Indonésie : des termites réduisent en miettes son petit pactole


Un mois de salaire englouti par des termites. Si on ne fait pas confiance aux banques, mettre de l’argent dans un sac en papier, n’est pas la meilleure solution.
Nuage


Indonésie : des termites réduisent en miettes son petit pactole


Par LePoint.fr

Les insectes ont dévoré des billets cachés chez la grand-mère d’une habitante de Jakarta. La banque a refusé d’en remplacer une bonne partie, raconte le « Jakarta Post ».

Mettre son argent ailleurs qu’à la banque peut se révéler risqué. C’est ce qu’a appris à ses dépens une Indonésienne, comme le relate le Jakarta Post. Putri Buddin, 23 ans, a publié sur Twitter la photo d’une énorme liasse de billets particulièrement abîmés. Elle accuse des termites de les avoir dévorés alors qu’ils étaient cachés dans une armoire chez sa grand-mère à Jarkata.

Elle raconte avoir donné 3 millions de roupies (environ 200 euros) il y a plusieurs années à son aïeule. Soit un peu moins que le salaire minimum mensuel actuel à Jakarta, la capitale du pays, si on en croit le journal indonésien : il a été fixé à 3,9 millions de roupies (environ 250 euros) cette année.

« Elle m’a dit qu’elle ne voulait pas les utiliser, alors, j’ai mis cet argent dans l’armoire. Je lui ai dit que, si elle en avait besoin, elle pourrait en prendre un peu », raconte la jeune femme.

Un mois de salaire minimum à la poubelle

Au fil des années, la personne âgée va ajouter de l’argent à cette cagnotte. Le pécule atteint 10 millions de roupies, soit environ 640 euros, au moment de son décès cette année. Une jolie somme d’argent… dont une grande partie est en miettes.

« Il y avait deux liasses de billets. Une était dans un sac en papier, l’autre dans un sac en plastique. J’ai jeté le sac en papier, parce que c’était devenu un nid de termites », raconte Putri Buddin.

Elle a réussi à rassembler 5,4 millions de roupies (environ 350 euros), restées intactes, et a rapporté le reste à la Banque d’Indonésie. Son objectif : faire remplacer les billets rendus inutilisables par l’appétit des insectes. Mais elle va vite déchanter : la Banque n’a accepté de remplacer que 1,05 million de roupies (environ 65 euros). Comme si cela ne suffisait pas, le porte-parole de la Banque d’Indonésie explique au Jakarta Post que les autres billets endommagés ne pourront pas être utilisés pour des transactions.

En effet, pour être remplacés ou utilisés, les billets abîmés doivent être intacts à au « moins 67 % », selon la Banque, se désole la jeune femme. L’équivalent d’un peu plus d’un mois de salaire minimum devra donc être jeté à la poubelle. Le journal indonésien ne précise pas si la jeune femme a développé une aversion pour les termites – ou pour les banquiers – après cette histoire…

https://www.lepoint.fr/

3 réponses à “Indonésie : des termites réduisent en miettes son petit pactole

  1. Les termites avaient une grosse faim. Plus sérieusement, je n’ose imaginer le choc.

    Je reste focaliser sur : 10 millions de roupies, soit environ 640 euros ! Ils ont une monnaie excessivement faible…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s