Le médecin de Nelson Mandela révèle des incidents surprenants sur son patient


Il semble que Nelson Mandela fût espionné même après sa mort avec l’aide de caméra. En plus, il a sorti indemne d’un feu d’une ambulance qui transportait chez lui
Nuage

 

Le médecin de Nelson Mandela révèle des incidents surprenants sur son patient

 

MIKE HUTCHINGS / REUTERS

Il a publié un ouvrage ce lundi.

 

Une ambulance transportant Nelson Mandela qui prend feu, une caméra découverte dans la morgue où repose sa dépouille: quatre ans après la mort du premier président sud-africain démocratiquement élu, son médecin confie, dans un ouvrage publié lundi, quelques incidents surprenants.

Un jour de juin 2013, Nelson Mandela se rendait, en ambulance, de son domicile de Johannesburg à un hôpital spécialisé dans la cardiologie, à Pretoria, se rappelle Vejay Ramlakan, son médecin personnel jusqu’à sa mort en décembre 2013.

« Un nuage de fumée noire a enveloppé l’ambulance alors qu’elle s’arrêtait sur l’autoroute, sur la voie rapide », raconte le chirurgien.

« C’était horrible. Madiba (NDLR, nom de clan de Nelson Mandela) dans une ambulance en feu », poursuit-il.

Le célèbre patient, prix Nobel de la paix, sort finalement indemne de l’incident et est transféré une demi-heure plus tard dans une autre ambulance qui le conduit à sa destination finale.

Vejay Ramlakan révèle aussi que peu de temps après le décès de Nelson Mandela en décembre 2013 à l’âge de 95 ans, une caméra d’espionnage a été découverte dans la morgue où reposait son corps.

Un acte qui traduit « la curiosité sans entraves » de ceux qui l’avaient posée, dénonce Vejay Ramlakan.

En 2011, trois caméras ont également été découvertes dans la maison des Mandela et au cimetière de sa famille près de Qunu, le village natal du président, dans la province du Cap oriental (est), écrit le médecin.

Son livre « Les Dernières années de Mandela » est paru lundi en Afrique du Sud, à la veille de la Journée Mandela, qui marque l’anniversaire de ce héros de la lutte contre l’apartheid né le 18 juillet 1918 et décédé le 5 décembre 2013.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Le drone ambulance


Les drones font de plus en plus partie de notre environnement, peut-être un peu trop dans certains endroits. Pourtant, dans certains domaines, il est très avantageux de les utiliser
Nuage

 

Le drone ambulance

 

 

Certaines technologies ont tendance à tuer notre vie sociale et nos relations, mais la technologie peut également être utilisée pour sauver de nombreuses vies. Chaque année, près d’1 million de personnes sont victimes d’arrêts cardiaques en Europe. Environ 92% sont fatals, souvent parce que l’aide arrive trop tard.

C’est ce problème qui a mené l’ingénieur allemand Alec Momont à inventer un drone-ambulance qui, dans une telle situation, peut faire la différence entre la vie et la mort. L’objectif, selon Alec, est d’améliorer l’infrastructure existante des soins médicaux d’urgence avec un réseau de drones.

Le drone, livré avec un défibrillateur, peut se déplacer à une vitesse de 100 km/h et peut atteindre le patient en moins d’une minute. Cela signifie que les chances de survie passent de 8% à 80%!

Lorsque le drone arrive sur le site, il se déploie et se transforme en un sac qui contient tout ce dont vous avez besoin pour effectuer des soins d’urgence. De futures mises à jour seront également utilisées pour les noyades, les crises de glycémie à cause du diabète, ou les difficultés respiratoires et les accidents graves.

La vidéo ci-dessous montre comment le drone fonctionne et comment il peut sauver des vies en moins de 2 minutes! (Si les sous-titres n’apparaissent pas, activez-les en cliquant sur le rectangle blanc en bas à droite de la vidéo.)

Il est important de souligner que vous ne devez jamais laisser une personne en arrêt cardiaque seule. Il faut la calmer et envoyer une autre personne chercher du secours.

http://incroyable.co/

Texas Pour suivre son maître parti en ambulance, un chien embarque sur le pare-choc


Le chien était vraiment attaché à son maitre et pourtant, il était avec lui que depuis 4 mois. Il a été tenace.
Nuage

 

Texas

Pour suivre son maître parti en ambulance, un chien embarque sur le pare-choc

 

Pour suivre son maître parti en ambulance, un chien embarque sur le pare-choc

Crédit photo : gracieuseté, San Angelo Standard-Times

Quand son maître a été transporté d’urgence à l’hôpital, le chien Buddy n’a pas hésité une seconde à le suivre. Il a décidé de prendre place sur le pare-choc de l’ambulance et y est resté pendant plus d’une trentaine de kilomètres!

Les ambulanciers ont été appelés chez J. R. Nicholson, un homme de 85 ans vivant au Texas, qui a été victime d’un malaise, rapporte le San Angelo Standard-Times.

Même si Buddy est le meilleur ami de M. Nicholson, les ambulanciers ne pouvaient l’emmener. Mais ça n’a pas empêché le chien qui a réussi à faire du covoiturage.

Il avaient déjà roulé une trentaine de kilomètres quand un motocycliste leur a signalé la présence du quadrupède.

«C’était complètement fou», raconte l’ambulancier Tenner Brown.


(Crédit photo: gracieuseté, San Angelo Standard-Times)

Rapidement, ils ont pris le chien et l’ont mis dans l’ambulance.

«Il n’y avait pas grand-chose d’autre qu’on pouvait faire alors on l’a pris avec nous jusqu’à l’urgence», ajoute M. Brown.

Le propriétaire de Buddy a expliqué que le chien n’était avec lui que depuis quatre mois seulement, mais qu’il était désormais un membre à part entière de la famille.

http://tvanouvelles.ca