Traumatisé par sa vie amoureuse, un Japonais épouse une pop star virtuelle


C’est triste ! J’essaie d’avoir l’esprit ouvert, mais ma conscience ne peut admettre un mariage ou même une liaison avec un personnage virtuel.
Nuage

 

Traumatisé par sa vie amoureuse, un Japonais épouse une pop star virtuelle

 

Crédits : Akihiko Kondo/Twitter

par  Dylan Kuperblum

 

Après s’être senti de trop nombreuses fois « humilié » et « intimidé » par des femmes en chair et en os, le Japonais Akihiko Kondo, un homme de 35 ans, a décidé qu’il était temps pour lui d’arrêter les relations amoureuses. Enfin, pas vraiment, puisqu’il vient de se marier à une vedette virtuelle de la pop appelée Hatsune Miku, un hologramme animé de 16 ans, rapporte le Japan Times ce 12 novembre. Et l’événement n’est pas passé inaperçu au Japon.

Akihiko Kondo préparait son mariage de rêve avec l’amour de sa vie depuis mars 2018. Le 4 novembre, ils se sont finalement dit oui lors d’une cérémonie à Tokyo à laquelle ont assisté une quarantaine de personnes, dont un membre du Parlement japonais. Sa famille, qui ne comprend pas son choix, n’a pas voulu participer à l’événement, tandis que son épouse était présente sous forme de poupée.

Pour Kondo, faire une croix sur les femmes était pourtant la suite logique des mauvaises relations qu’il entretenait avec elles. En effet, à l’adolescence, les filles le tourmentaient en le traitant d’ « otaku », mot japonais utilisé pour qualifier les personnes obsédées par les mangas et les animes. Vraisemblablement, elles avaient un peu raison. Mais ses mauvaises expériences se sont poursuivies à l’âge adulte, et il accuse une ancienne collègue de l’avoir fait plonger dans une dépression nerveuse.

Crédits : Akihiko Kondo/Twitter

Quoiqu’il en soit, il appelle les gens rester ouverts d’esprit, et à « considérer toutes sortes d’amour et toutes sortes de bonheur », mais aussi à accepter le fait que tout le monde n’est pas lié « au mode d’une vie heureuse dans laquelle les hommes et les femmes se marient et ont des enfants ».

Il a également exprimé son désir d’être reconnu comme une minorité sexuelle, qui ne peut tout simplement pas imaginer sortir avec de vraies femmes.

« C’est comme si vous essayiez de convaincre un homme homosexuel de sortir avec une femme, ou une lesbienne avec un homme », se justifie-t-il.

Sur les réseaux sociaux, il a d’ailleurs reçu beaucoup de soutien de la part de « fans » partageant les mêmes idées, et pourrait bientôt ne plus être le seul. En effet, Gatebox, (la société qui a créé le dispositif qui permet aux fans de la pop star virtuelle de vivre avec une version holographique d’elle), compterait 3 000 inscrits à l’obtention de documents de mariage officiels entre humains et personnages virtuels.

Source : The Japan Times

https://www.ulyces.co/

3 réponses à “Traumatisé par sa vie amoureuse, un Japonais épouse une pop star virtuelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s