Incroyable : la fourmi la plus rapide au monde frôle le mètre par seconde !


Des fourmis sont des petites bêtes extraordinaires. Une espèce, celle des fourmis argentée saharienne ont la particularité de se déplacer rapidement. Elles parcourent l’équivalent de 108 fois, la longueur de leur corps à une vitesse de 1.300 m/s. On dirait qu’elles galopent sur le sable.
Nuage


Incroyable : la fourmi la plus rapide au monde frôle le mètre par  seconde !



Nathalie Mayer
Journaliste

Les fourmis argentées sahariennes (Cataglyphis bombycina) sont des fourmis un peu particulières. D’abord, parce qu’elles vivent dans un milieu extrêmement aride. Et parce qu’elles semblent aimer ça. Ensuite parce qu’elles atteignent, en courant dans le sable chaud, des vitesses assez folles.

Des chercheurs les ont mesurées cavalant à pas moins de 0,855 m/s et balançant pour se faire leurs minuscules jambes à une vitesse record allant jusqu’à 1.300 m/s ! C’est environ 108 fois la longueur de leur propre corps parcouru chaque seconde. Et cela propulse Cataglyphis bombycina en tête des fourmis les plus rapides du monde.

En filmant ces fourmis ultrarapides, les chercheurs ont observé qu’elles avaient la capacité, pour accélérer autant, de quadrupler la longueur de leurs foulées et de synchroniser leurs mouvements pour courir ainsi au galop alors que chaque patte ne touche le sol que pendant 7 millisecondes à chaque appui. Reste à étudier leur musculature, car cette étonnante vitesse semble venir flirter avec leurs limites physiologiques.

Des chercheurs ont mesuré la vitesse de course des fourmis argentées sahariennes. Ce sont les fourmis les plus rapides du monde. © Philtheanimalfriend, YouTube

Des chercheurs ont mesuré la vitesse de course des fourmis argentées sahariennes. Ce sont les fourmis les plus rapides du monde. © Philtheanimalfriend, YouTube

https://www.futura-sciences.com/

5 réponses à “Incroyable : la fourmi la plus rapide au monde frôle le mètre par seconde !

  1. Quelle agilité. Je pencherais à une réflexion personnelle, liée à la chaleur du sable et à ce que ces mini mini pattes testent le moins de temps possible en contact avec cette chaleur. J’adore le monde des fourmis après avoir lu le premier tome de Bernard Werber qui nous en apprend à ce sujet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s