:Le Saviez-Vous ► Pourtant extraordinaire, la chauve-souris est incomprise


Les chauves-souris ont mauvaise réputation et pourtant elles sont d’une grande utilité pour l’écosystème, et même pour nous.
Nuage

 

Pourtant extraordinaire, la chauve-souris est incomprise

 

 

 

Elles ne sont pas (du tout) assoiffées de sang…

Le mythe des vampires leur est associé, elles vivent la nuit, elles ont des dents pointues, et elles sont même le symbole d’un superhéros… Les chauves-souris sont aussi mal connues que mal aimées !

Dans l’imaginaire collectif, les chauves-souris sont des animaux qui ont plutôt tendance à faire peur. Pourtant, voici quelques faits qui vous feront les aimer davantage !

Les chauves-souris sont les seuls mammifères volants au monde. 

Leurs os sont donc plus légers que les autres… Au point que leurs membres inférieurs sont trop faibles pour tenir debout. C’est pour cette raison qu’elles dorment la tête en bas.

Leurs ailes sont en fait… Des mains ! 

Leurs doigts sont allongés et reliés par une fine membrane de peau. Cependant, puisque leur peau est très fine, leurs ailes ne sont pas adaptées à une exposition au soleil.

Elles ne sont pas (du tout) assoiffées de sang… 

Les chauves-souris se nourrissent exclusivement d’insectes, le sang humain ne fait pas du tout partie de leur régime. Cela dit, elles sont très gourmandes : elles peuvent consommer l’équivalent de leur poids en insectes en une journée !

Elles ont un point commun avec les sous-marins et les dauphins 

Les chauves-souris voient… Avec leurs oreilles ! Elles émettent des sons qui, en rebondissant, leur permettent de distinguer et d’évaluer leur environnement et leurs proies : on parle d’écholocalisation. Un procédé utilisé par les cétacés et, artificiellement, dans la navigation (on parlera alors d’un sonar).

 

https://www.meteomedia.com/

3 réponses à “:Le Saviez-Vous ► Pourtant extraordinaire, la chauve-souris est incomprise

  1. PDMG, on aime bien les chauves-souris, mais Pas Dans Mon Grenier. Et ça se comprend quand même. En plus du manque d’insectes, du manque de lieux où habiter, il existe aussi des maladies qui les déciment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s