Ces vété­ri­naires croyaient soigner un oiseau exotique, c’était un goéland couvert de curry


Un oiseau en difficulté a été aidé par un hôpital pour animaux sauvages à Londres. Il était enduit de curcuma ou curry. Je me demande bien comment il a fait son compte.
Nuage


Ces vété­ri­naires croyaient soigner un oiseau exotique, c’était un goéland couvert de curry

Crédits : Tiggy­winkles Wild­life Hospi­tal

par  Nicolas Prouillac

Le 1er juillet dernier, les vété­ri­naires de l’hô­pi­tal pour animaux sauvages anglais Tiggy­winkles Wild­life Hospi­tal ont raconté sur leur page Face­book s’être occu­pés d’un patient très bizarre

Un couple les avait appe­lés pour les préve­nir de l’ar­ri­vée d’un oiseau jaune orangé qu’ils avaient secouru sur le bord de l’A41, qui relie Londres à Manches­ter.

Les méde­cins s’at­ten­daient donc à soigner un oiseau tropi­cal, mais pas du tout : c’était un goéland couvert de curry

« Il avait trouvé le moyen de se couvrir de curry ou de curcuma ! Il en avait partout sur les plumes et ça l’em­pê­chait de voler correc­te­ment », lit-on sur le post. « Nous n’avons aucune idée de la façon dont c’est arrivé, mais à part cette couleur vive et l’odeur puis­sante, le goéland allait bien. »

Les vété­ri­naires lui ont donné un bain pour ôter l’épice qui lui collait aux plumes, et ils l’ont baptisé Vinny en réfé­rence aux vinda­loos, ces plats indiens à base de curry. Il a encore le teint légè­re­ment hâlé mais il va beau­coup mieux.

ource : Tiggy­winkles Wild­life Hospi­tal

https://www.ulyces.co/

Une réponse à “Ces vété­ri­naires croyaient soigner un oiseau exotique, c’était un goéland couvert de curry

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s