Une élue visée par Trump menacée de mort par un policier



Quand on dit que les mots peuvent être une arme, Donald Trump a vraiment créé une tempête auprès de 4 femmes démocrates appartenant à des minorités. 3 femmes sont pourtant nées aux États-Unis et la 4e est nationalisée bien plus longtemps que la femme de Donald Trump qui est devenue américaine après son mariage avec lui. L’agent police qui a fait des menaces sur Facebook et celui qui a aimé son poste ont été heureusement licencié. Je doute par contre que cette tempête s’arrête. Je suis sûr que les États-Unis sont de plus en plus hait par bien des pays avec un tel gouvernement raciste jusqu’au bout des doigts.
Nuage


Une élue visée par Trump menacée de mort par un policier

Un policier de Louisiane a suggéré dans un... (PHOTO AP)

Un policier de Louisiane a suggéré dans un message sur Facebook de tirer sur la jeune star du parti démocrate, Alexandria Ocasio-Cortez, qualifiée de «méchante idiote». 

PHOTO AP


Agence France-Presse
Washington

Donald Trump affirme ne pas attiser les «tensions raciales» aux États-Unis avec ses attaques répétées contre des élues démocrates issues des minorités, alors que se multiplient les menaces contre les quatre femmes.

«Non, il n’y a pas de tension raciale», a assuré le président américain à la presse, en accusant à nouveau ces élues de «ne pas aimer» les États-Unis.

Alexandria Ocasio-Cortez (New York), Ilhan Omar (Minnesota), Ayanna Pressley (Massachusetts) et Rashida Tlaib (Michigan) font l’objet depuis une dizaine de jours d’attaques quotidiennes de Donald Trump, qui les a appelées à «retourner» d’où «elles viennent».

Les démocrates ont dénoncé des propos «racistes» et plusieurs dirigeants étrangers, dont la chancelière allemande Angela Merkel, les ont réprouvés.

Des partisans de Donald Trump ont conspué Ilhan Omar lors d’un rallye à Greenville, en Caroline du Nord.

Mercredi, un rallye du milliardaire – qui brigue sa réélection en 2020 – avait suscité un nouveau tollé : ses partisans ont scandé «Renvoyez-la! Renvoyez-la!» à l’encontre spécifiquement d’Ilhan Omar, la seule des quatre à être née à l’étranger, en Somalie.

D’autres incidents ont été enregistrés depuis.

Un policier de Louisiane a notamment suggéré dans un message sur Facebook de tirer sur la jeune star du parti démocrate, Alexandria Ocasio-Cortez, qualifiée de «méchante idiote». 

Il a été démis de ses fonctions, a annoncé lundi lors d’une conférence de presse le chef de la police de Gretna, Arthur Lawson, évoquant le «honte» jetée sur son équipe par l’agent concerné.

Un autre policier a été licencié pour avoir «aimé» sur Facebook le message de son collègue. 

Une association de républicains de l’Illinois a quant à elle brièvement publié sur les réseaux sociaux un photomontage des quatre femmes, dont deux en armes, titré «la brigade du djihad».

Son président Mark Shaw a critiqué une «publication non autorisée», tout en reprenant les critiques du président sur les positions très à gauche des quatre représentantes à la Chambre.

https://www.lapresse.ca/

2 réponses à “Une élue visée par Trump menacée de mort par un policier

  1. Trump avec son « america’s first » me parait ironiquement prédictif.
    Dans un monde, une civilisation qui court à sa perte, tout le monde dit « america’s first » et lui dit « mes amis , nous allons droit au mur, il faut encore acclérer !  »

    Ils ont ce qu’ils méritent. Les anglais aussi auront ce qu’ils méritent. Mais nous tous , nations coloniales, auront ce que nous méritons. chacun son tour, america’s first.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s