Être différent


Nous sommes tous différents. Certaines différences sont plus remarquées que d’autres et il ne faut surtout pas avoir honte de ce que nous sommes.
Nuage

 

Être différent

 

 

Être différent n’est ni une bonne, ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même

Albert Camus

Une superbe rivière en Colombie se pare de cinq couleurs


Surnommé la rivière aux 5 couleurs ou la rivière qui coule du paradis près de la ville La Macarena en Colombie ressemble à toutes les rivières. Pourtant, une algue rouge pousse de septembre à novembre quand l’eau est au niveau de l’eau est basse. Le sable jaune avec les plantes aux alentours donne un effet spectaculaire qui transforme l’eau en arc-en-ciel.
Nuage


Une superbe rivière en Colombie se pare de cinq couleurs

Le Saviez-Vous ► Médicaments : 4 raisons de ne pas broyer un comprimé


Pour diverses raisons, il est parfois difficile d’avaler certains médicaments, alors on les coupe, les broient ou encore, on vide les gélules. Cela n’est pas nécessairement bon, car il peut avoir un surdosage ou irritation de l’estomac, oesophage … En cas de difficulté, il vaut mieux demander conseil au pharmacien.
Nuage


Médicaments : 4 raisons de ne pas broyer un comprimé

ed2806/shutterstock.com

Prendre un médicament n’est pas toujours facile. Trop gros, difficile à avaler… C’est pourquoi, certains broient leur comprimé ou ouvrent leurs gélules. Mauvaise idée !

Voici les 4 raisons d’éviter cette option.

Broyer un comprimé ou ouvrir la gélule afin de faciliter l’administration du médicament peut paraître anodin. Or cette pratique peut modifier la manière dont celui-ci va être absorbé dans l’organisme. Et avoir des conséquences sur l’efficacité du traitement. Vous risquez ainsi :

D’empêcher la libération progressive de la molécule

« Les formes à libération prolongée sont conçues pour libérer la substance de manière progressive », explique notamment le Centre antipoisons belge. « En les broyant ou en les ouvrant, la libération immédiate du principe actif peut entraîner un surdosage, particulièrement si le médicament a une marge thérapeutique étroite. »

Un surdosage ou un sous-dosage

Parfois la pellicule entourant la gélule est présente afin de protéger la substance active de l’acidité de l’estomac. On dit qu’elle est gastro-résistante. Son ouverture peut donc entraîner un surdosage ou un sous-dosage. Rendant ainsi inefficace ou toxique la prise du médicament.

Une irritation interne

« Certaines substances médicamenteuses peuvent être irritantes », rappelle le Centre antipoisons belge. « L’ouverture d’une gélule et l’ingestion de son contenu peut éventuellement entraîner une irritation de la bouche, de la gorge ou de l’œsophage. »

Une altération de la substance active

L’exposition à la lumière, ou encore le contact avec la nourriture, peuvent entraîner une altération de la substance active. Et donc provoquer une réduction de l’efficacité du médicament.

Pour savoir si vous pouvez couper un comprimé en deux, demandez toujours conseil à votre médecin ou pharmacien.

En effet, « la présence d’une rainure ne signifie pas toujours que le comprimé est sécable car la présence d’une dose égale dans chaque moitié n’est pas nécessairement garantie ».

A noter : Il est également déconseillé de mâcher ou de sucer un comprimé si cela n’est pas clairement précisé dans la notice.

Source : Centre antipoisons belge, consulté le 7 mai 2019

Ecrit par : Dominique Salomon – Edité par : Vincent Roche

https://destinationsante.com

Mélanome : avez-vous le cancer de la peau?


Les beaux jours supposés de s’installer, il est primordial de faire attention au soleil autant les enfants que les adultes. L’inspection de notre corps est aussi importante pour vérifier tous grains de beauté suspects. En cas de doute en parler avec son médecin (et non sur Internet dans les réseaux sociaux).
Nuage


Mélanome : avez-vous le cancer de la peau?


Mélanome : avez-vous le cancer de la

CHESIIRECAT VIA GETTY IMAGES

Par Philippe Lépine

Vous avez ce grain de beauté d’une drôle de couleur qui vous fatigue depuis un moment? Il pourrait s’agir d’un mélanome, le cancer de la peau le plus fréquent et le plus mortel. À l’occasion de la Journée mondiale du mélanome, on vous donne des pistes pour le dépister à la maison.

Si une personne meurt d’un mélanome toutes les heures en Amérique du Nord, et que son incidence a plus que triplé au cours des 30 dernières années, il reste l’un des cancers avec le taux de guérison le plus élevé, avec plus de 85% selon les données du Réseau mélanome Canada.

Mais les médecins sont unanimes : pour le guérir, vaut mieux le diagnostiquer tôt. Pour ce faire, la méthode ABCDE reste la plus répandue.

  • A comme Asymétrie: une tache est douteuse si elle présente une lésion asymétrique

  • B comme Bords: une tache est douteuse si elle présente une bordure irrégulière, encochée, délimitée par rapport à la peau environnante

  • C comme Couleur: une tache est douteuse si sa couleur n’est pas homogène. Cela peut aller du brun clair au noir foncé, ou être des zones blanches où le pigment a disparu, des zones rouges inflammatoires ou des zones cicatricielles bleutées

  • D comme Diamètre: une tache est douteuse si son diamètre est supérieur à 6 millimètres.

  • E comme Évolution: une tache est douteuse si elle est évolutive dans sa taille (la lésion s’élargit) ou si sa couleur ou son épaisseur changent

Mélanome : avez-vous le cancer de la

RÉSEAU MÉLANOME CANADA

Le président de l’Association canadienne de dermatologie(ACD), Dr. Neil Shear, avoue que l’ABCDE «n’est pas parfaite», mais que ça aide «à attirer l’attention des gens vers une condition atypique ou inhabituelle» de leur peau.

Pour lui, tout le monde devrait étudier sa peau de la tête au pied régulièrement.

« Nous insistons sur la nécessité de consulter votre dermatologue dès que vous remarquez des changements inquiétants sur votre peau», ajoute-t-il.







Les facteurs de risque :

– Brûlures sévères avec cloques avant l’âge de 20 ans

– Des cheveux roux ou blonds et des yeux bleus

– Une peau qui a tendance à brûler

– Antécédents familiaux ou personnels de mélanome ou d’autres cancers de la peau

– Une peau pâle avec des taches de rousseur

– Grains de beauté atypiques avec une couleur et une forme inhabituelle

– Plus de 50 grains de beauté sur votre corps

– Exposition aux rayons UV — notamment le soleil et les sources d’UV artificielles (lits de bronzage, lampes solaires)

Source : Réseau mélanome Canada


Un pays amnésique? 

Le plus récent sondage annuel réalisé en ligne par leur association dévoile que seulement deux Canadiens sur dix utilisent de l’écran solaire tous les jours. Pire : il relève une augmentation importante du pourcentage de la population qui croit encore qu’il faille prendre un coup de soleil pour obtenir un beau bronzage (23% en 2018, contre 17% en 2017).

« Cet écart entre les connaissances et le comportement concernant certaines mesures de protection solaire est préoccupant pour les dermatologues, affirme Dre Jennifer Beecker, présidente nationale du Groupe de travail de l’ACD sur la prudence au soleil. Alors que nous nous préparons pour les mois d’été, pendant lesquels les Canadiens passent plus de temps à l’extérieur et augmentent leur exposition aux rayons ultraviolets (UV) du soleil, notre profession veut sensibiliser les gens aux pratiques sécuritaires au soleil et dissiper certaines idées fausses courantes. »

L’ACD a également constaté que 60% des Canadiens croyaient à tort qu’une exposition au soleil sans écran était nécessaire pour que le corps absorbe la vitamine D. Or, le système est capable d’emmagasiner tout le nécessaire à son bon fonctionnement même si notre peau est couverte d’écran solaire.








    Les bons gestes à adopter pour éviter le mélanome

    • Rechercher de l’ombre entre 11 h et 15 h.
    • Portez des vêtements de protection, un chapeau à large rebord et des lunettes de soleil anti-UV.
    • Porter un écran solaire dont le facteur de protection solaire (FPS) est d’au moins 30.
    • La détection précoce est essentielle à la prévention. Il faut inspecter régulièrement sa peau et consulter un dermatologue certifié si l’on détecte une lésion suspecte.


    https://quebec.huffingtonpost.ca/

    Cet étrange verre jaune décou­vert au Sahara a été formé par une météo­rite


    Les météorites ne font pas juste détruire, ils créer des pierres uniques lors de leur impact sur la Terre. Le pharaon Toutankhamon a d’ailleurs eu des bijoux ornés de cet étrange verre jaune.
    Nuage


    Cet étrange verre jaune décou­vert au Sahara a été formé par une météo­rite

    Crédits : Mark Riddick

    par  Mathilda Caron

    Les mystères de l’ori­gine du verre libyque, un éton­nant miné­ral jaune trans­lu­cide que l’on trouve dans la partie orien­tale du Sahara, ont enfin été percés. 

    Des cher­cheurs de l’uni­ver­sité Curtin, en Austra­lie, révèlent dans une nouvelle étude qu’il a été créé par l’im­pact d’une météo­rite il y a 29 millions d’an­nées, rappor­tait Sky News le 16 mai.

    Il exis­tait jusqu’ici deux hypo­thèses quant à son exis­tence.

    « La ques­tion de savoir si le verre s’est formé lors de l’im­pact d’une météo­rite ou lors d’une explo­sion aérienne faisait l’objet d’un débat perma­nent depuis des années », explique le géologue Aaron Cavo­sie. « Les impacts de météo­rites et les explo­sions aériennes peuvent causer la fonte, mais seuls les impacts de météo­rites créent des ondes de choc qui forment des miné­raux à haute pres­sion », tel que le verre libyque.

    C’est la présence dans les échan­tillons préle­vés de traces de reidite, un cris­tal rouge extrê­me­ment rare qui se forme unique­ment lors d’im­pacts météo­riques, qui a achevé de convaincre les cher­cheurs de son origine cosmique. L’étrange verre jaune est dispersé sur des dizaines de kilo­mètres dans l’est du Sahara, en Libye et en Égypte. Il a été retrouvé dans des bijoux anciens, notam­ment ceux que portait du pharaon Toutan­kha­mon.

    Source : Sky News

    https://www.ulyces.co/

    Un milliardaire offre de payer les dettes de 400 diplômés


    C’est mieux que rénové une cathédrale ! Chapeau ! En voilà un qui a dépensé a la bonne place une partie de sa fortune. La vie lui a souri et il la partage avec des nouveaux diplômés d’une université majoritairement noire. Comme on peut imaginer, les parents qui doivent mettre les bouchés doubles pour payer des hautes études à leur enfant doivent aussi se sentir soulagés.
    Nuage

     

    Un milliardaire offre de payer les dettes de 400 diplômés

     

    Les étudiants de l'université américaine de Morehouse à Atlanta, en Géorgie,... (PHOTO BO EMERSON, AP)

    PHOTO BO EMERSON, AP

    Agence France-Presse
    Washington

    Les étudiants de l’université américaine de Morehouse à Atlanta, en Géorgie, s’attendaient déjà à passer une bonne journée dimanche, pour leur cérémonie de remise de diplômes. Puis un milliardaire est venu s’exprimer devant eux, et la journée est devenue inoubliable.

    Car ce que Robert F. Smith, un homme d’affaires noir dont la fortune est estimée à 4,4 milliards de dollars, est venu dire à la promotion 2019, c’est qu’il allait se charger de la totalité de ses dettes estudiantines : une quarantaine de millions de dollars en tout.

    L’annonce a évidemment été accueillie par les cris de joie et les applaudissements des quelque 400 diplômés – et de leurs parents.

    « Ma famille va créer une bourse pour effacer vos prêts étudiants », a dit M. Smith aux étudiants de cette université historiquement noire.

    Des vidéos de ses propos étaient partagées dimanche sur les réseaux sociaux.

    « Ceci est ma promotion », a ajouté l’homme d’affaires, qui se trouvait à la cérémonie pour recevoir un diplôme honorifique.

    « Je sais que ma promotion perpétuera » cette action et aidera à améliorer les vies d’autres Américains noirs, a-t-il lancé.

    M. Smith avait déjà dit plus tôt cette année qu’il allait donner 1,5 million de dollars à l’établissement, mais l’annonce de dimanche a été une surprise, y compris pour le personnel de Morehouse, selon le Atlanta Journal and Constitution.

    Un porte-parole a indiqué qu’il s’agissait du plus grand don de l’histoire de l’université, qui a été fréquentée par Martin Luther King Jr., le réalisateur Spike Lee et le comédien Samuel L. Jackson.

    « Si j’étais capable de faire un salto arrière, je le ferais », a dit un étudiant, Elijah Dormeus, au journal. « Je suis fou de joie ».

    Le jeune homme dit avoir une dette estudiantine de 90 000 $. Sa mère, Andrea Dormeus, est conductrice de bus de ramassage scolare à Harlem, à New York.

    M. Smith, diplômé des prestigieuses universités de Cornell et Columbia, est devenu en 2015 l’Afro-Américain le plus riche selon le magazine Forbes. Sa fortune dépasse celle de la célèbre et influente Oprah Winfrey-qui a aussi donné à Morehouse.

    Le coût faramineux de l’éducation universitaire aux États-Unis, et le nombre croissant de personnes dans l’incapacité de rembourser leurs dettes, ont fait de la question des prêts étudiants une affaire nationale, au coeur du programme de certains démocrates cherchant à être investis par leur parti pour la présidentielle de 2020.

    La dette estudiantine dépasse aujourd’hui les mille milliards de dollars, selon l’agence Fitch.

    https://www.lapresse.ca/

    Thaïlande: un chien salué en héros pour avoir sauvé un bébé


    Ces temps-ci quand on entend parler de chien aux nouvelles, c’est qu’un chien a mordu une personne. Voici un chien qui n’a pas mordu, mais plutôt sauver un nouveau-né qu’une adolescente avait enterré dans un tas de déchet. Elle l’aurait fait par peur de la colère de ses parents.
    Nuage

    Thaïlande: un chien salué en héros pour avoir sauvé un bébé

    Ping Pong a découvert le nouveau-né qui était... (IMAGE TIRÉE DU SITE KHAOSODENGLISH.COM)

    Ping Pong a découvert le nouveau-né qui était enterré sous une couche de détritus.

    IMAGE TIRÉE DU SITE KHAOSODENGLISH.COM

    Agence France-Presse
    Bangkok

    Il s’appelle Ping Pong et il est acclamé en héros : un chien a sauvé la vie d’un bébé enterré par sa mère, une adolescente, dans un champ du nord-est de la Thaïlande, a annoncé samedi la police.

    Le nouveau-né était enterré sous une couche de détritus près d’une ferme dans le district de Chumpuang, dans la province de Nakhon Ratchasima, mais il a été retrouvé par Ping Pong le même jour, le 15 mai.

    Le chien s’est mis à creuser dans le sol et à aboyer, alertant son propriétaire, un gardien de troupeau, qui l’a rejoint sur les lieux.

    « Je pense que le chien l’a trouvé peu après que sa mère l’avait enterré », a déclaré à l’AFP l’officier de police Panuvat Udkam, précisant que le petit garçon, admis à l’hôpital, est en bonne santé.

    La mère, âgée de 15 ans, est poursuivie pour tentative de meurtre et abandon d’enfant.

    Elle est soupçonnée d’avoir voulu se débarrasser de l’enfant par peur que ses parents soient en colère contre elle, selon le policier.

    « Donc après avoir accouché toute seule elle l’a enterré », a-t-il raconté.

    Les médias locaux se sont emballés pour cette histoire, et sur les réseaux sociaux des Thaïlandais ont salué l’action de Ping Pong : le chien est le « meilleur ami » de l’homme, a résumé un utilisateur de Facebook sur la page du journal Khaosod English.

    https://www.lapresse.ca