Être en paix


Il y a des personnes ayant le pouvoir, ont peut-être du mal à s’accepter pour faire autant de tort aux autres …
Nuage

 

Être en paix

 

Être en paix avec soi-même est le plus sûr moyen de commencer à l’être avec les autres

Luis de Leon

Le Saviez-Vous ► L’incroyable histoire qui se cache derrière la découverte du Titanic


    Le Titanic à été retrouvé en 1985 par Robert Ballard. Pour faire des recherches, il faut de l’équipement et du financement. L’armée américaine a accepté de financer l’océanographe à la condition que la recherche du Titanic soit une couverture pour cacher une mission très secrète et qu’il ne fallait surtout pas éveiller les soupçons des Russes.
    Nuage

     

L’incroyable histoire qui se cache derrière la découverte du Titanic

© afp.

Source: News.co.au

Robert Ballard, l’océanographe qui a découvert l’épave du Titanic en 1985, était en réalité en mission secrète pour la marine américaine. En pleine guerre froide, la recherche du célèbre paquebot n’était qu’une couverture pour permettre à l’armée de retrouver deux sous-marins disparus en mer quelques années plus tôt.

Toute sa vie, l’océanographe et ancien officier du renseignement de la marine américaine Robert Ballard a rêvé de mettre la main sur l’épave du Titanic.  En 1982, alors qu’il est en train de développer son propre véhicule sous-marin téléguidé, il se retrouve à court d’argent et contacte la marine pour réclamer des fonds. Lorsqu’il explique au chef des opérations qu’il compte retrouver la trace du paquebot qui a fait naufrage en 1912, une idée lui vient à l’esprit. Thunman propose de financer le projet de Robert Ballard à une seule condition: qu’il profite de son expédition pour localiser deux sous-marins nucléaires disparus dans l’Atlantique dans les années 1960.

Mission top secrète

La guerre froide battait encore son plein, et l’armée américaine ne voulait surtout pas que les Russes apprennent qu’elle était à la recherche de deux navires perdus. La quête du Titanic fut donc utilisée comme couverture pour la triple mission lancée en 1985. « C’était top secret », a déclaré Robert Ballard.

L’océanographe a d’abord retrouvé le premier sous-marin, baptisé USS Thresher, qui avait disparu près de la côte de Boston en 1963 avec 129 membres d’équipage à l’intérieur. Peu de temps après, il a découvert l’USS Scorpion, disparu cinq ans après le premier submersible près des côtes portugaises avec 99 hommes à son bord. Il ne lui restait alors plus que douze jours pour retrouver le Titanic… et il finit par tomber dessus huit jours plus tard.

« En cartographiant le Scorpion, j’ai appris quelque chose qui m’a aidé à retrouver le Titanic: il faut toujours chercher une traînée de débris », a-t-il expliqué.

Respect

Lorsque Robert Ballard et son équipe ont finalement retrouvé le Titanic, l’ambiance sur le bateau a changé du tout au tout.

« Nous avons réalisé que nous dansions sur la tombe de quelqu’un et nous avons été gênés (…) « Nous sommes devenus silencieux, calmes, respectueux et nous avons promis de ne rien prendre de ce navire et de le traiter avec un grand respect ».

Le Titanic a sombré au fond de l’océan Atlantique Nord après avoir heurté un iceberg le 15 avril 1912. Sur les 2200 personnes à bord, 1.500 personnes sont mortes.

https://www.7sur7.be/

"Vous n’êtes pas assez matures": une adolescente secoue la COP24


Il y a quelques jours ou quelques semaines, je disais comment les enfants d’un gouvernement ou tout autre personne ayant un pouvoir vont avoir comme réflexion dans quelques années quand leurs parents n’ont rien fait pour l’environnement. Cette jeune fille donne des superbes répliques qui doit faire réagir. Comment de fois qu’il y a des réunions a ne plus finir pour l’environnement et pourtant rien n’avance vraiment. C’est beau les paroles, mais les actions seraient encore plus utiles.
Nuage

 

« Vous n’êtes pas assez matures »: une adolescente secoue la COP24

 

 

Greta Thunberg devient la nouvelle image de la défense de l’environnement. La jeune Suédoise de 15 ans, qui manque des journées d’école pour manifester contre le réchauffement climatique, a prononcé un discours marquant lors de la COP24.

Les représentants de plus de 200 pays se sont rassemblés la semaine dernière pour la COP24 à Katowice, en Pologne. Durant ce sommet, les dirigeants du monde entier ont reçu de multiples demandes d’actions, notamment sur la réduction des gaz à effet de serre. L’un de ces appels a particulièrement marqué la Conférence. Il vient de Greta Thunberg, une jeune Suédoise de 15 ans qui n’a pas froid aux yeux.

« Vous n’êtes pas assez matures pour dire les choses comme elles sont. Même ce fardeau-là vous nous le laissez à nous, les enfants. Notre civilisation est en train d’être sacrifiée pour garantir à un tout petit nombre de personnes de continuer à faire d’énormes profits. Ce sont les souffrances d’un très grand nombre qui paient pour le luxe de quelques-uns », s’est exprimée l’adolescente devant les délégués.

« Vous êtes arrivés à court d’excuses »

Greta Thunberg manifeste régulièrement devant le parlement suédois. Avec ce slogan: « Grève de l’école pour le climat ». Ses actions se déroulent effectivement pendant des journées d’école, qu’elle rate volontairement.

« En 2078, je fêterai mes 75 ans. Si j’ai des enfants, ils partageront peut-être ce jour avec moi. Peut-être me poseront-ils des questions sur vous. Peut-être me demanderont-ils pourquoi vous n’avez rien fait quand il restait encore du temps pour agir », a-t-elle lâché avant de poursuivre. « Vous dites aimer vos enfants plus que tout au monde et vous leur volez pourtant leur avenir, juste sous leurs yeux. »

L’adolescente a conclu en prévenant que les choses vont changer:

« Vous êtes arrivés à court d’excuses et nous sommes à court de temps. Si nous sommes là, c’est pour vous dire que le changement arrive, que vous le vouliez ou non. »

La vidéo de ce puissant discours est devenue virale sur les réseaux sociaux.

https://www.7sur7.be/

80 journalistes ont été tués en 2018


La profession journaliste n’est pas de tout repos et ni sans risque. Une hausse de journalistes mort et dont plus de la moitié est carrément sont assassiné encore cette année. Beaucoup ont été emprisonnées, ou pris en otage et d’autres sont disparus.
Nuage

 

80 journalistes ont été tués en 2018

 

The Associated PressLe meurtre du journaliste Jamal Khashoggi a été l’un des plus médiatisés en 2018.

Après trois années de baisse, les violences contre les journalistes sont reparties à la hausse en 2018, avec 80 journalistes tués à travers le monde, selon le bilan annuel de Reporters sans frontières (RSF) publié mardi.

L’an dernier, 65 journalistes avaient été tués pour avoir exercé leur mission d’information.

Parmi les victimes cette année, 63 journalistes professionnels, soit une hausse de 15%, 13 journalistes non professionnels (contre 7 l’an dernier) et 4 collaborateurs de médias, souligne l’ONG basée à Paris, déplorant une violence «inédite» contre les journalistes.

Au total, plus de 700 journalistes professionnels ont été tués ces dix dernières années, selon RSF.

Plus de la moitié des journalistes tués ont été «sciemment visés et assassinés», à l’instar de l’éditorialiste saoudien Jamal Khashoggi, assassiné au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul le 2 octobre, et du journaliste slovaque Jan Kuciak tué le 21 février.

«La haine contre les journalistes proférée, voire revendiquée, par des leaders politiques, religieux ou des businessmen sans scrupules a des conséquences dramatiques sur le terrain et se traduit par une hausse inquiétante des violations à l’égard des journalistes», déplore Christophe Deloire, secrétaire général de RSF.

«Démultipliés par les réseaux sociaux, qui portent à cet égard une lourde responsabilité, ces sentiments haineux légitiment ces violences et affaiblissent, un peu plus chaque jour, le journalisme et, avec lui, la démocratie», s’inquiète-t-il, cité dans un communiqué.

Les victimes sont majoritairement des hommes (77) travaillant localement (75 journalistes locaux).

C’est l’Afghanistan qui a été le pays le plus meurtrier pour les journalistes cette année avec 15 journalistes tués, détrônant la Syrie qui occupait cette place depuis 2012 et reste deuxième pays le plus dangereux avec 11 journalistes tués.

Le 30 avril, un double attentat à Kaboul a tué neuf journalistes, parmi lesquels le photographe de l’AFP Shah Marai Fezi et des reporters de Radio Free Europe et Tolo News. Cet attentat est le plus important commis contre des journalistes depuis le massacre de Maguindanao en 2009 aux Philippines, dans lequel au moins 32 journalistes avaient été tués.

Autre fait notable pour RSF, près de la moitié des journalistes se sont fait tuer dans des pays en paix, comme le Mexique (9 journalistes assassinés, 3e pays le plus dangereux), l’Inde (6 morts) et les Etats-Unis (6 morts) qui font leur entrée dans ce sombre palmarès après la fusillade sanglante contre la rédaction du Capitol Gazette.

Par ailleurs, le nombre de journalistes détenus dans le monde est lui aussi en hausse, souligne RSF: 348 contre 326 en 2017 (+7%), une augmentation qui concerne particulièrement les journalistes non professionnels.

Cinq pays détiennent à eux seuls plus de la moitié des journalistes emprisonnés: l’Iran, l’Arabie saoudite, l’Égypte, la Turquie et la Chine, plus grande prison de journalistes du monde avec 60 journalistes détenus, dont les trois quarts sont des non-professionnels.

«Avec le durcissement de la réglementation concernant internet, ces journalistes sont emprisonnés, dans des conditions souvent inhumaines, pour un simple post ou un billet d’information sur les réseaux sociaux ou une messagerie privée», regrette l’ONG.

Le nombre d’otages a lui aussi augmenté de 11% avec 60 journalistes captifs à ce jour contre 54 l’an dernier. Cinquante-neuf d’entre eux sont retenus au Moyen-Orient (Syrie, Irak et Yémen). Parmi eux, six sont des étrangers.

Enfin, RSF a enregistré trois nouveaux cas de journalistes disparus au cours de l’année, deux en Amérique latine et un en Russie. RSF considère qu’un journaliste est porté disparu lorsqu’il n’y a pas suffisamment d’éléments pour déterminer s’il a été victime d’un homicide ou d’un enlèvement, et qu’aucune revendication crédible n’a été diffusée.

http://journalmetro.com/

La Suède ouvre la voie à une interdiction de la mendicité


Une loi pour l’interdiction de mendier puis quoi encore ? S’ils s’arrangent que des gens n’ont pas à mendier, ce serait bien, mais cette loi ne semble rien offrir pour combler les manques.
Nuage

 

La Suède ouvre la voie à une interdiction de la mendicité

Illustration © Getty Images.

Une haute cour suédoise a décidé lundi qu’une ville du sud-ouest du pays pouvait introduire une interdiction locale de la mendicité. De la sorte, l’instance judiciaire a réformé deux jugements de tribunaux d’instance inférieure.

« Nous sommes satisfaits de pouvoir à présent appliquer la décision que nous avions prise il y a plus d’un an », a réagi Carina Wutzler, présidente du conseil communal de Vellinge (sud de la Suède).

Justification

L’interdiction de la mendicité y entrera immédiatement en vigueur en cinq endroits de la ville, en ce compris le grand marché. La commune concernée justifie cette mesure par le fait que les mendiants perturbent l’ordre public en jetant les ordures et en urinant sur la voie publique.

Effet boule de neige?

Carina Wutzler est membre du parti conservateur des Modérés. Des membres de ce parti actifs dans d’autres communes envisagent également d’introduire une interdiction similaire, comme dans d’autres localités où les sociaux-démocrates sont au pouvoir.

Plusieurs ONG et organisations civiles craignent que l’interdiction ne cible principalement les sans-abri de l’Union européenne, en particulier les Roms.

https://www.7sur7.be/

Plus de 200 noms de prêtres accusés de pédophilie publiés aux É.-U.


lI commence à être temps que l’Église fasse le ménage et arrête de cacher les prêtres pédophiles. Maintenant, il serait peut-être bien de se poser la question, si le célibat chez les prêtres a sa raison d’être. Je ne crois pas que cela éliminera complètement la pédophilie, mais sûrement qu’elle diminuera.
Nuage

 

Plus de 200 noms de prêtres accusés de pédophilie publiés aux É.-U.

L'ordre des jésuites américains, qui gère de nombreux établissements scolaires,... (Photo JEFF PACHOUD, archives Agence France-Presse)

PHOTO JEFF PACHOUD, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

 

Agence France-Presse
Washington

L’ordre des jésuites américains, qui gère de nombreux établissements scolaires, a publié les noms de plus de 200 prêtres ayant été visés par des « accusations crédibles » d’actes pédophiles depuis les années 50.

La Compagnie de Jésus – l’ordre des jésuites dont est issu le pape François – emboîte le pas à de nombreux diocèses catholiques qui ont ouvert leurs archives depuis la publication cet été d’un rapport accablant sur les abus dans l’Église en Pennsylvanie.

Il y a 10 jours, les provinces du centre/sud et de l’ouest du pays avaient déjà rendu publics plus de 150 noms. 

Certains prêtres, qui ont exercé dans plusieurs endroits, figurent sur les listes de deux provinces.

Une grande partie d’entre eux sont décédés, certains ont été condamnés, tous ont quitté les ordres.

Entre le Canada et les États-Unis, l’ordre des jésuites dirige 81 collèges et écoles secondaires et 30 établissements d’enseignement supérieur

https://www.lapresse.ca

Envoyé par erreur dans un colis, ce chat a pu retrouver sa famille !


Le chat aura t-il appris une leçon sur la curiosité ? Caché dans un colis transporter pendant 17 heures avant que le conducteur s’aperçoive du voyageur clandestin. Heureusement, il a pu retrouver sa maitresse
Nuage

 

Envoyé par erreur dans un colis, ce chat a pu retrouver sa famille !

 

chat dans un carton

On dit souvent que la curiosité est un vilain défaut. Dans cette histoire, la curiosité de ce petit matou aurait pu lui coûter très cher…

Un petit chat prénommé Baloo a vécu une drôle d’aventure dans le Nova Scotia au Canada ! Alors que sa maîtresse, une certaine Jacqueline Lake, préparait l’envoi d’un colis contenant des jantes de pneus, le jeune matou n’a pas su résister à la curiosité. Il s’est demandé ce qu’étaient ces drôles d’objets, et s’est glissé dans le colis pour en savoir plus.

Caché au fond du carton (on sait à quel point les chats aiment les cartons…) il est resté inaperçu jusqu’à la fermeture du colis.

C’est le lendemain de sa disparition que sa famille s’est mise à sa recherche. Ils ont cherché Baloo chez les voisins, dans la forêt d’à côté, partout dans le jardin et au garage… Sans succès.

C’est au bout de 17 heures de route que le conducteur du camion de livraison a remarqué la présence du petit chat ! Il a alerté la SPCA (la SPA canadienne) qui a heureusement su retrouver la famille de Baloo grâce au code de suivi du colis dans lequel le chat s’était faufilé. Il est donc retourné auprès des siens, et sa famille est très heureuse de l’avoir retrouvé.

C’est un périple que le petit chat n’est sûrement pas près d’oublier !

https://wamiz.com/