Floride: un virus potentiellement mortel transmis par les moustiques détecté


Un autre virus transmit par les moustiques inquiète les autorités de la Floride. Il semble que ce sont les poules qui sont généralement affectés sans pour autant souffrir des symptômes, mais pour l’être humain, ce virus peut lui être fatal ou du moins développer des troubles neurologiques.

Nuage


Floride: un virus potentiellement mortel transmis par les moustiques détecté


Les autorités sanitaires floridiennes ont avisé la population locale de la présence accrue de l’encéphalite équine de l’Est (EEE).

  • Par Amélie Hubert-Rouleau

Selon les informations de CNN, les autorités sanitaires du comté d’Orange, en Floride, ont averti la population la semaine dernière de la présence accrue d’un virus potentiellement mortel qui se transmet par l’entremise des moustiques, l’encéphalite équine de l’Est (EEE).

Des tests effectués sur des poulets ont révélé que plusieurs d’entre eux ont été infectés par le virus qui, lorsque transmis à l’être humain, peut déclencher une infection et une enflure du cerveau. Les poulets, des «sentinelles», sont des «volailles qui sont régulièrement testées pour le virus du Nil et le EEE». Ils sont disposés dans des zones où l’on soupçonne la présence des virus en question et on leur prélève des échantillons de sang régulièrement. Leur sang peut «montrer la présence de la maladie, mais ils ne souffrent pas des effets du virus».

Dans son communiqué, le comté a donc indiqué que «le risque de transmission à l’homme a augmenté». 

Bien que la maladie soit rare – environ sept cas sont signalés aux États-Unis chaque année -, les symptômes peuvent néanmoins être sérieux, voire fatals. Environ 30% des gens qui contractent la maladie décèdent, selon le Centre américain de contrôle et de prévention des infections. Les autres peuvent développer des troubles neurologiques importants.

Les personnes qui ont contracté la maladie développent des symptômes environ 4 à 10 jours après avoir été piquées par un moustique infecté. Parmi ceux-ci, on compte l’apparition soudaine de maux de tête, une forte fièvre, des frissons, des vomissements et dans les cas plus graves, des convulsions et un coma.

Les autorités recommandent aux gens de drainer l’eau stagnante autour de leur maison, de bien se couvrir la peau avec des vêtements ou des produits répulsifs et d’utiliser des moustiquaires pour couvrir les portes et les fenêtres.

https://quebec.huffingtonpost.ca/

2 réponses à “Floride: un virus potentiellement mortel transmis par les moustiques détecté

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s