Des archéologues "redonnent vie" à une chasseuse-cueilleuse morte il y a 7000 ans en Suède


Une autre reconstruction d’un visage d’une femme qui aurait véçu, il y a 7 000 ans. Elle était chasseuse-cueilleuse et probablement un membre important du groupe. Contrairement aux autres, elle aurait été enterré en position assise avec certains objets … Les archéologues ont apprit beaucoup plus sur les chasseurs-cueilleurs, et cela changer certaines idées qu’ils se faisaient sur eux.
Nuage


Des archéologues « redonnent vie » à une chasseuse-cueilleuse morte il y a 7000 ans en Suède


Des archéologues Des archéologues ont reconstruit l’apparence d’une chasseuse-cueilleuse à partir de ses ossements vieux de 7000 ans.© Gert Germeraad/Trelleborgs Museum

Par Emeline Férard

En Suède, des archéologues sont parvenus à « ramener à la vie » une chasseuse-cueilleuse morte il y a 7.000 ans. A partir de ses ossements découverts dans les années 1980, ils ont reconstruit son visage ainsi que son corps, livrant un remarquable aperçu de ce à quoi elle ressemblait.

Après Hilda, la femme druide de l’âge du fer et SK125, l’Ecossais de 600 ans, c’est au tour d’une chasseuse-cueilleuse de « revenir à la vie ». En Suède, des archéologues ont utilisé les ossements de cette femme morte il y a 7.000 ans afin de reconstruire son apparence. Le modèle d’un réalisme remarquable vient d’être dévoilé dans le cadre d’une exposition qui a ouvert ses portes au Trelleborgs Museum.

Les ossements de la chasseuse-cueilleuse ont été mis au jour dans les années 1980 sur le site de Skateholm, à proximité de Trelleborg. Ce lieu reste à ce jour l’un des plus grands ensembles de tombes de la période mésolithique identifiés en Scandinavie. Plus de 80 sépultures, remontant à entre 5500 et 4600 avant notre ère, y ont été découvertes.

Parmi elles, les archéologues ont révélé différents types de tombes. Certains défunts avaient été inhumés par deux, d’autres avec des chiens. Ce n’était pas le cas de la chasseuse-cueilleuse mais sa sépulture nommée Burial XXII a montré une autre particularité qui n’a pas manqué d’intriguer : son corps avait été placé en position assise.

Le squelette de la chasseuse-cueilleuse dans la tombe « Burial XXII » sur le site de Skateholm en Suède. – Trelleborgs Museum

Les spécialistes ont alors décidé d’excaver la défunte sous la forme d’un seul bloc transféré dans leurs laboratoires pour de plus amples analyses.

« Cela pourrait être la tombe la plus difficile que nous ayons excavée à Skateholm », a raconté Lars Larsson, professeur d’archéologie de l’Université de Lund interrogé par le National Geographic.

Reconstruire un visage à partir d’un crâne

Les examens menés sur les ossements ont révélé notamment que la femme mesurait un peu plus de 1,50 mètre et avait entre 30 et 40 ans lorsqu’elle est morte. Restait encore à déterminer ce à quoi elle ressemblait. C’est l’archéologue et artiste Oscar Nilsson, spécialiste des reconstructions de visages du passé, qui s’est attaqué à ce défi.

Dans un premier temps, il a examiné le crâne de la défunte et créé une réplique en trois dimensions, modelé à la main en prenant en compte son origine, son sexe et son âge. Il a ensuite reconstruit le visage muscle par muscle, cartilage par cartilage avant d’y ajouter de la peau, des cheveux, etc. Le corps lui, a été conçu en silicone et placé en position assise, en respectant la taille de la femme.

La reconstruction réalisé par Oscar Nilsson de dos et de face de la chasseuse-cueilleuse vieille de 7000 ans. – Gert Germeraad/Trelleborgs Museum

La reconstitution montre ainsi la chasseuse-cueilleuse assise en tailleur, vêtue d’un collier de plumes, de peaux et d’une ceinture faites de dents. Pour la couleur de la peau et des yeux, l’artiste s’est basé sur les analyses génétiques d’autres ossements de Skateholm qui ont confirmé les hypothèses sur les populations européennes du Mésolithique. A savoir que les individus avaient la peau sombre et les yeux clairs.

Toutefois, Oscar Nilsson a laissé parler son imagination et son interprétation pour certains aspects et notamment les expressions intenses attribuées à la Suédoise.

« Je fais rarement des reconstructions qui ont autant de personnalité. Mais c’est une personnalité », a-t-il confié au National Geographic.

 On ignore le rôle de la chasseuse-cueilleuse dans son groupe mais des détails ont suggéré qu’elle n’était pas n’importe qui.

Sa tombe est en effet apparue particulièrement ornée comparée aux autres, notamment avec les cornes sur lesquelles la défunte était assise

« On peut interpréter ces éléments de nombreuses façons mais à mes yeux, c’est sans aucun doute une chaman […] De toute évidence, c’était une personne d’une grande importance et d’une grande dignité », a-t-il jugé.

Des chasseurs-cueilleurs par choix ?

Si cette théorie reste à confirmer, les sépultures de Skateholm, de même que d’autres sites mésolithiques de la région, ont permis d’en apprendre plus sur les chasseurs-cueilleurs de l’époque. Elles ont notamment révélé que ces communautés semblaient avoir continué de prospérer près d’un millénaire après l’apparition de l’agriculture sur le continent européen autour de 9000 avant notre ère.

D’après Lars Larsson, certaines tombes contenaient des ressources suggérant que les chasseurs-cueilleurs réalisaient peut-être des échanges avec les communautés agricoles de l’Europe. Autant d’observations qui tendent à bousculer la croyance selon laquelle l’isolation géographique serait responsable de l’arrivée tardive de l’agriculture dans les régions scandinaves. Il pourrait ainsi plutôt s’agir d’un choix.

« Les gens ont tendance à penser que les chasseurs-cueilleurs étaient des humains non civilisés », a commenté l’archéologue au National Geographic, « mais pourquoi aurait-il voulu passer à l’agriculture alors qu’ils avaient déjà une bonne situation en chassant, en cueillant et en pêchant ? »

https://www.geo.fr/

2 réponses à “Des archéologues "redonnent vie" à une chasseuse-cueilleuse morte il y a 7000 ans en Suède

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s