Le Saviez-Vous ► 5 animaux aux pratiques de toilettage étonnantes


Faire sa toilette est important et nécessaire. Nous ne sommes pas les seuls qui se nettoient, les animaux aussi. Quand on dit animal, on imagine immédiatement le chat, mais il y aussi d’autres animaux dont certains ont des méthodes beaucoup moins conventionnels que nous.
Nuage

 

5 animaux aux pratiques de toilettage étonnantes

 

capuchin monkeys

par Clara Zerbib, journaliste animalière

Dans le monde animal, la toilette est une activité importante. Eh oui, il n’y a pas que les humains qui ont la notion de propreté ! Cependant, tandis que certains animaux vouent un véritable culte à l’hygiène, d’autres deviennent délibérément sales. Voici quelques-unes des pratiques de toilettage les plus folles du règne animal !

1. L’abeille

Malgré leur petite taille, les abeilles aussi ont une routine de toilettage. En effet, les abeilles butineuses, dont la mission est de récolter le nectar des fleurs, se couvrent, sans le vouloir, de pollen. Pour s’en débarrasser, elles utilisent donc tous leurs membres pour se nettoyer.

Mais ce qui est incroyable, c’est qu’elles effectuent leur toilette uniquement lorsqu’elles sont en vol ! Cela demande une adresse et une dextérité particulièrement impressionnantes…

abeille

Crédits : Skitterphoto/Pixabay

2. Le singe capucin

Certains animaux, comme les singes capucins, se salissent volontairement pour se protéger. Ainsi, ils n’hésitent pas à se frotter le corps avec des aliments à l’odeur particulièrement forte, comme des citrons verts ou des oignons, pour éloigner les parasites.

Cela permet également de mettre en évidence les zones de la peau difficiles à atteindre, indiquant ainsi aux autres singes les endroits où ils doivent concentrer leurs efforts. En effet, les singes capucins se toilettent entre eux, la toilette étant une activité extrêmement importante dans le groupe.

singe capucin

Crédits : Myagi/Pixabay

3. Le chat

La langue du chat a la particularité d’être râpeuse, ce qui est un véritable atout pour ce maniaque de la propreté. En effet, grâce aux petites épines rigides qui la composent, la langue de nos amis félins leur permet de nettoyer leur pelage en profondeur, de retirer les poils morts mais aussi de rafraîchir leur corps plus rapidement.

Ainsi, la toilette est une activité absolument essentielle pour le chat, et notamment pour sa survie. Pour cette raison, il passe un tiers de sa vie à se laver !

chat lèche toilette

Crédits : iStock

4. Le chien

Afin d’éliminer les saletés ou l’excès d’eau de son pelage, le chien a la capacité de se secouer. Son anatomie lui permet de recourir à ce réflexe pour rester propre. En effet, comme sa peau est lâche, elle peut bouger plus vite que son corps, ce qui permet une telle accélération. Cette pratique permet au chien de se débarrasser de 70 % de l’eau contenue dans sa fourrure en à peine quelques secondes.

Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette pratique de toilettage n’est vraiment pas courante. En effet, il est l’un des seuls animaux à pouvoir le faire !

chien mouillé secoue

Crédits : iStock

5. La chrysope verte

La chrysope verte, aussi appelée demoiselle aux yeux d’or, est un insecte qui se nourrit de miellat et de pollen. Mais ses larves sont réputées pour s’attaquer aux pucerons. En effet, une larve de chrysope peut, au cours de son développement, se nourrir de pas moins de 500 pucerons !

Afin de pouvoir se régaler de pucerons à leur guise, les larves de chrysopes ont développé une technique de toilettage surprenante. En effet, elles recouvrent leur corps de carcasses de pucerons ainsi que d’autres matières organiques, comme le lichen, afin de pouvoir évoluer au milieu des fourmis sans être repérées.

Comme on le sait, les fourmis et les pucerons ont conclu un pacte depuis des millénaires : les pucerons fournissent du miellat aux fourmis afin de les nourrir et les fourmis défendent les pucerons contre les prédateurs. Les fourmis sont ainsi les seuls animaux, hormis l’être humain, à avoir des animaux de compagnie ! Ainsi, en infiltrant les colonies de fourmis, les larves de chrysopes sont assurées d’y trouver des pucerons…

larve chrysope verte

Crédits : Eric Steinert/Wikipédia

Source

https://animalaxy.fr//

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s