Attention aux angles morts des chasse-neiges


L’hiver, on voit beaucoup des chasse-neiges sur les routes du Québec. Ce n’est pas parce qu’ils sont plus gros et plus haut qu’ils peuvent tout voir. Les chasse-neiges ont des angles morts assez important et les automobilistes ainsi que les piétons doivent aussi en tenir compte
Nuage
 


Attention aux angles morts des chasse-neiges

Le tapis rouge représente les angles morts d'un chasse-neige.

Le tapis rouge représente les angles morts d’un chasse-neige.

PHOTO : RADIO-CANADA / JEAN-LUC BLANCHET

Radio-Canada

Le ministère des Transports et la Société d’assurance automobile du Québec invitent les citoyens à faire attention aux angles morts des véhicules de déneigement. Ils ont organisé une activité de sensibilisation à ce sujet mercredi, à Cacouna.

Les véhicules de déneigement ont des angles morts à l’avant, sur les côtés et à l’arrière. Les angles morts sont encore plus grands lorsque les équipements du chasse-neige sont déployés.

Le ministère des Transports a montré l’ampleur de ces angles morts avec des tapis rouges tout autour d’un chasse-neige. L’objectif était de faire comprendre aux automobilistes à quel point la visibilité est limitée au volant d’un véhicule de déneigement.

La vision d'un déneigeur à l'intérieur d'un chasse-neige.

La vision d’un déneigeur à l’intérieur d’un chasse-neige

PHOTO : RADIO-CANADA / JEAN-LUC BLANCHET

Peu d’automobilistes sont conscients de cette réalité. Un ancien opérateur de chasse-neige, Alexandre Paradis, explique qu’il pouvait vivre jusqu’à quatre situations dangereuses par jour lorsqu’il était sur la route en raison du comportement des automobilistes.

Les personnes qui se tiennent trop près en arrière, on ne voit quasiment plus l’auto. Sur les côtés aussi, ceux qui longent de très près le camion. Alexandre Paradis, ancien opérateur de chasse-neige

Pour limiter les risques à l’approche d’un véhicule de déneigement, les contrôleurs routiers recommandent de réduire sa vitesse et de garder une bonne distance avec les chasse-neiges pour qu’ils soient en mesure de faire leurs manœuvres.

Ils conseillent aussi de se placer dans un endroit visible pour le conducteur et non dans un de ses angles morts, explique le lieutenant-coordonnateur provincial aux communications pour Contrôle routier Québec, Jonathan Beauvais.

C’est de s’installer dans des endroits où le conducteur a la possibilité de les voir.Jonathan Beauvais, lieutenant-coordonnateur provincial aux communications pour Contrôle routier Québec

En tout, 125 véhicules de déneigement circulent sur les routes du Bas-Saint-Laurent pendant l’hiver. Depuis 2016, dans la région, le ministère des Transports a répertorié sept collisions avec des chasse-neige qui ont fait des blessés.

Avec les informations d’Édith Drouin

https://ici.radio-canada.ca/

4 réponses à “Attention aux angles morts des chasse-neiges

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s