Vieillir


Nous vieillissons tous, pourtant, les années ne parait pas les mêmes sur une personne à une autre. Les émotions difficiles s’incrustent sur notre âge qui pourrait faire peser le poids des années plus lourd que sur d’autres personnes.
Nuage


Vieillir


Ce sont pas les années qui font vieillir une personne, mais les chagrins


Mouna Hamza

Cette photographe fait poser des couples de personnes âgées comme de jeunes amoureux


Je trouve ces photos magnifiques, de la romance chez de vieux couples est aussi beau, sinon plus, que chez les couples plus jeunes. Ce sont les années, les rides, les bons et mauvais jours qui ont uni ces personnes pour la vie.
Nuage


Cette photographe fait poser des couples de personnes âgées comme de jeunes amoureux

Un couple s'apprête à

SUJATA SETIA/BUT NATURAL PHOTOGRAPHYUn couple s’apprête à s’embrasser.


Sujata Setia immortalise l’amour et la romance qui animent des couples vivant ensemble depuis plusieurs décennies.

  • La photographe Sujata Setia parcourt le monde, animant des ateliers photo pour étudiants en Irlande ou à Dubaï. Peu importe où elle se trouve, elle demande à des couples d’aînés mariés depuis longtemps de poser comme modèles pour ses étudiants. 

«Laissez-nous prendre des photos de style ″nouveaux mariés″ et vous pourrez les garder», propose-t-elle à ces couples.

«Qui, nous? Mais pourquoi?» demandent-ils, habituellement.

«C’est une surprise pour eux: ils ne s’imaginent pas que quelqu’un va leur demander de faire des photos de nouveaux mariés à 80 ans», a confié Sujata Setia au HuffPost. 

Le résultat est beau, émouvant. Les scènes sont immortalisées avec cette lumière caractéristique de l’oeuvre de Sujata Setia, qui donne presque l’impression de contempler une toile. (Elle a aussi photographié des grands-parents avec leurs petits-enfants.)

La photographe, basée à Londres, admet qu’elle doit habituellement convaincre les couples d’agir en nouveaux mariés – à tout le moins, au début.

«Je leur demande de se tenir la main, de s’embrasser. Les couples commencent toujours par rire, surtout les hommes. Les séances sont toujours remplies de rires parce que, finalement, les deux n’arrêtent pas de glousser.»

Les séances photo sont toujours remplies de rires, selon Sujata

SUJATA SETIA/BUT NATURAL PHOTOGRAPHYLes séances photo sont toujours remplies de rires, selon Sujata Setia.

Éventuellement, la gêne initiale du couple se transforme en moments véritablement romantiques – parfois même un peu trop romantiques. Lors d’un récent voyage en Irlande, la photographe a dû demander au couple qu’elle immortalisait de ralentir la cadence des baisers.

«La météo était complètement folle, ce jour-là. Il y avait de la pluie et des orages, et le couple gelait. Mais la femme n’arrêtait pas d’embrasser son mari, raconte Sujata Setia. J’ai dû littéralement crier: ″Mary, pouvez-vous arrêter d’embrasser votre mari, je dois prendre des scènes différentes!″»

Pour voir plus de photos romantiques signées Sujata Setia, vous pouvez voir ci-dessous ou encore visiter sa page Instagram pour prendre connaissance du reste de son oeuvre.

  • Sujata Setia/But Natural Photography

  • Sujata Setia/But Natural Photography

  • Sujata Setia/But Natural Photography

  • Sujata Setia/But Natural Photography

  • Sujata Setia/But Natural Photography

  • Sujata Setia/But Natural Photography

  • Sujata Setia/But Natural Photography

  • Sujata Setia/But Natural Photography

  • Sujata Setia/But Natural Photography

  • Sujata Setia/But Natural Photography

  • Sujata Setia/But Natural Photography

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

https://quebec.huffingtonpost.ca/

Le Saviez-Vous ► L’hypertoilettage chez le chat : causes, conséquences et traitement


Le toilettage du chat est un acte important. Cela lui permet d’enlever toute odeur qui pourrait trahir sa présence. Pour un prédateur, c’est capital. Quand le toilettage devient excessif, cela est un problème. Il s’agit d’une dermatite idiopathique. Même guérit, il est possible d’avoir des rechutes. Il faut donc savoir ce qui stresse l’animal pour mieux contrôler ce comportement.
Nuage


L’hypertoilettage chez le chat : causes, conséquences et traitement

Qui n’a jamais vu son chat se lécher, plus ou moins frénétiquement, pendant de longues minutes ? Si ce comportement est normal, l’hypertoilettage du chat peut être la conséquence d’un trouble psychique qui mérite l’attention d’un vétérinaire.

Le chat est très consciencieux avec le toilettage. Ainsi, la moindre caresse de la part d’un humain entraîne une séquence de nettoyage immédiate.

En effet, le chat est un grand prédateur et il ne peut se permettre d’être trahi par des odeurs qui résisteraient dans son pelage.

Pour cela, plusieurs fois par jour, le chat retire chaque particule olfactive capable de trahir sa présence.

Jusque là, rien d’anormal me direz-vous, mais… il y a toujours un mais !

L’hypertoilettage du chat : quand le toilettage devient excessif

Parfois, ce toilettage tourne à l’obsession, le chat semble incapable de stopper. On peut même trouver des zones complètement dépilées. C’est ce qu’on appelle l’hypertoilettage chez le chat.

S’il n’a pas de parasites ni d’allergie, il s’agit d’une alopécie anxiogène, aussi appelée dermatite idiopathique et c’est loin d’être anodin ! Évidemment, un traitement vétérinaire calmera temporairement les choses, mais dès l’arrêt, la rechute ne tardera pas.

L'hypertoilettage chez le chat : causes, conséquences et traitement

Les causes de l’hypertoilettage chez le chat

Alors, pourquoi mon chat se met à avoir un comportement obsessionnel de la sorte, quitte à se mettre à sang ?

Souvent, cela provient d’un stress invisible pour nous. Si le chat mange, joue, ronronne normalement, sa façon de faire partir l’excès de stress se trouvera dans le léchage. Cela le calme, le réconforte et lui permet de penser à autre chose. Et la prochaine fois qu’il se retrouvera oppressé, il se léchera à l’excès à nouveau.

Le chat cache ses émotions dans l’hypertoilettage, car il ne faut jamais laisser transparaître ce que l’on ressent quand on est un chat. Malgré tout, il faut bien extérioriser la frustration et le stress engrangés dans la journée. En temps normal, le quart d’heure de folie suffit. Mais si la charge est trop importante, ce dérivé qu’est l’hypertoilettage du chat devient un moyen de parvenir à ses fins sans en avoir l’air !

Comment soigner l’hypertoilettage du chat ?

Le seul moyen d’en venir à bout réside en une consultation avec un ou une comportementaliste du chat qui décryptera ce qui le perturbe au point de se mutiler gravement, et vous permettra de trouver des solutions rapides et à long terme pour éviter que cela ne perdure.

Eh oui, si le vétérinaire est le médecin généraliste de votre chat, le comportementaliste lui, est son psychologue clinicien. Ne vous trompez pas d’interlocuteur !

https://wamiz.com/

Le réchauffement climatique rendrait les animaux de plus en plus petits


Les gros animaux supportent mieux le froid. En ces temps de changements climatiques, ceux qui pourront s’acclimater seront probablement plus légers. C’est ce qu’ils ont constater chez les oiseaux.
Nuage


Le réchauffement climatique rendrait les animaux de plus en plus petits

Des chercheurs ont observé qu’en Afrique du Sud, les bergeronnettes à longue queue deviennent plus petites en réponse au réchauffement climatique. © Derek Keats, Flickr, CC by-2.0

Des chercheurs ont observé qu’en Afrique du Sud, les bergeronnettes à longue queue deviennent plus petites en réponse au réchauffement climatique. © Derek Keats, Flickr, CC by-2.0


Nathalie Mayer
Journaliste

Notre planète a connu plusieurs épisodes de réchauffement climatique au cours de son histoire. À chaque fois, les animaux qui la peuplent sont devenus plus petits. Et des chercheurs de l’université du Cap (Afrique du Sud) apportent la preuve que c’est à nouveau le cas aujourd’hui. Du moins en ce qui concerne la bergeronnette à longue queue.

« Les grands animaux supportent mieux le froid. On peut donc imaginer que le réchauffement climatique favorise les plus petits animaux, explique Res Altwegg, professeur à l’université du Cap. Cependant, nous ne nous attendions pas à observer un effet de la hausse de température sur le poids des oiseaux que nous avons étudié en moins de 25 ans. »

Le long de la rivière Palmiet, en Afrique du Sud, la température a augmenté de 0,18 °C entre 1976 et 1999. La bergeronnette à longue queue, quant à elle, est devenue plus légère. Plus précisément, les oiseaux les plus légers ont remplacé les plus lourds et ont mieux survécu. Conclusion des chercheurs : une pression évolutive incite les oiseaux à devenir plus légers

https://www.futura-sciences.com/

Le plus vieux hacker du monde serait une plante parasite


Il y a des millions d’années une plante, le cuscute on perdu leurs gènes pour la photosynthèse et n’ayant plus d’énergie pour vivre, elle se sont tourner, il y a 34 millions d’années aux vols de donnés des autres plantes. En parasitant une plante elle prend les nutriments et d’autres éléments comme l’ADN pour l’intégrer à son génome. Les pirates informatiques n’ont donc rien inventé, la nature savait déjà comment faire, il y a des lustres.
Nuage


Le plus vieux hacker du monde serait une plante parasite

La plante hacker

Les cuscutes volent l’information génétique de leurs victimes pour saboter leur systèmes de défense.

KACPER PEMPEL

Par Nicolas Gutierrez C.

Des plantes parasites volent de l’information génétique de leurs victimes pour mieux les attaquer, et ceci depuis plus de 30 millions d’années !

C’est la nuit, une ombre avance en direction de la banque centrale, ouvre une fenêtre et y entre sans que l’alarme se déclenche. Elle sort sans être vue, portant les lingots d’or sur son dos. Quelques heures avant, elle s’était introduite  dans le système informatique de la banque, afin de désactiver son système d’alarme. Cette voleuse est Cuscuta campestris, de la famille des cuscutes, des plantesparasites qui volent les nutriments de leur hôtes après avoir désactivé leurs gènes de défense, et son mode de fonctionnement a été mis en évidence dans une étude publiée dans le journal scientifique Nature Plants en juillet 2019.

Le vol d’ADN comme bénéfice collatéral

« Les cuscutes sont des plantes parasites très répandues, elles s’attaquent à presque tout type de plante », décrit Claude de Pamphilis, spécialiste de l’évolution des plantes à l’Université de l’état de Pennsylvanie, aux États-Unis. Ces plantes à fleurs pâles s’accrochent à leurs victimes pour puiser les nutriments contenus dans leur système vasculaire (leurs artères, en quelque sorte). « Elles ont un contact très intime avec leurs hôtes, ce qui permet cet échange », poursuit le chercheur.

Mais en se connectant au système vasculaire des autres plantes, non seulement elles récupèrent des nutriments, mais aussi d’autres éléments qui circulent dans ces « artères », notamment de l’ADN (qui contient l’information génétique de la plante hôte).

De cet ADN, les cuscutes ont retenu une centaine de gènes venant de plusieurs espèces de plantes, qu’ils ont intégrés dans leur génome :

« Ces gènes ont été retenus par sélection naturelle, car ils apportent un avantage », lance Claude de Pamphilis.

Selon le chercheur, il s’agit de gènes fonctionnels, c’est-à-dire qu’ils s’expriment et codent pour des protéines :

« Ces gènes ont une longueur normale, ils génèrent de l’ARN messager (la molécule qui permet de passer du gène à la protéine, ndlr) et ils n’ont pas accumulé des mutations non-synonymes, c’est à dire des mutations qui changent les acides aminés qui composent la protéine, ce qui peut modifier sa fonction, explique le chercheur. Donc, la fonction de la protéine a été protégée, ce qui veut dire que cette fonction est importante. »

Cependant, l’étude protéomique, qui permettrait d’étudier les protéines codées par ces gènes, n’a pas encore été réalisée.

Les cuscutes s’accrochent à leurs victimes et se connectent à leurs systèmes vasculaires pour voler des nutriments et de l’eau. Crédit : Joel McNeal, Kennesaw State University

Des plantes qui n’ont pas toujours été parasites

“Certains de ces gènes leur servent à saboter le système immunitaire des plantes hôtes », précise Claude de Pamphilis.

En effet, parmi les gènes volés, certains produisent des molécules nommées petits ARN interférants (ou siRNA), qui reconnaissent des ARN messager (ou ARNm) et causent leur destruction, empêchant la production de la protéine codée par le gène en question. Dans le cas des cuscutes, ces gènes volés produisent des siRNA qui attaquent les ARNm des protéines nécessaires à la défense immunitaire de la plante hôte. Ainsi, les cuscutes désactivent le système de défense de leurs victimes grâce à l’information génétique qu’elles ont volée.

Et cela ferait plusieurs dizaines de millions d’années que les cuscutes volent des gènes à leurs victimes, 34 millions d’années pour être exacts, selon une étude précédente du même groupe, publiée dans le journal Plos One en 2013. Il paraît qu’avant ces premiers vols, ces plantes n’étaient pas parasites, mais qu’à cause de ce premier délit elles sont devenues dépendantes de leurs victimes :

« Les cuscutes ont perdu certains gènes nécessaires à la photosynthèse et maintenant elles ne peuvent plus produire suffisamment d’énergie par elles-mêmes » révèle Claude de Pamphilis.

Du coup, elles ont besoin de voler pour survivre, et avec 34 millions d’années d’expérience, elles sont probablement devenues les plus grands hackers de l’histoire.

https://www.sciencesetavenir.fr

Une femme kidnappée est secourue après avoir laissé une note à un vendeur de pizza


Cette femme a eu la présence d’esprit pour demander de l’aide dans un restaurant-rapide aux États-Unis. Elle a pu être libérée de son mari qui est accusé d’enlèvement et de violence conjugale.
Nuage


Une femme kidnappée est secourue après avoir laissé une note à un vendeur de pizza

Une femme kidnappée est secourue après avoir laissé une note à un vendeur de

ASSOCIATED PRESS

L’Américaine de 32 ans a été trouvée «ligotée, bâillonnée et battue dans une pièce», selon la police du Texas.

  • Par Dominique Mosbergen, HuffPost US

Une femme qui aurait été abusée et kidnappée par son mari a été secourue par la police du Texas, après avoir furtivement laissé une note à un employé de chez Domino’s Pizza dans laquelle elle demandait de l’aide.

L’Américaine de 32 ans, qui n’a pas été identifiée publiquement, est entrée lundi dans un restaurant Domino’s d’Anthony, au Texas, pour acheter une pizza. Son mari l’avait «autorisée à entrer» pour aller chercher la commande, a expliqué le chef de la police, Carlos Enriquez, auEl Paso Times.

Alors qu’elle ramassait la pizza, elle a remis une note à l’employé qui la servait, selon M. Enriquez. 

L’employé, qui s’est confié à CBS4 sous le couvert de l’anonymat, raconte que la femme est arrivée couverte de saleté et de bleus, mais calme. Elle aurait rapidement écrit son adresse et lui aurait demandé d’envoyer des policiers sans sirène ni lumière à cet endroit, dix minutes après son départ.

Les policiers, qui ont été rapidement appelés sur les lieux, ont découvert que la femme vivait dans une maison à une douzaine de kilomètres du restaurant, à Chamberino, au Nouveau-Mexique. Lorsqu’ils sont arrivés sur place, mardi, vers 1h du matin, ils ont trouvé la victime «ligotée, bâillonnée et battue dans une pièce», a confié le chef de la police au El Paso Times.

Un homme de 22 ans, Roberto Dominguez, a été arrêté au Nouveau-Mexique, selon KFOX-TV. Il fait face à des accusations de violence conjugale et de kidnapping.

Cette histoire bouleversante n’est pas sans rappeler celle d’une autre femme de la Floride, qui avait discrètement tendu un bout de papier à des employées d’une clinique vétérinaire, l’an dernier, pour leur demander de l’aide parce que son copain la menaçait avec un fusil.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

https://quebec.huffingtonpost.ca/

Du plastique pour acheter des titres de transport


Je trouve ce projet intéressant. Recycler des bouteilles de plastique contre de l’argent déposer dans un compte d’une personne via une application et qui permet de prendre le transport en commun. C’est une manière de responsabilisé les gens et de voir les avantages

Nuage


Du plastique pour acheter des titres de transport

Les résidants de Rome ont maintenant accès à une nouvelle façon d'acheter des... (PHOTO GREGORIO BORGIA, AP)


PHOTO GREGORIO BORGIA, AP


Associated Press
Rome

Les résidants de Rome ont maintenant accès à une nouvelle façon d’acheter des titres de transports en commun : le recyclage des bouteilles en plastique.

La Ville de Rome a dévoilé cette semaine trois machines expérimentales autour de certaines stations de métro. Les passagers peuvent y déposer une bouteille d’eau en plastique et recevoir en échange cinq centimes d’euros.

Selon l’autorité de transport ATAC de Rome, l’argent est déposé dans le compte des utilisateurs des applications partenaires « MyCicero » ou « Tabnet », qui permettent d’acheter des titres de transport en commun.

Le président de l’ATAC, Paolo Simioni, a affirmé mercredi que dans cette période où les cryptomonnaies font de plus en plus parler d’elles, Rome a maintenant sa « monnaie de plastique ».

« Essentiellement, c’est un système par lequel nous recyclons, nous fidélisons nos clients et nous récompensons le comportement vertueux des citoyens », a-t-il expliqué.

Rome entend mener ce projet pilote pendant un an.

https://www.lapresse.ca/