Une erreur de Donald Trump propulse une entreprise de Calgary


Pour une fois, une erreur de Donald Trump a été positive, bon peut-être pas pour les Américains, mais pour les Canadiens plus précisément à Calgary. Son lapsus a fait une publicité gratuite pour une entreprise de chaussettes fusées et comme c’est le temps des fêtes, il y a plus de vente et une paire de chaussettes de vendue, l’entreprise donne 3 paires à des organismes de charité. Sacré président, il a réussit quand même a faire un peu de bien à son insu
Nuage


Une erreur de Donald Trump propulse une entreprise de Calgary

Donald Trump en gros plan.

Le président Trump lors d’un point de presse à la Maison-Blanche.

PHOTO : ASSOCIATED PRESS / ANDREW HARNIK

Radio-Canada

Un lapsus du président américain Donald Trump, mardi soir, a profité à une petite entreprise de chaussettes de Calgary.

Alors qu’il s’adressait à une foule rassemblée à Boca Raton, en Floride, le président américain a voulu dire que les États-Unis avaient établi un autre record boursier, mais au lieu de parler du stock market [marché boursier], il a plutôt parlé de sock rocket [chaussette fusée].

Sur les médias sociaux, les internautes se sont bien amusés de l’erreur et l’expression #sockrocket est rapidement devenue tendance sur le réseau social Twitter.

À Calgary, l’entreprise Sock Rocket a aussi profité de la méprise. Cette compagnie vend des chaussettes avec des motifs colorés depuis plus de trois ans.

Tommy Zizian est le fondateur de l’entreprise. « J’ai trouvé ça drôle », dit-il.

Le mot-clic sockrocket existait avant ça, mais c’est certain que ça lui a donné un élan. Nous avons eu plus de publicité en une journée que depuis notre création, il y a trois ans! Tommy Zizian, fondateur de Sock Rocket

Nous avons envoyé un message à Donald Trump le remerciant de la publicité gratuite et lui demandant d’acheter des chaussettes.

Tommy Zizian ajoute qu’il a reçu plus de commandes venant des États-Unis depuis l’incident.

Avec Noël, c’est vraiment arrivé au moment parfait, dit-il.

Pour chaque paire achetée, l’entreprise donne trois paires de chaussettes à des organismes de charité comme Centraide.

Tommy Zidian est heureux de savoir que ces organismes profiteront aussi de cette erreur.

Avec les informations de l’émission Eye Opener

https://ici.radio-canada.ca/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s