Le Saviez-Vous ► Yasuke, le mystérieux samouraï africain


Au XVI, au Japon, tout le monde, se presse pour voir l’étranger. Il vient d’Afrique et il est noir comme le charbon. Il est le premier noir avoir été un samouraï. Il est raconté dans un livre pour enfant au Japon, alors qu’en Occident des livres lui sont dédiés et bien sûr l’industrie cinématographique aussi.
Nuage


Yasuke, le mystérieux samouraï africain

En quelques mois, Yasuke est élevé au rang de samouraï par le seigneur féodal Oda Nobunaga. | Yatheesh Gowda via Pixabay

En quelques mois, Yasuke est élevé au rang de samouraï par le seigneur féodal Oda Nobunaga. | Yatheesh Gowda via Pixabay

Repéré par Odile Romelot

Repéré sur BBC

En 1579, des Japonais se ruent pour voir cet Africain débarquer à Kyoto. Ils n’imaginent pas qu’il deviendra le premier samouraï noir.

Le premier samouraï né à l’étranger s’appelait Yasuke, il mesurait environ 1 mètre 90, et sa peau était «noire comme du charbon de bois», ainsi que le rapporte un autre samouraï, Matsudaira Letada. Son arrivée à Kyoto en 1579 ne passa pas inaperçue. Des mouvements de foule pour l’apercevoir firent même plusieurs morts, selon l’écrivain et historien Lawrence Winkler.

Difficile d’imaginer qu’au XVIe siècle, un homme originaire d’Afrique a pu atteindre le rang de samouraï sous le règne d’Oda Nobunaga. Certains affirment qu’il a été capturé au Mozambique en tant qu’esclave, d’autres soulignent qu’il n’aurait jamais pu devenir samouraï en si peu de temps sans avoir été un talentueux guerrier auparavant. Une chose est sûre, Yasuke était un homme exceptionnel.

Il serait arrivé au Japon avec un jésuite italien nommé Alessandro Valignano. Sa maîtrise rudimentaire du japonais, sa taille et sa couleur de peau ont suscité la curiosité d’Oda Nobunaga, un puissant seigneur féodal du XVIe siècle. Selon Thomas Lockley, auteur d’un livre consacré au parcours du samouraï noir, Yasuke a séduit le seigneur grâce à ses talents d’orateur et ses contes d’Afrique et d’Inde.

Un samouraï reconnu

À la différence des jésuites, Yasuke n’était pas là pour convertir les Japonais, ce qui a facilité son intégration. Il s’intéressait à la lutte et aux arts martiaux, comme Nobunaga. Ce dernier valorisait la discipline et l’intelligence, selon Floyd Webb, coproducteur d’un documentaire consacré à Yasuke en cours de préparation. À ses côtés, le guerrier africain est rapidement devenu un samouraï à qui les plus grands honneurs étaient accordés. Invité à la table de Nobunaga, il était également autorisé à porter deux sabres et s’était vu confier la lance du seigneur.

Cette amitié a conduit les deux hommes à combattre ensemble à de nombreuses occasions, jusqu’au suicide (seppuku) de Nobunaga après la trahison de l’un de ses généraux, Akechi Mitsuhide. La trace de Yasuke se perd peu de temps après. Il se peut qu’il ait retrouvé une mission jésuite et qu’il ait quitté le Japon, mais impossible de le savoir avec certitude.

Les parts d’ombre qui entourent la vie de Yasuke ont nourri sa légende. Il est aujourd’hui connu des Japonais grâce à un livre pour enfants écrit par Kurusu Yoshio, Kuro-suke. En Occident, son histoire a été remise au goût du jour avec la parution de plusieurs livres à son sujet. Il inspire aussi des cinéastes aux États-Unis où deux films lui seront consacrés. L’un d’entre eux verra l’acteur Chadwick Boseman incarner le samouraï noir Yasuke.

http://www.slate.fr/

Une réponse à “Le Saviez-Vous ► Yasuke, le mystérieux samouraï africain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s