Equateur : une nouvelle espèce de colibri découverte


Une nouvelle espèce de colibri a été découvert en Équateur, un bel oiseau qui espérons-le n’est pas en danger.
Nuage

 

Equateur : une nouvelle espèce de colibri découverte

 

colibri,équateur

Oreotrochilus cyanolaemus est une nouvelle espèce de colibri.

© F. SORNOZA

Des chercheurs ont découvert une nouvelle espèce de colibri. Cela fait 30 ans que ce pays d’Amérique du Sud n’avait pas enregistré de nouvelle découverte de ce type d’oiseau.

Une nouvelle espèce de colibri a été découverte en Équateur, qui compte plus de 40% des espèces de ce petit oiseau présent uniquement sur le continent américain. L’animal, qui mesure à peine 11 centimètres, présente au niveau de la gorge un plumage d’un bleu intense, une poitrine blanche marquée de deux bandes noires et une tête vert émeraude. C’est la première fois que cette variété de colibri est « montrée au monde », a expliqué à l’AFP Francisco Sornoza, ornithologue à l’Institut national de la biodiversité (Inabio) et membre de l’équipe internationale qui a fait la découverte. Cette espèce, baptisée Oreotrochilus cyanolaemus, a été mise au jour après un an de recherche. La découverte a été rendue publique le 27 septembre 2018 dans la revue spécialisée The Auk. L’oiseau vit entre 3.000 et 3.700 mètres d’altitude. Son habitat est un plateau situé entre les provinces de Loja et El Oro, à la frontière avec le Pérou, près du Pacifique.

Une découverte très rare

Cela fait trente ans que L’Équateur, petit pays à la riche biodiversité, n’avait pas enregistré de nouvelle découverte de colibri, a rappelé Francisco Sornoza. 

Même si les oiseaux sont des animaux très étudiés, découvrir une nouvelle espèce est « extraordinaire parce que c’est quelque chose de rare », se réjouit Élisa Bonaccorso, ornithologue vénézuélienne et membre de l’équipe. 

Avec 1.641 espèces d’oiseaux recensées, L’Équateur abrite un sixième des espèces du monde, selon des données officielles. 132 sont des colibris, représentant plus de 40% des 300 variétés recensées sur le continent américain.

https://www.sciencesetavenir.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s