécois. Mais faut dire que nous sommes entourés d’Anglais et certains domaines comme par exemple, les automobiles, ce sont les mots anglais qui sont le plus utilisé dans le langage courant
Nuage

 

Duel Québec-France: qui utilise le plus d’anglicismes? Solange analyse

 

 

La Youtubeuse Solange est de retour. Celle qui, dans une vidéo devenue virale, avait enseigné aux Français comment parler le «québécois», tente cette fois de déterminer dans lequel des deux dialectes utilise-t-on le plus d’anglicismes.

En fait, la Montréalaise d’origine et Française d’adoption tente de démentir le préjugé selon lequel nos cousins français en utiliseraient davantage. Pour ce faire, elle compare le film Starbuck (avec Patrick Huard) à sa reprise en France Fonzy.

Conclusion: «c’est faux!»

Et elle en profite pour traduire quelques expressions québécoises : Des «scratchs» sur un camion, «fly» pour dire à quelqu’un de s’en aller ou pour signifier une braguette , «sloguer» pour frapper…

Solange (de son vrai nom Ina Mihalache) est née d’une mère québécoise et d’un père d’origine roumaine, mais aurait décidé d’adopter, vers l’âge de 10 ans, l’accent français qu’elle entendait à la télé et à la radio.

« Si j’ai fait tout ça, ce n’est pas pour pointer les Québécois […] Je trouve au contraire que le québécois est une langue vivante, qui se panache, qui s’hybride au contact du bilinguisme environnant. Et ça me touche, ça m’émeut», explique-t-elle à la fin de sa vidéo.

Alors, convaincu?

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Parole d’enfant ► Traduction de langue étrangère


La mère à Jézabelle parle 3 langues parfaitement et elle veut les transmettre à ses filles. Il faut donc commencer tôt.
Nuage

 

Traduction de langue étrangère

 

test

Photo prise le 24 avril 2014

Il y a quelques jours, en préparant les livres pour raconter les histoires avant la sieste

– La prochaine fois que nous irons à la bibliothèque pour changer les livres, il faut en trouver un en anglais pour ramener à la maison.

– Pourquoi ?

– Parce que maman l’a demandé

– Et un livre en espagnol ?

-Hum, je ne sais pas s’il y a des livres en espagnol pour enfant

Tu sais des mots en espagnol ?

– Gracias

Tu sais ce que cela veut dire ?

– Tank you

Ana-Jézabelle 3 ans/ avril 2015

Parole d’enfant ► For Sale


Je pense que c’est une réflexion que font souvent les enfants de langue française quand ils voient une pancarte for Sale
Nuage

 

For Sale

 

« Pourquoi ils mettent une pancarte devant leur maison et écrivent (FOR SALE) dessus? »

« Parce qu’ils veulent vendre leur maison »

« Mais papa….personne ne voudra l’acheter puisqu’ils ont écrit qu’elle est FORT sale! »

Maéva 5 ans

Traduction Loufoque


Voici encore quelques traductions étranges et cette fois-ci une traduction anglaise pour les francophones … Certaines sont vraiment décevantes
Nuage

 

Traduction Loufoque

 

«Y aurait-il un furoncle vigoureux dans la salle? J’ai un paquet à lui remettre!»

 

À ne pas manger si vous vous levez en cachette la nuit pour grignoter!

Envoi de Thierry Poiré, Ottawa

Oui, hein? Pourquoi?

Envoi d’Éloïse Bouchard-Guérin, Québec

Oh! Tu parles d’un email culotté!

Envoi de Eryk Warren, Montréal

C’est fou comme la description en français est moins tentante!

Envoi de Dominique

Messieurs, vous trouverez dans ce paquet toutes les combines et manigances dont vous avez besoin. Discrétion assurée.

Envoi de Christine Durand, Drummondville

Des fois il fonctionne, des fois il ne fonctionne pas.

Envoi de Céline, Laval

Euh non merci, on va passer notre tour.

Envoi de Mélanie Trudel, L’Ancienne-Lorette

«J’ai eu bien de la peine, mais cela ne m’a pas aidé à ouvrir mon paquet de bacon…», confie notre lectrice.

Envoi de Louise Choquette, Huntsville (Ontario)

C’est donc ça, la mondialisation?

Envoi de Robert Vendittoli, Repentigny

 

Prochaine étape: Jean Airoldi lui donne une contravention de style.

Envoi de François Adam, Trois-Rivières

C’est gentil pour la demoiselle sur la photo!

La question qui nous brûle les lèvres: aurez-vous une casserole assez grande?

N’est-ce pas là le rêve de tout parent?

♥♥ Un peu trop explicites, ces oursons. On n’en demandait pas tant! ♥♥

Envoi de Monique B.

Le pas see du tout. Rien vu, promis.

Envoi de Francois Caron, Longueuil

 

Bref, restez donc debout.

Envoi de Denis Fortin, Montréal (Verdun)

Faudrait se décider: on invite les écureuils à manger ou on les fout à la porte?

Pouvez-vous être un peu moins clair? J’ai tout compris et ça me mêle un peu.

Envoi de Julie Lapointe, Granby

Ben… ça dépend: on parle de nous ou de vous?

Envoi de Benjamin Rouette, Joliette

http://www.protegez-vous.ca/