Le Saviez-Vous ► Ce que révèle votre tension artérielle


Quand on va chez le médecin, il prend généralement la pression artérielle. On peut la prendre nous-même avec des appareils vendu sur le marché. Il est bon de savoir comment la prendre et comprendre les chiffres qui s’affichent.
Nuage

 

Ce que révèle votre tension artérielle

 

Qu'est ce que la tension artérielle?

wavebreakmedia/Shutterstock

Samantha Rideout

Même si elles paraissent mystérieuses, les valeurs qui traduisent la tension artérielle n’ont rien de très compliqué.

Lisez ce qui suit pour mieux comprendre.

Comprendre sa pression

La première (tension systolique) indique la pression à laquelle sont soumis les vaisseaux sanguins quand le muscle cardiaque se contracte; la seconde (tension diastolique) donne la pression qui reste entre deux battements.

Tension artérielle : apprenez à interpréter les valeurs.

Seasontime/Shutterstock

Quand ces valeurs augmentent…

… les risque d’accident cardiovasculaire aussi. L’agence de la santé publique du Canada juge « optimales » les valeurs inférieures à 120/80 chez l’adulte et « normales » celles qui vont de 120 à 129 et de 80 à 84. (Il n’y a pas de limite inférieure idéale, mais voyez un médecin si vous souffrez de vertiges ou d’étourdissements chroniques.) Une « normale haute », de 130 à 139 et de 85 à 89, devrait inciter à revoir son mode de vie. La médication n’est pas nécessaire, car le risque cardiovasculaire n’est pas encore grave.

Tension artérielle : l'hypertension augmente le risque d’accident cardiovasculaire

megaflopp/Shutterstock

À quel moment on parle d’hypertension

Si, en revanche, on atteint ou dépasse 140/90, il y a hypertension et il faut alors non seulement modifier son mode de vie, mais envisager de recourir aux médicaments. Notez que la tension artérielle varie tout au long de la journée pour toutes sortes de raisons : stress, caféine, activité physique… Le diagnostic ne tombe donc pas dès le premier dépassement. D’ailleurs le seuil de l’hypertension descend à 135/85 quand on relève soi-même sa tension à la maison, où on est en général plus détendu que chez le médecin. Pour assurer son diagnostic, le médecin demandera donc de prendre votre tension chez vous ou de revenir un autre jour pour voir si le résultat est toujours anormal.

Tension artérielle : avant le relevé, asseyez-vous et respirez.

Roman Kosolapov/Shutterstock

Avant de procéder au relevé

Restez cinq minutes assis dans un endroit tranquille, conseille le Dr Joep Perk, un spécialiste européen de prévention et du traitement de l’hypertension. Puis respirez normalement, tenez le coude à la hauteur du cœur et ne parlez pas. Veillez à ce que le brassard soit directement en contact avec la peau.

Si votre tension a toujours été normale, contentez-vous de la prendre à l’occasion, mais si elle est élevée, prenez-la plus souvent, même une ou deux fois par semaine.

« Le médecin dispose ainsi des indications nécessaires pour adapter son ordonnance », indique le Dr Perk.

Ces relevés plus fréquents ont aussi l’avantage de vous rappeler de prendre vos médicaments, car les valeurs augmentent quand vous les oubliez.

« L’hypertension ne cause aucun malaise, rappelle le médecin, et on peut avoir du mal à suivre fidèlement les directives. L’automesure permet au patient de prendre une part active dans le traitement. »

 

Originally Published in Selection du Reader’s Digest

https://www.selection.ca/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s