Le Saviez-Vous ► Pourquoi les chats sont attirés par les gens qui ne les aiment pas


En fait, c’est plutôt comment manipuler un chat pour se faire accepter par lui ? C’est d’ailleurs une méthode pour amener un chat craintif à venir vers nous. Ceux qui aiment les chats l’ont sûrement testé sans vraiment y penser. Tout est dans le regard, un moyen de communication qui peut vouloir dire, je suis ami, ou je suis un peut-être dangereux point du vue du chat.
Nuage

 

Pourquoi les chats sont attirés par les gens qui ne les aiment pas

Ménager ses caresses est le moyen le plus efficace pour s'attirer les faveurs de nos petites boules de poils | Yerlin Matu License by

Ménager ses caresses est le moyen le plus efficace pour s’attirer les faveurs de nos petites boules de poils | Yerlin Matu License by

Petit traité de manipulation féline.

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d’autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question :: «Comment se faire “adopter” par un chat que l’on voit pour la première fois?».

La réponse de Diane Meriwether, autrice de Wow, my cat really likes you! (Ouah, mon chat t’aime vraiment beaucoup!):

L’un des grands paradoxes du comportement des chats est qu’ils semblent irrésistiblement attirés par les gens qui ont peur d’eux. Analyser les attitudes des personnes qui n’aiment pas les chats présente donc un intérêt certain pour quiconque souhaite se faire aimer par un félin domestique.

Les personnes qui ont peur des chats tentent généralement de fuir leur regard tout en les surveillant plus ou moins constamment du coin de l’œil. Elles veulent s’assurer que le chat ne va pas les approcher («Oh c’est pas vrai, le voilà qui arrive! Mais qu’est-ce qu’il a à se frotter contre moi? Ah, il me saute dessus! Oh non, il s’installe en ronronnant…»)

Mettons-nous à la place de l’animal: dans le monde félin, toute agression commence par un regard fixe. La discrétion est en quelque sorte une marque de politesse chez les chats, un lubrifiant social. Lorsque deux chats se rencontrent, «l’usage» veut qu’ils se regardent brièvement, puis détournent le regard. Aussi, lorsque vous rencontrez un chat avec lequel vous voulez sympathiser, repérez où il se trouve dans la pièce tout en regardant ailleurs.

Les personnes qui n’aiment pas les chats rechignent à les caresser. Si le félin approche, il peut arriver que la personne ait l’instinct de le toucher avant de retirer sa main en espérant que le chat s’en aille. Erreur de stratégie: jouer à «suis-moi, j’te fuis» est l’un des meilleurs moyens pour s’attirer son affection. Par conséquent, si vous souhaitez copiner avec un quadrupède que vous ne connaissez pas, laissez-le s’approcher, offrez-lui le dos de votre main et laissez-le vous sentir avant de se frotter sa joue en commençant par les phalanges). Ignorez-le ensuite plusieurs minutes pendant qu’il renifle vos jambes.

Le secret? Frustrer Minet

Une fois que le chat a décidé que vous l’intéressez, vous pouvez passer à l’étape suivante: la caresse-frustration. Pour ce faire, caressez-le du sommet du crâne jusqu’à la fin de la queue. En arrivant en bas du dos, incurvez légèrement la main pour étendre la caresse tout le long de sa queue –poursuivez au-delà du bout, comme si elle faisait 8 à 10 centimètres de plus. Ne le faites qu’une seule fois. Le chat s’attendra à ce que vous lui fassiez une autre caresse en partant de la tête (mais vous ne le ferez pas). Ce désir insatisfait va résonner en lui comme les paroles d’une chanson et il aura envie d’autres caresses. Après quelques minutes, vous pourrez recommencer, peut-être même deux ou trois fois. Interrompre les caresses au moment où le chat les attend le plus et certes vicieux… mais des plus efficace.

Lors de la seconde rencontre avec le félin, faites-lui un léger signe de tête en entrant dans la pièce. Il vous répondra probablement en vous imitant. Réitérez les étapes regard fuyant- dos de la main-caresses-frustration. Dès lors, vous aurez fait connaissance. Vous pouvez désormais passer à l’étape suivante: le long clignement des yeux.

Pour l’amadouer, faites-lui de l’œil

Pour ce faire, attendez que l’animal soit plus ou moins en face de vous. Regardez-le gentiment jusqu’à ce qu’il vous regarde à son tour. Dès que vos regards se croisent, clignez lentement, longuement, des yeux. Vous devez garder les yeux fermés assez longtemps pour bien lui faire comprendre qu’il ne s’agit pas d’un simple battement –sans pour autant envoyer des signes de somnolence. Si le chat vous considère comme un ami, il devrait vous répondre par un clignement similaire (les chats font cela à la perfection: imitez son timing). Vous pouvez ainsi dialoguer en répétant ces longs clins d’œil.

Du point de vue du chat, cela revient à dire:

«J’ai assez confiance en toi pour oser fermer les yeux en ta présence.»

Pour un animal de proie qui se considère comme une véritable terreur, autant dire que cela équivaut en quelque sorte à un «je t’aime».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s