Certains systèmes informatiques touchés par un « bogue de l’an 2020 »


On a beaucoup parlé du bogue de l’an 2000 et rien ne s’est vraiment passé. Surprise !!! L’année 2020 lui a provoqué quelques bogues. Heureusement, c’est moins pire de ce qui avait été annoncé pour celui de 2000. Par contre, il semble que certains appréhendaient que le problème réagirait plus tard. Ils ont choisi une méthode rapide en pensant que de toute manière les problèmes n’existeraient plus en 2020… Erreur !
Nuage


Certains systèmes informatiques touchés par un « bogue de l’an 2020 »

Conceptualisation de l'année 2020 avec des nombres binaires.

Des mesures mises en place par certaines équipes de développement pour éviter le bogue de l’an 2000 l’ont simplement repoussé de 20 ans.

PHOTO : GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO / JACKIE NIAM

Radio-Canada

Au tournant du millénaire, on annonçait une catastrophe informatique communément appelée « le bogue de l’an 2000 », parce que plusieurs systèmes n’étaient pas programmés pour passer à un nouveau siècle

Outre quelques changements d’année indésirables où l’on passait de 1999 à 1900, rien de trop grave ne s’était finalement produit. Toutefois, certaines des mesures mises en place pour éviter le bogue de l’an 2000 l’ont simplement repoussé de 20 ans.

Ce que certaines personnes ont baptisé « le bogue de l’an 2020 » (ou Y2K20 en anglais) est loin d’être généralisé, mais certains problèmes techniques liés à ce changement de décennie ont été rapportés dans divers médias.

Les parcomètres de la ville de New York ont par exemple tous arrêté d’accepter les paiements électroniques lorsque minuit a sonné dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Au moment d’écrire ces lignes, la Ville s’affaire toujours à mettre à jour les systèmes informatiques de ces parcomètres un à un afin qu’ils redeviennent fonctionnels.

Le passage à l’an 2020 a aussi paralysé une partie de la flotte de trains du métro de Hambourg, en Allemagne. Les problèmes sont maintenant réglés, mais selon plusieurs médias allemands, leurs systèmes informatiques n’étaient pas programmés pour changer de décennie.

Les serveurs du jeu vidéo de lutte WWE 2K20 ont aussi arrêté de fonctionner le 1er janvier. L’éditeur du jeu, 2K Games, a remédié à la situation en moins de 24 heures.

Mais pourquoi ce bogue survient-il?

En gros, certaines des solutions mises en place par des équipes de développement pour éviter le bogue de l’an 2000 étaient des bombes à retardement. L’une d’entre elles, surnommée « la méthode de l’année pivot », consistait à modifier l’année de référence pour un nouveau siècle.

Certaines équipes de développement ont donc choisi l’année à deux chiffres « 20 » (pour 2020) comme année de référence. Concrètement, cela veut dire que les années se terminant par les chiffres « 00 » à « 19 » sont interprétées comme faisant partie du 21e siècle, tandis que celles se terminant par les chiffres « 20 » à « 99 » appartiennent au siècle précédent.

Greg Sternberg, un développeur et consultant en informatique qui a travaillé avec plusieurs entreprises financières pour empêcher le bogue de l’an 2000, explique au site spécialisé ZDNet que la méthode de l’année pivot était quelque peu répandue dans l’industrie à l’époque.

On me disait souvent qu’il n’y avait pas de chance que le programme roulerait encore en 2020. C’est vrai dans bien des cas, mais plusieurs programmes sont restés en place beaucoup plus longtemps qu’initialement prévu, relate Greg Sternberg. 

Ces décisions à court terme étaient peut-être la solution la plus rapide à l’époque. […] Mais [les solutions rapides] finissent habituellement par nous rattraper.

La majorité des entreprises ont toutefois choisi de complètement réécrire le code de leurs systèmes plutôt que d’avoir recours à la méthode de l’année pivot. C’était une technique plus laborieuse, mais qui entraîne bien moins de conséquences négatives.

Nombreux autres incidents liés au bogue de l’an 2020 ont été rapportés par divers médias ces derniers jours. On pense entre autres aux caisses enregistreuses fabriquées par l’entreprise polonaise Novitus, qui ne sont toujours pas capables d’imprimer de factures en raison d’un problème avec leur horloge.

https://ici.radio-canada.ca

3 réponses à “Certains systèmes informatiques touchés par un « bogue de l’an 2020 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s