Découverte rare d’un hibou fossilisé vieux de 48 millions d’années


Ce fossile de hibou est dans un bloc ciment, il est figé depuis environ 48 millions d’années. Tout laisse croire qu’il était diurne et non nocturne.
Nuage

 

Découverte rare d’un hibou fossilisé vieux de 48 millions d’années

 

hibou fossile découverte

Le bloc rocheux contenant les os fossilisés et fragiles de l’ancien hibou. Crédits : John Alexande

par Brice Louvet

Une équipe de paléontologues annonce la découverte rare d’un hibou fossilisé, incroyablement bien conservé depuis environ 48 millions d’années. Les premières analyses suggèrent que l’oiseau n’était pas nocturne, préférant chasser en plein jour.

Les découvertes d’oiseau fossiles sont rares, donc exceptionnelles. Des chercheurs américains de l’Université du Dakota du Nord annonçaient il y a quelques jours la découverte, dans la formation Bridger du sud-ouest du Wyoming, d’un ancien hibou fossilisé depuis 48 millions d’années. Petite particularité : son crâne partage une caractéristique révélatrice des faucons modernes, qui chassent de jour.

« La découverte est extraordinaire, en grande partie parce qu’il est rare de trouver des hiboux fossilisés, en particulier avec tant d’os préservés, explique à Live Science Elizabeth Freedman Fowler, de la Dickinson State University du Dakota du Nord, et principale auteure de l’étude. Il n’y a pas de hibou fossile avec un crâne comme celui-ci. Les crânes d’oiseaux sont incroyablement minces et fragiles, il est donc étonnant d’en conserver un comme celui-ci, même s’il est légèrement écrasé. Il contient même des hyoïdes en bas, des os qui s’attachent aux muscles de la langue ».

Mais alors, comment sait-on que cet ancien oiseau évoluait en plein jour ? Car les premières analyses ont révélé la présence d’un surplomb osseux au niveau des régions supra-orbitales (au-dessus des yeux).

Ce surplomb « vous donne de l’ombre pour que vous ne soyez pas ébloui [par le soleil], poursuit Denver Fowler, conservateur de la paléontologie au Badlands Dinosaur Museum, dans le Dakota du Nord. Cette caractéristique est faible ou absente chez les hiboux nocturnes, mais elle est commune chez les faucons modernes et les hiboux diurnes ».

Certains hiboux chassent de jour – encore aujourd’hui. La question est donc maintenant de savoir si cet oiseau était une forme précoce de hiboux qui deviendront plus tard nocturnes, ou si ce hibou chassait pendant la journée alors que d’autres espèces traquaient déjà leurs proies la nuit. Notons par ailleurs que ce hibou n’est pas le plus ancien jamais retrouvé. Cet honneur revient à Ogygoptynx, un oiseau vieux de 61 millions d’années retrouvé dans le Colorado.

Source

https://sciencepost.fr/

Une réponse à “Découverte rare d’un hibou fossilisé vieux de 48 millions d’années

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s