Le Saviez-Vous ► Condamnés à mort : leurs dernières paroles


Qu’on soit pour ou contre, des gens ont été condamné à mort pour leur crime. À part les dernières volontés, il y a aussi les dernières paroles avant de mourir. En voici quelques-unes.
Nuage

 

Condamnés à mort : leurs dernières paroles

 

par Maxime.P19 avril 2019, 10 h 00 min

    Aussi populaires que leurs derniers repas, les dernières paroles des condamnés à mort sont prononcées quelques secondes seulement avant leur dernier souffle.

    Celles-ci peuvent être émouvantes, glaçantes voire drôles, mais restent néanmoins perturbantes. En voici une compilation :

    Les plus émouvantes

        • « Je veux commencer par dire à tous ceux qui sont impliqués dans cette atrocité que je leur pardonne. Maman, je t’aime… (pleurant) Je suis prêt à y aller, gardien. J’arrive papa, j’arrive papa. » Michael Perry, exécuté le 1er juillet 2010 pour meurtre.

  • « J’aimerais que vous disiez à ma famille et mes amis que je les aime. » Ted Bundy, exécuté pour les viols et meurtres de plus d’une trentaine de femmes.

    Les plus glaçantes

  • « Après que ma tête aura été coupée, pourrai-je encore entendre, juste un instant, le son de mon sang en train de gicler de mon cou ? Ce serait mon plaisir ultime ». Peter Kürten

  • « Dépêchez-vous bande de connards, je pourrais avoir le temps de pendre une douzaine d’hommes pendant que vous glandez ! » Carl Panzram, exécuté pour 21 homicides, viols, cambriolages et incendies.

Carl Panzram pendaison mort

Share

Carl Panzram – Crédits: Wikimedia Commons

    Les plus drôles

  • « Je pars pour un endroit magnifique. C’est bon, gardien, envoie la sauce. » Ignacio Cuevas, exécuté le 23 mai 1991 pour meurtre.

  • « Êtes-vous sûr que c’est sans danger ? » William Palmer, médecin exécuté pour meurtre par empoisonnement.

  • « Je vais vous dire ma dernière volonté… Un gilet pare-balles. » James Rodgers, exécuté par balles en 1960 pour meurtre.

  • « French Fries, ça c’est du gros titre. » James French, faisant un jeu de mots avec son nom et la chaise électrique.

  • « Docteur, le gaz va-t-il être dangereux pour mon asthme ? » José Monge, exécuté dans une chambre à gaz en 1967. Le médecin le rassurera aussitôt : « Pas longtemps ».

Robert Charles Comer, exécuté pour le meurtre d’un homme et le viol d’une femme obtient la palme de la dernière déclaration la plus philosophique :

« Que l’on soit l’idiot, le sage, le mendiant ou l’empereur, riche ou pauvre, nous sommes tous égaux face à la mort ».

Grand spécialiste des tueurs en série, c’est en 2016 que Stéphane Bourgoin a publié son livre Les dernières paroles des condamnés à mort. Dans cet ouvrage, l’auteur nous propose une compilation de ces derniers mots, prononcés sur la chaise électrique, sur l’échafaud ou juste avant l’injection létale. Si cet article vous a intéressé, ce livre devrait vous combler.

Sources : GentsideYouTubeLibération

https://lesavaistu.fr/

3 réponses à “Le Saviez-Vous ► Condamnés à mort : leurs dernières paroles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s