Cet ouvrier indien a mira­cu­leu­se­ment survécu après s’être empalé le crâne sur une tige de fer


Quand ce n’est pas ton heure, alors même des accidents aussi atroce, ne vient pas à bout faire mourir une personne. Cet ouvrier a une chance inouï de ne pas avoir de traumatismes crâniens.
Nuage

 

Cet ouvrier indien a mira­cu­leu­se­ment survécu après s’être empalé le crâne sur une tige de fer

 

par  Laura Boudoux

En Inde, un ouvrier de 21 ans a mira­cu­leu­se­ment survécu à un impres­sion­nant acci­dent du travail. Le 10 avril 2019, alors qu’il se trou­vait sur un site de construc­tion en chan­tier, Sanjay Bahe est tombé et son crâne a été trans­percé par une longue tige de fer, rapporte CNN. Tran­sporté aux urgences, il a rapi­de­ment été trans­féré vers un service spécia­lisé, à Nagpur, dans l’État de Maha­ra­sh­tra.

« Il était en état de choc lorsqu’il a été admis aux urgences. L’opé­ra­tion a duré 90 minutes », témoigne le Dr Pramod Giri, le neuro­chi­rur­gien qui a sauvé Sanjay Bahe.

La tige était entrée dans la région tempo­rale droite du cerveau, et elle est ressor­tie par le lobe fron­tal gauche, manquant ainsi de quelques milli­mètres un canal sanguin impor­tant. Six docteurs ont parti­cipé à la procé­dure, et Sanjay Bahe s’est fina­le­ment réveillé quelques heures après la fin de l’opé­ra­tion, sans aucun trau­ma­tisme crânien.

L’ou­vrier devrait sortir de l’hô­pi­tal à la fin de la semaine, pour profi­ter de sa survie « mira­cu­leuse ». 

« Le patient se porte bien et nous prenons soin de préve­nir toute ménin­gite », précise Pramod Giri.

Il s’agit en effet de l’une des compli­ca­tions les plus fréquentes « qui puissent arri­ver dans ce genre de cas ».

Source : CNN

https://www.ulyces.co/

Parole d’enfant ► Perdre la tête


 

Perdre la tête

 

Mise en situation : Pascal a reçu une roche d’une hauteur assez importante sur la tête, heureusement, son casque obligatoire à éviter le drame. Une petite blessure sur le front quand son casque a fendu, mais rien de sérieux.

Maman raconte la réflexion de Mlle :

– Je pense que Pascal a le cerveau cassé
– En tout cas, si tu avais pu de tête, je ne voudrais jamais que tu viennes dans ma chambre

Ana-Jézabelle, 4 ans/ 15 mars 2016

Témoignage: le scalp arraché lors d’un accident de travail


J’avais déjà vu cela dans un film d’horreur. Cela a dû être une dure épreuve, mais heureusement que la dame a pu avoir les meilleurs soins
Nuage

Témoignage: le scalp arraché lors d’un accident de travail

Témoignage: le scalp arraché lors d'un accident de travail

La femme a été prise en charge par un chirurgien réputé.Photo Fotolia

DALLAS, Texas – Une femme qui a été victime d’un horrible accident de travail a pu bénéficier d’une chirurgie lui permettant de vivre une vie pratiquement normale.

Reyna Gonzalez, 34 ans, travaillait comme journalière dans une entreprise de recyclage à Dallas, au Texas, lorsque le drame s’est joué le mois dernier.

Alors qu’elle pliait des boîtes qui passaient sur un convoyeur, sa queue de cheval s’est enroulée dans le tapis mécanique. Son scalp a été violemment arraché à plus de 70%.

Elle se dit chanceuse d’être en vie, et raconte la journée des horribles évènements.

«Je me suis souviens de m’être dit «ça y est, c’est ici que je vais mourir», a raconté la femme en entrevue à NBC News.

Elle se souvient simplement de la sensation de quelque chose qui lui tire la tête, et après tout est devenu noir.

«La première chose à quoi j’ai pensé ce sont mes filles. Je ne sais pas comment j’ai eu de la force, mais j’ai été capable de me pousser vers l’avant afin de m’éloigner du convoyeur», a raconté la femme.

Lorsqu’elle s’est sortie de l’étau des machines, ses collègues de travail, pétrifiés par la scène, la regardaient en couvrant leur visage avec leurs mains.

«J’ai alors touché ma tête, et la seule chose que je sentais, c’était mon crâne», se souvient Reyna.

UN PLASTICIEN À SON SECOURS

Elle a été amenée d’urgence au Methodist Dallas Medical Center, où le chirurgien plasticien, Paul Pierce, a pris son cas en charge.

Paul Pierce est spécialiste en rattachement des mains, des orteils ou des doigts coupés. Rien n’est à son épreuve.

«Lorsqu’on m’appelle, je sais habituellement que ce sont des blessures très sérieuses», a expliqué le médecin.

Le Dr Pierce a été en mesure de prendre son scalp arraché pour le recoudre sur le crâne de la femme.

Mercredi, Reyna avait rendez-vous avec le spécialiste pour un suivi. Elle devrait se remettre de ses blessures, et la cicatrisation se fait très bien.

Reyna se dit aujourd’hui très chanceuse, et sait que cet accident aurait pu être bien pire.

http://fr.canoe.ca/

En Chine, une incroyable greffe de main sur une cheville


C’est vraiment étrange comme procédé, mais si cela fonctionne et redonne au patient l’usage de sa main alors pourquoi pas, c’est comme la greffe du nez sur le front
Nuage

 

En Chine, une incroyable greffe de main sur une cheville

 

MÉDECINEComme pour cette histoire de nez qui pousse sur un front, il faut le voir pour le croire. Un jeune Chinois s’est vu greffer une main au niveau de la cheville afin de pouvoir la sauver, a rapporté le Daily Mail.

Victime d’un accident du travail le 10 novembre, Xie Wei perd sa main. Pris en charge par l’hôpital de Changsha dans la province du Hunan, les médecins estiment pouvoir sauver sa main mais pas dans l’immédiat. En effet, son bras abîmé par l’accident doit d’abord être soigné.

Mais que faire du membre détaché pendant ce temps? Pour éviter que la main de Xie Wei ne « meurt », l’équipe soignante décide de la greffer sur sa cheville.

Cette incroyable greffe était évidemment temporaire. Le 10 décembre, un mois tout juste après son accident, Xie Wei a été opéré à nouveau et sa main a retrouvé sa place originale (voir photo ci-dessous). Si le jeune homme doit encore subir plusieurs interventions, il devrait retrouver pleinement l’usage de sa main selon les médecins plutôt confiants.

greffe main

 

main

http://www.huffingtonpost.fr/