Un homme cite Trump en exemple après avoir agressé sexuellement une femme dans un avion


Banalisées, des paroles graves peuvent avoir des conséquences. Probablement, que le gars pense qu’il aura une bonne défense, quoiqu’il en soit, Donald Trump devrait être jugé pour harcèlement sexuel qu’il soit président ou non. Son poste ne lui permet pas de définir un attouchement sur les parties intimes des femmes comme acceptable.
Nuage

 

Un homme cite Trump en exemple après avoir agressé sexuellement une femme dans un avion

Dans une vidéo filmée en 2005, Donald Trump s'était vanté de pouvoir «attraper» les femmes «par la chatte» en raison de sa célébrité.

Dans une vidéo filmée en 2005, Donald Trump s’était vanté de pouvoir «attraper» les femmes «par la chatte» en raison de sa célébrité.

«Le président américain dit qu’il est acceptable de les attraper par la chatte.»

Un homme accusé d’avoir touché la poitrine d’une femme dans un avion a avancé à la police, selon le dépôt de plainte, que le président Donald Trump avait dit qu’il était « acceptable d’attraper les femmes par leurs parties intimes ».

Durant la campagne présidentielle américaine de 2016 avait émergé une vidéo de 2005 dans laquelle le candidat républicain se vantait de pouvoir « attraper » les femmes « par la chatte » grâce à sa célébrité.

Au cours d’un vol de la compagnie Southwest Airlines, dimanche, entre Houston et Albuquerque, la plaignante, assoupie, affirme avoir été réveillée par une main touchant son sein droit depuis le siège derrière elle, d’après le récit de la plainte déposée dans le Nouveau-Mexique.

Elle a d’abord pensé à une maladresse, avant que la même chose ne se produise à nouveau une demi-heure plus tard.

Elle a alors demandé à l’homme se trouvant derrière elle d’arrêter, et prévenu le personnel de bord, qui l’a changée de place.

Le contrevenant, Bruce Alexander, un conducteur d’engin de chantier dont l’âge n’a pas été précisé, a été arrêté lorsque l’avion a atterri à Albuquerque.

Menotté et embarqué dans une voiture de police, il a lancé: « Le président des États-Unis dit qu’il est acceptable d’attraper les femmes par leurs parties intimes ».

https://quebec.huffingtonpost.ca/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s