Après un tragique acci­dent de voiture, il reçoit une greffe du visage histo­rique


Robert Chelsea a eu un accident de voiture causé par un chauffeur ivre. Il a été complètement défiguré. La première fois qu’on lui a proposé une greffe du visage, il a refusé et pour cause, le donneur était blanc. Puis un autre donneur, un afro-africain lui a été offert. Il est le 15e aux États-Unis à recevoir un greffe facial, mais le premier afro-américain à recevoir une transplantation complète du visage et aussi le plus vieux.
Nuage


Après un tragique acci­dent de voiture, il reçoit une greffe du visage histo­rique


Crédits : Time Maga­zine

par  Adrien Gingold

Il y a six ans, Robert Chel­sea a été complè­te­ment défi­guré et brûlé au troi­sième degré sur plus de la moitié de son corps suite à un tragique acci­dent de voiture. Cette semaine, il est retourné chez lui suite à une trans­plan­ta­tion faciale complète histo­rique, relate le maga­zine Time.

Après avoir eu des ennuis méca­niques avec sa voiture, Robert Chel­sea s’était garé en bordure de cette route de Los Angeles. Il a alors été violem­ment percuté par un chauf­fard ivre, puis brûlé par la voiture en feu. Ce n’est qu’en 2018 qu’on a proposé une trans­plan­ta­tion faciale à Robert Chel­sea, qui a décliné l’offre : il est afro-améri­cain, et on lui propo­sait la peau d’un donneur blanc.

Un an plus tard, les méde­cins ont enfin trouvé une méla­nine corres­pon­dant à celle de l’ac­ci­denté. Et en juillet dernier, Robert Chel­sea est ainsi devenu le premier patient noir à rece­voir une greffe faciale complète – mais aussi le plus vieux, à 68 ans. Selon l’éta­blis­se­ment, un autre patient noir avait reçu, en 2007, à Paris, une greffe partielle du visage.

Sa greffe aura néces­sité en tout une tren­taine d’opé­ra­tions, 16 heures et le travail de 45 méde­cins, infir­mières, anes­thé­sistes et cher­cheurs.

Après une longue conva­les­cence, Robert Chel­sea, très ému et éprouvé, a enfin pu rentrer chez lui :

« Que Dieu bénisse le donneur et sa famille qui ont choisi de faire don de ce précieux cadeau et de me donner une seconde chance. Les mots ne peuvent décrire comment je me sens. Je suis submergé de grati­tude. »

Robert Chel­sea espère que son expé­rience fera réflé­chir sur le don d’or­ganes, et notam­ment au sein de la commu­nauté afro-améri­caine. Robert Chel­sea est devenu le quin­zième patient à rece­voir une trans­plan­ta­tion faciale aux États-Unis.

Source : Time

https://www.ulyces.co/

4 réponses à “Après un tragique acci­dent de voiture, il reçoit une greffe du visage histo­rique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s