Le Saviez-Vous ► L’agalmatophilie : l’amour des statues


Préféré aimer une statue, marionnette, poupée, robot qu’un humain, me semble inconcevable. Je crois malheureusement, il va en avoir de plus en plus surtout avec des robots qui ressemble presque parfaitement à des humains.
Nuage

 

L’agalmatophilie : l’amour des statues

bustes grecs statues

Share

Crédits : Pixabay

par Louison

Dans les jardins, les parcs ou les musées, elles nous observent en silence alors que nous passons. Parfois, nous leur rendons leurs regards en nous arrêtant quelques minutes, le temps de les admirer. Mais si les statues pouvaient parler, elles nous raconteraient sûrement les obscénités qu’elles ont pu vivre pendant leurs siècles d’existence

 Qu’est-ce que l’agalmatophilie, ou l’amour envers les statues ?

Les statues : un reflet de nous-mêmes

Les statues, et plus largement les poupées, marionnettes ou même les mannequins sont des objets inanimés nous représentant. En effet, l’agalmatophilie ne concerne que des objets représentant un humain. Cette attirance est finalement assez ironique, car certains sculpteurs se sont attachés à créer la beauté absolue, que ce soit chez un homme ou une femme. Ils seraient sûrement surpris de l’effet de leur travail sur un agalmatophile.

On commence à parler d’agalmatophilie quand une personne est réellement attirée sexuellement par l’un des objets cités plus haut. Le fait de trouver une sculpture jolie ou de la considérer comme une œuvre d’art est simplement un compliment envers l’artiste. Ainsi, pour une personne agalmatophile, il serait tout à fait naturel de palper une statue ou un mannequin, et d’avoir des relations sexuelles avec.

L’agalmatophilie : un fétichisme

Cette attirance est classée parmi les paraphilies, et est simplement considérée comme un fétichisme. Elle très souvent lié à des fétichismes comme celle envers les robots, qui consiste à être attiré·e par les androïdes, ou celui des poupées.

Si chez certains les statues sont attirantes, pour d’autres il va s’agir de véritables objets de terreur. À ce sujet, il existe par exemple l’agalmatorémaphobie, qui est la peur que les statues prennent vie

 

https://lesavaistu.fr/

Grâce au masque-caméléon, votre double accomplira les tâches ingrates à votre place


Un masque caméléon est une tablette posée sur un androïde qui représente le clone d’une personne qui obéit au doigt et l’oeil. Il permet de faire des tâches qu’on aime moins ou d’être représenté quelque part pour combler notre absence. En tout cas, j’estime que c’est de rendre une société plus paresseuse et dépendante d’une technologie. Puis, jusqu’ou les gens s’en servirons, s’occuper des enfants ? Aller sur les bancs dans les collèges ? Rendre visites à des amis, des parents ?
Nuage

 

Grâce au masque-caméléon, votre double accomplira les tâches ingrates à votre place

 

Human Uber | Capture écran via YouTube

Human Uber | Capture écran via YouTube

Repéré par Thomas Messias

Repéré sur The Independent, BBC

Cela ressemble au début de Clones, thriller d’anticipation interprété par Bruce Willis : il sera bientôt possible d’envoyer votre double faire la queue à la préfecture ou acheter du papier toilette, tandis que vous pourrez rester dans votre canapé pour regarder Peaky Blinders.

Ce rêve absolu, on le doit à l’inventeur Jun Rekimoto, qui a mis au point un «masque-caméléon». Enfilé sur la tête d’un androïde, il permet à celui-ci de devenir un véritable double de son ou sa propriétaire, qui pourra le contrôler depuis son domicile. Comme le raconte l’article de The Independent, et être de substitution s’habillera comme vous, puis vous obéira au doigt et à l’oeil, le tout à distance. Il sera donc possible de siroter un cocktail en toute décontraction tout en dictant ses instructions à son double.

Si cela risque d’être difficilement acceptable, en tout cas dans un premier temps, l’être de subsitution pourra même assister en votre nom à des événements auxquels vous ne pouvez ou ne voulez pas participer directement. Une intelligence artificielle extrêment développée permet au «human uber» de comprendre en détails la majorité des consignes qui lui sont données, et de les appliquer à la lettre.

 

Loin de la vallée dérangeante

Les utilisateurs et utilisatrices pourront voir à travers les yeux de leur clone, qui est conçu pour être aussi fidèle que possible à la personnalité de la personne de départ, tout en évitant le fameux effet de la vallée dérangeante. Son visage étant constitué d’une tablette, il est clair que l’être de subsitution n’essaie pas de vous imiter trait pour trait, ce qui le rendra moins effrayant. De plus, il sera impossible de le confondre totalement avec vous, ce qui évite tout forme de paranoïa.

Le masque-caméléon permet donc de créer l’équivalent d’un homme (ou d’une femme) à tout faire, sans rapport de domination entre être humains, et sans le risque que nos remplaçants et remplaçantes puissent un jour se faire réellement passer pour nous. Idéal pour diminuer la charge mentale en toute sérénité.

http://www.slate.fr/